avancees-connaissance-adn-sante

Comment les avancées en connaissance de l’ADN peuvent-elles faire la différence sur votre santé ?

Désormais, il est possible d’effectuer une analyse ADN à domicile grâce aux kits de test ADN.

Ces matériels peuvent être commandés sur un site de laboratoire. Ils permettent ainsi de faire des prélèvements d’échantillon sans vous déplacer.

Par ailleurs, la génétique médicale a également connu des progrès considérables.

Grâce aux tests prédictifs, il est maintenant possible d’identifier des gènes responsables de maladies.

Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur les kits de test ADN et les tests prédictifs.

Le mode d’emploi d’un kit test adn

Un kit test adn permet de connaître les origines ethniques d’une personne. Il aide également à identifier certaines maladies et à déterminer un lien de filiation entre deux ou plusieurs individus. Pour prélever l’ADN, il existe deux options possibles :

  • les écouvillons de joue : cela consiste à passer une sorte de coton-tige à l’intérieur de votre joue pour prélever la salive. Celui-ci doit ensuite être placé dans un contenant stérile ;
  • le crachoir : vous devez cracher à l’intérieur d’un récipient stérile.

La première option est le plus souvent utilisée pour un test de paternité. Ainsi, les personnes concernées doivent fournir séparément un échantillon de salive. Pour plus d’informations sur le kit test adn pour un test de paternité, visitez cette page.

Combien de temps faut-il pour obtenir le résultat ?

Tout d’abord, vous devez attendre environ 5 jours avant de recevoir le kit test adn chez vous. Une fois, l’échantillon prélevé, vous devez le retourner au laboratoire. Les résultats seront ensuite disponibles en ligne sur le compte de l’utilisateur après 3 ou 6 semaines.

Quelles sont les raisons d’utiliser un kit de test ADN ?

Le kit test adn peut être utilisé :

Pour passer un test de paternité

L’identité de la mère est sans doute facile à connaître, car avant d’accoucher, vous pouvez la voir enceinte. Par contre, celui du père s’avère un peu compliqué et cela repose notamment sur la confiance.

Ainsi, si celui-ci venait à douter, il a la possibilité de demander un test de paternité auprès des tribunaux. D’ailleurs, il faut noter que la réalisation de ce type de test ne peut se faire qu’après l’accord d’un juge du tribunal de grande instance.

Pour dépister des maladies

En analysant le code génétique d’un individu, le test ADN permet de dépister ou de prévenir des maladies génétiques. Ce genre de test est de nature monogénique chez les adultes. Cela signifie qu’un seul gène est à l’origine de la maladie.

Pour connaître les origines

Ce test ADN est effectué par ceux qui veulent connaître leurs ancêtres. Il permet donc de dresser le portrait génétique d’un individu.

Pour réaliser un test de fraternité, d’ADN mitochondrial ou de chromosome Y

Le test de fraternité consiste à savoir si deux personnes sont issues des mêmes parents.

Puis, le test d’ADN mitochondrial vise à déterminer si deux femmes appartiennent à une même lignée maternelle. En revanche, le test de chromosome Y consiste à établir si deux hommes sont issus d’une même lignée paternelle.

L’interprétation des résultats

Les résultats obtenus peuvent révéler plusieurs informations concernant l’utilisateur.

En effet, grâce au test ADN, vous pouvez connaître l’origine de vos ancêtres avec un pourcentage de probabilité. Ensuite, vous avez la possibilité de savoir avec qui vous partagez une partie de votre ADN.

Cela vous permettra de déterminer vos cousins génétiques. D’autre part, vous pouvez identifier certaines maladies génétiques comme la trisomie ou le cancer du sein.

Enfin, vous obtenez des informations sur les liens entre les gènes et leurs caractéristiques.

L’importance de faire un test génétique prédictif

Un test génétique prédictif ou présymptomatique a pour but de connaître si vous êtes porteur d’une maladie génétique. Il consiste à identifier certaines erreurs qui pourraient nuire au fonctionnement de l’un de vos gènes.

Ce test s’effectue à partir de votre salive ou de votre sang et peut être réalisé individuellement ou avec votre conjoint. Cela permet d’avoir chacun votre statut de porteur et ainsi savoir si votre enfant risque d’être atteint.

Les différents tests génétiques prédictifs

Il existe de nombreux tests génétiques prédictifs, à savoir :

Le test de dépistage génétique postnatal

Ce test est suggéré quand une mutation génétique a été identifiée chez l’un des deux parents. Il leur permet de mieux prendre en charge la maladie et également d’avoir des conseils génétiques avant de concevoir un enfant.

Parmi les maladies qui peuvent être détectées par le test de dépistage génétique postnatal, il y a les maladies multifactorielles comme le cancer. Par ailleurs, il faut noter que ce genre de test n’indique qu’une seule fois au cours de votre vie, le risque d’apparition d’une seule maladie.

Le test de dépistage prénatal non invasif ou DPNI

Celui-ci est recommandé aux femmes pendant les 3 premiers mois de leur grossesse lorsqu’une anomalie génétique a été identifiée sur elles. Cela peut être dû à plusieurs facteurs tels que la prise d’alcool ou l’âge avancé.

Le DPNI s’effectue par une prise de sang pour déterminer la qualité de l’ADN du fœtus.

Le test de diagnostic préimplantatoire ou DPI

Le DPI doit être réalisé par un couple qui souhaite avoir un enfant, mais qui est porteur d’une même maladie héréditaire incurable. Pour ce faire, le médecin effectue une fécondation in vitro.

Il laisse ensuite les embryons se développer, les prélève et les analyse pour savoir lesquels sont porteurs de la maladie. Ensuite, ceux qui ne sont pas porteurs seront implantés dans l’utérus.

Cependant, pour bénéficier d’un test de diagnostic préimplantatoire, une forte probabilité d’avoir un enfant porteur de maladies génétiques graves et incurables doit être prouvée. Ainsi, le couple doit attendre au moins deux ans pour y avoir recours.

Le test de diagnostic prénatal ou DPN

Le diagnostic prénatal est conseillé à des couples si une anomalie a été identifiée lors du suivi ordinaire pendant la grossesse ou si une mutation génétique a été détectée dans la famille.

Il consiste à prélever de l’ADN sur le fœtus par le biais d’une choriocentèse (prélèvement de cellules du placenta) ou d’une amniocentèse (prélèvement de liquide amniotique).

Combien de temps faut-il pour obtenir le résultat ?

Dans le cas d’un DPNI, les résultats sont généralement livrés après une semaine. Toutefois, il convient de noter que ce test n’a pas de valeur diagnostique. Ainsi, lorsqu’il est positif, il doit être suivi d’un contrôle avec DPN.

Pour un DPN, les résultats sont également donnés au bout d’une semaine si celui-ci a été prescrit lorsqu’une mutation a été déjà détectée dans la famille. Par contre, s’il a été prescrit après une échographie suspecte ou un DPNI, les résultats ne sont disponibles qu’après 3 semaines environ.

Combien coûte un test ADN ?

Le prix varie en fonction du type de test ADN. Par exemple, pour un test de généalogie génétique, le patient devra débourser entre 60 et 200 euros.

Le tarif peut grimper jusqu’à 1 500 euros pour un test prédictif sur l’évaluation de risque de cancer du sein.

Par ailleurs, une personne qui réalise un test de paternité hors cadre juridique doit payer une amende de 15 000 euros.