cancer

Agir contre le cancer

Le cancer est la première cause de mortalité chez l’homme. On a dénombré, en 2010, près de 350 000 nouveaux cas.

Un problème omniprésent

Chacun d’entre nous est concerné, de près ou de loin : maladie d’un ami, d’un proche, existence de prédispositions qui impliquent une surveillance médicale régulière, facteurs de risque de cancers (grains de beauté, expositions à des substances chimiques, maladies héréditaires à risque de cancer…). Le cancer touche des hommes et des femmes, indifféremment de leur âge et souvent sans qu’il n’y ait de véritables explications quant aux causes de la survenue de la maladie.

Où en est la science ?

Pourtant, peu à peu, de nombreux cancers, s’ils sont pris à temps grâce au dépistage précoce à suivre périodiquement, voient leur progression parvenir à être freinée et dans certains cas, on peut même parler de rémission. Mais évidemment, rien n’est dû au hasard ; et bien que la maladie revête parfois un côté tabou, il faut réagir et continuer la lutte. Le moyen le plus efficace à l’heure actuelle est de faire avancer la recherche, de poursuivre les investigations. Ces dernières portent non seulement sur l’étude des liens de causes à effets entre la survenue des pathologies et l’hygiène de vie des personnes atteintes, mais aussi sur les traitements possibles, la réduction des effets secondaires des traitements actuels et enfin la création de nouveaux médicaments ou de nouvelles techniques de soins.

Comment faire avancer la science à votre échelle ?

Pour soutenir l’effort des scientifiques, les aider à centraliser et à actualiser leurs connaissances, pour aider les médecins dans la pose de diagnostic, des outils existent et prospèrent notamment par le biais d’internet. L’association de lutte contre le cancer Chromosomesincancer est un exemple du formidable pouvoir de diffusion d’internet. En effet, les médecins, les scientifiques mais aussi les étudiants en médecine disposent maintenant d’une base de données sans cesse enrichie par des personnes qualifiées pour parfaire leurs connaissances des gènes, des anomalies chromosomiques, des tumeurs… Cette base de données porte le nom d’Atlas. Les personnes intéressées et compétentes peuvent y partager leurs découvertes. Le portail Internet de l’association permet un accès à des fiches détaillées susceptibles également d’aider au diagnostic. Et pour que chacun d’entre nous puisse contribuer à l’avancement de la recherche et à la pérennité de l’Atlas selon ses possibilités, le don en ligne est une autre alternative à disposition.

Tous ensembles, nous pouvons contribuer à faire reculer le cancer.

 

Source : http://chromosomesincancer.org/fr/

Journaliste : Sonia

Sonia parlera de tout le côté médecine, incluant les questionnements sur la sexualité.

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>