incontinence personnes agees

Comment arrêter l’incontinence chez l’adulte ?

L’incontinence urinaire est une pathologie qui touche les personnes de tout âge mais, elle est très fréquente chez les adultes. Elle se manifeste de jour comme de nuit par une perte involontaire et incontrôlée d’urine. Comment y remédier ? Plusieurs traitements existent. Le choix dépend du type de pathologie dont souffre le patient.

Les différents types d’incontinence urinaire chez les adultes

L’incontinence urinaire existe sous différentes formes. Ce sont :

  • l’incontinence urinaire d’effort : cette forme d’incontinence touche les personnes dont les muscles pelviens ont été affaiblis à la suite soit d’un accouchement difficile, d’un trouble hormonal (ménopause), d’une chirurgie gynécologique, etc.
    Ainsi, survient chez ces personnes une fuite involontaire d’urine dès qu’elles toussent, éternuent ou fournissent un effort physique. Toutefois, elle ne s’accompagne pas d’envie pressante d’uriner.
  • l’incontinence urinaire d’urgence : aussi appelée vessie hyperactive se déclenche sans efforts physiques particulières au repos ou la nuit. Elle entraine chez l‘individu un besoin pressant d’uriner. Les facteurs de risques de ce type d’incontinence sont entre autres les irritations de la vessie, la consommation de certains médicaments, etc.
  • l’incontinence urinaire mixte. Cette forme est en général, la combinaison des symptômes de l’incontinence d’effort et de l’incontinence d’urgence.

Les traitements possibles

Plusieurs types de traitements existent:

  • les protections
    Ce sont des sous-vêtements pareils à Lille suprem pants extra xl qui s’utilisent dans les cas de fuites urinaires occasionnelles. Elles permettent d’absorber l’urine et de maintenir l’incontinent au sec.
  • les traitements médicamenteux
    Selon le type d’incontinence mis en cause, les médicaments proposés sont :
    - les antispasmodiques pour les cas d’incontinence urinaire d’urgence afin de réduire les contractions de la vessie.
    - une hormonothérapie pour améliorer les incontinences d’effort.
  • la chirurgie
    La chirurgie est pratiquée dans les cas d’incontinence urinaire sévère. Elle peut donner lieu à la pose d’une bandelette de soutien, d’un sphincter urinaire, d’une électrostimulation, etc.
  • la rééducation
    Comme son nom l’indique, ce procédé consiste à rééduquer les muscles pelviens en effectuant des exercices.
    Il s’agit pour le patient de contracter ses muscles pelviens pendant un laps de temps, puis de les relâcher. Et ce, à plusieurs reprises. Dans les cas d’incontinence d’effort, ces exercices doivent favoriser un bon fonctionnement du système urinaire.