trouble du sommeil des ados à cause des écrans

Les écrans empêchent les ados de dormir

Les écrans sont un problème important dans notre société, notamment envers les adolescents chez qui plusieurs troubles ressortent, dont le trouble du sommeil.

Un manque de sommeil évident

Notre vie est de plus en plus stressante au quotidien avec toujours cette impression de ne pas avoir assez de temps pour tout faire. Les fameuses phrases du type : « ce serait bien si les journées faisaient plus de 24 heures » ont déjà été dites et entendues par nombre d’entre nous.
De cela résulte une chose : on repousse toujours un peu plus l’heure du coucher, et les ados font de même. L’heure du lever ne pouvant pas être repoussée, nous dormons tout simplement moins, ce qui engendre de nombreux problèmes tels que la fatigue durant la journée et l’incapacité à s’endormir facilement le soir.

Notre rythme de vie est donc très souvent directement lié à nos troubles du sommeil.

Les écrans viennent alourdir le bilan…

La lumière intense d’un écran pendant l’heure précédent le coucher vient rendre plus difficile la venue du sommeil ainsi que sa qualité. Les smartphones et autres tablettes s’étant installées dans nos demeures, il faut mettre en place des règles de vie pour vos adolescents, et vous êtes les premiers à devoir leur montrer l’exemple : une heure avant d’aller dormir, fini les tablettes, smartphones et autres ordinateurs, la lecture vous fera par exemple le plus grand bien, ou pour les plus réticents, un moment musical calme (évitez les musiques trop fortes).

…et pas seulement avant le coucher

Chose que l’on savait moins : l’utilisation de ces appareils durant la journée, même sans parler de l’heure précédent le sommeil, vient tout de même perturber l’accès à ce sommeil tant recherché. En effet, l’étude du Centre de Recherche de la Santé de Bergen en Norvège montre que le risque de mettre plus d’une heure à s’endormir était directement lié à cette utilisation intensive des écrans durant la journée. Le temps raisonnable d’utilisation de ces appareils serait de moins d’une heure par jour.

Journaliste : Emmanuelle

Emmanuelle intervient sur Neolage pour tous les aspects liés à la psychologie.

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>