Les bienfaits méconnus de l’huile de lin

Les bienfaits méconnus de l’huile de lin

L’huile de lin est obtenue à partir de graines lin. Cet or liquide, qui fut retombé dans l’oubli, connaît actuellement un essor fulgurant.

Aujourd’hui, elle a une grande variété d’utilisations allant de la cuisson aux soins de la peau et des cheveux. Elle a également un effet positif sur la santé et sur le bien-être en général.

Justement, cet article explorera certains des bienfaits de l’huile de lin que vous ne connaissiez probablement pas, et quelques façons simples de l’utiliser.

    1. L’huile de lin pour la santé

Tout comme les graines, l’huile de lin est chargée de nutriments. En plus d’être une riche source de vitamines (B1 et B6) et de minéraux (calcium, Folate, Fer, Magnésium, phosphore, Potassium…), une cuillerée à soupe d’huile de lin peut fournir une bonne quantité de protéines, de fibres et d’acides gras oméga-3. D’ailleurs, ses bienfaits pour la santé sont principalement dus à sa forte teneur en protéines, en lignanes et surtout en acides gras oméga-3.

Une cuillère à soupe, soit environ 15 ml d’huile par pression à froid de graines de lin, contient près de 7 200 mg d’acides gras oméga-3. Sa forte concentration en acides alpha linoléniques (ALA) est essentielle à notre santé : réduction de l’inflammation, amélioration de la santé cardiaque, protection contre le vieillissement du cerveau, réduction du taux de « mauvais » cholestérol, amélioration de la transition intestinale.

L’huile de lin, autant que les graines, peut contenir jusqu’à 800 fois plus de lignanes que les autres aliments végétaux. Les lignanes sont connues par ses propriétés antioxydantes et œstrogènes. L’huile de lin est censée réduire la croissance des cellules cancéreuses et contribue à réduire le risque de cancer du sein, le cancer du côlon ou encore le cancer de la prostate.

Par ailleurs, les graines de lin ont un effet hypoglycémiant. Consommer des graines et de l’huile de lin quotidiennement pendant un mois peut avoir une diminution significative de l’ordre de 8 à 20 % du taux de glycémie. Cela est possible grâce à la teneur en fibres insolubles des graines de lin. En effet, ces fibres visent à ralentir la libération de sucre dans le sang et à diminuer la glycémie.

Enfin, l’huile de lin vise à améliorer la transition intestinale. Elle agit comme un laxatif ou un agent antidiarrhéique naturel et permet de traiter la constipation ou la diarrhée. Sa consommation peut ainsi augmenter la consistance et la fréquence des selles.

    1. L’huile de lin pour la peau, le corps et les cheveux

L’huile de lin améliore l’aspect de la peau en l’hydratant et la rendant toute lisse. L’huile de lin hydrate et nourrit la peau. C’est un ingrédient hydratant par excellence qui apaise et diminue les symptômes de la dermatite telle que des démangeaisons ou les rongeurs.

Cette huile apaisante et hydratante peut aussi combattre les affections cutanées comme la rosée, le psoriasis, l’eczéma. Sa teneur élevée en ALA diminue l’inflammation des cellules et favorise la régénération cellulaire de la peau. En plus de pouvoir maintenir la santé de la peau, l’huile de lin permet de réduire les ridules et les démarcations améliorant ainsi sa texture et son élasticité.

Aussi, l’huile de lin est une excellente source de protéines. Ces protéines végétales aident à améliorer la fonction immunitaire et à entretenir la ligne. Pour ceux ou celles qui veulent réduire leur consommation de viande, c’est l’huile qu’il faut avoir dans sa cuisine. De plus, l’huile de lin est une sorte de coupe-faim naturelle. En consommer peut provoquer une sensation de satiété, ce qui conduit à moins de grignotages.

Par ailleurs, l’huile de lin peut être utilisée pour traiter les pellicules et les démangeaisons du cuir chevelu. Un autre avantage de cette huile est qu’elle peut également hydrater et faire briller les cheveux. L’huile de lin est très bénéfique aux follicules pileux grâce à sa haute teneur en acides gras essentiels oméga-3. L’utilisation de l’huile de lin sur les cheveux permet également de limiter les chutes.

    1. Utiliser l’huile de lin dans sa routine

Avec un goût de noix et de noisette, l’huile de lin obtenue par pression à froid peut être utilisée et mélangée dans les plats culinaires : smoothies, jus, sauces froides, salades ou vinaigrette, yaourt ou du fromage, avec les légumes cuits à la vapeur ou saupoudrer sur les céréales. Aussi, l’huile végétale de lin n’est pas adaptée à la torréfaction, à la cuisson, ni à la friture, car elle peut créer des substances nocives et perdre ses propriétés nutritionnelles lorsqu’elle est exposée à une chaleur élevée.

Pour améliorer la santé de la peau, appliquez directement quelques gouttes d’huile de lin sur le creux de la main et massez délicatement la peau pour faire pénétrer l’huile. Quant à la chevelure sèche et abîmée, faites un masque capillaire avec l’huile de lin vierge pendant environ 2 heures minimum avant de procéder au shampouinage et au lavage habituel.