accident

Comment bricoler sans danger ?

D’après les statistiques, 30 000 Français requièrent des soins médicaux parce qu’ils se sont blessés pendant leurs petits et grands travaux de bricolage. Bref, près de 12 % des accidents domestiques traités aux urgences. En prenant quelques précautions, ces situations peuvent être pourtant évitées.

Le bricolage est une activité à risque

Dans justement l’optique de limiter les accidents, des blogs comme Bricoleur Pro ou Le site du Bricolage ont été créés exprès pour donner de bons conseils aux personnes qui se lancent dans cette activité manuelle. Bricoler n’est en effet pas sans danger. Les blessures peuvent tout simplement aller d’une simple égratignure à de lésions graves qui sont malheureusement souvent handicapantes voire même mortelles. Et le pire est que ces incidents sont dans la majorité des cas dus à une mauvaise manipulation et l’utilisation d’outils non adaptés.

Mais sont aussi mise en cause la méconnaissance et/ou à l’ignorance des règles de sécurité de base. Qui plus est, ironie du sort, les accidents arrivent généralement lors d’interventions mineures comme le remplacement d’une prise, la tonte de la pelouse, ou encore la pose de nouveaux rideaux. En effet, à force d’accomplir ces gestes maintes et maintes fois, l’on oublie quelquefois de prendre les précautions nécessaires.

Et c’est d’autant plus préoccupant, puisque l’on met aussi en danger la vie des personnes de notre entourage, particulièrement les enfants, sans oublier les animaux domestiques. Résultat l’on se retrouve à l’hôpital avec une mutilation d’un ou plusieurs doigts, l’amputation d’un bras, un traumatisme crânien, une brûlure au troisième ou quatrième degré, une intoxication à cause d’ingestion de produits toxiques…

Prudence est mère de sureté !

C’est pourquoi, quand bien même l’on n’est qu’un bricoleur occasionnel, il est indispensable de maîtriser les gestes et les techniques de base. De plus, l’apprentissage peut se faire gratuitement sur internet par l’intermédiaire des blogs spécialisés. Des vidéos tutoriels sont également très nombreux sur You Tube et Dailymotion. Par ailleurs, des règles de conduite sont scrupuleusement à respecter avant, pendant et après chaque bricolage, même s’il s’agit de petits travaux.

Avant de commencer, il faut systématiquement penser à s’équiper des accessoires de sécurités élémentaires que sont les chaussures, les gants, les masques, ainsi que le casque. L’espace où l’on va bricoler doit-être également dégagé et sécurisé. Par la suite, s’assurer que l’outillage avec lequel on va travailler est non seulement en bon était, mais surtout parfaitement adapté à la tâche. Et dans le cas où l’on est en face d’un outil que l’on n’a jamais manipulé, se référer minutieusement à la notice d’utilisation.

À titre d’exemple, les gauchers n’utiliseront que les outils qui leur sont destinés. Les appareils électroportatifs comme la ponceuse, la perceuse et scies électriques doivent être bien maîtrisés par leurs utilisateurs. Se référer aux notices. L’échelle et l’escabeau font partie des premières causes d’accident. Pour éviter les chutes, n’achetez que les modèles certifiés à la norme EN 131. C’est un bon gage de leur robustesse et de leur solidité. Enfin, une fois les travaux terminés, pensez à ranger sans plus attendre les outils dans leur caisse.

Journaliste :

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>