endotontie

Qu’est-ce que l’Endodontie ?

L’Endodontie est un terme qui est issu du mot grec « Endo » qui signifie intérieur et « odonto » qui signifie dent. Dans d’autres termes, l’Endodontie désigne une pratique qui vise à soigner les infections dentaires telles que les inflammations au niveau des racines, et des os de la mâchoire.

Le dentiste vous propose un traitement adapté vous permettant d’éviter le retrait d’une dent. En effet, extraire une dent est une opération très onéreuse, car elle nécessite souvent un remplacement. C’est la raison pour laquelle il est important de prendre rendez-vous rapidement. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Quel est le traitement?

L’Endodontie consiste à dévitaliser votre dent, en retirant les tissus infectieux, puis désinfecté pour ensuite obturé les canaux. Cette pratique permet d’éviter l’émergence de complication liée à la propagation d’une inflammation non traitée notamment l’apparition de kyste.

L’intervention s’effectue sous anesthésie locale. Tous les dentistes peuvent pratiquer cette intervention. Afin de soigner l’infection, il élimine tous les tissus infectés au sein de la pulpe. En d’autres termes, à l’intérieur de la dent. Il effectue ensuite un nettoyage complet de votre dent en grattant l’intérieur des canaux pulpaires. Ensuite il désinfecte à l’aide d’une solution à base d’hypochlorite de sodium qui comporte de l’eau de Javel diluée à 3 %.

Pour propager la solution, il utilise une lime endodontique puis il laisse sécher. La dernière partie de l’intervention consiste à obturer les canaux situés à l’intérieur de votre dent par le biais d’un ciment nommé les pâtes de Roy qui est un mélange d’oxyde de zinc et d’idothymol.

Quel est le coût du traitement ?

Bien que les interventions dentaires sont onéreuses, elles sont fondamentales. Les douleurs de dents peuvent vite devenir invivables. C’est la raison pour laquelle il est important de contrôler régulièrement l’état de ses dents.

La prise en charge est variable, selon le type de dent à traiter et votre mutuelle. Il faut également être vigilant, car de nombreux dentistes imposent un dépassement d’honoraires.

L’Assurance maladie prend en charge les interventions dentaires à hauteur de 70 % du tarif conventionnel. Ce montant varie en fonction du type de dent infectée. Une incisive par exemple coûte beaucoup moins cher qu’une molaire. Prenons l’exemple d’une intervention sur une incisive. Le traitement vous coûtera 33,74 €. Sur cette somme, 23,61 € sont pris en charge par l’Assurance maladie. Par conséquent, vous n’aurez à régler que la somme de 10,13 €. Renseignez-vous auprès de votre mutuelle qui peut vous prendre en charge la somme restante.

Journaliste : Michel

Michel, professeur de yoga à Paris, donne de précieux conseils sportifs, mais également nutritionnels.

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>