0

Aperçu sur les caractéristiques de la fonction d’assistant dentaire

La profession d’assistant dentaire requiert diverses qualifications spécifiques. En effet, il faut disposer d’un niveau d’études en médecine bucco-dentaire ou encore d’une expérience en matière d’odontologie pour pouvoir prétendre à ce poste. En outre, il est aussi nécessaire d’aimer la communication et le contact social pour pouvoir accomplir convenablement les tâches d’assistance quotidienne. Pour ceux qui veulent s’informer sur cette pratique, voici donc un article qui traite intégralement toutes les particularités essentielles du métier d’assistant dentaire.

Quelles sont les conditions pour devenir assistant dentaire ?

En général, la majorité des personnes qui désirent accéder à ce type de poste choisissent de suivre préalablement une formation assistant dentaire. Aujourd’hui, plusieurs établissements, à l’instar de http://afppcd-idf.com, proposent déjà cet apprentissage et offrent un parcours adapté durant lequel le candidat peut se perfectionner pour la réalisation effective de son futur travail. Selon la catégorie de l’institut, il existe plusieurs techniques d’enseignement. Cependant, en France, la règle est de remplir une durée d’étude de 18 mois qui sera accompagnée d’un stage professionnel au sein d’un cabinet dentaire certifié.

En ce qui concerne l’apprentissage, il est alors composé d’une formation théorique et d’une autre pratique. Les cours porteront essentiellement sur divers thèmes tels que les soins d’urgence, l’imagerie médicale, la gestion de l’agenda du médecin, le travail à 4 mains, etc. À la fin du cursus, l’étudiant obtient un diplôme d’assistant dentaire ou du moins une attestation professionnelle classée au niveau IV. Par ailleurs, il lui est encore possible de choisir une spécialisation s’il désire effectuer une activité particulière dans le but de prétendre à une évolution effective de carrière.

Quelles sont les attributions d’un assistant dentaire ?

Pour information, un assistant dentaire a pour principal rôle d’aider le praticien dans ses activités médicales quotidiennes. Tout d’abord, il accueille les patients dans la salle d’attente et organise les rendez-vous de chacun par rapport à la disponibilité du médecin. Ensuite, il doit assurer l’entretien de l’espace d’intervention : il nettoie les instruments nécessaires pour le soin et prépare le plateau de traitement. Mis à part cela, l’assistant est aussi apte à intervenir en soutien technique au chirurgien-dentiste : il fait des soins habituels comme le pansement, le plâtre, etc.

Les tâches administratives de l’assistant dentaire

D’un point de vue administratif, ce genre de personnel s’occupe également de gérer l’agenda du chirurgien-dentiste. C’est lui qui prend note des périodes de congé du médecin ainsi que de ses absences pour des raisons spécifiques. Effectuer l’inventaire des équipements médicaux ainsi que des mobiliers de bureau, tout cela fait partie de ses attributions.

Puis, en dernier lieu, il encaisse les honoraires du service de soin bucco-dentaire et les place sur le compte du cabinet. Il délivre les ordonnances ainsi que tous les papiers médicaux comme : les résultats d’une radiologie, les détails d’une analyse, etc.

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>