electrotherapie

L’électrothérapie pour soulager les douleurs liées à l’arthrose

Qu’est ce que l’électrothérapie ?

L’électrothérapie est une branche de l’électro-médecine. Elle représente tous les moyens de traitements utilisant les propriétés des courants électriques sur l’organisme, autrement dit, elle emploie l’électricité dans un but thérapeutique.


Elle utilise le courant alternatif et le courant continu en faible intensité. Ce dernier circule entre deux plaques utilisées comme électrodes.
L’électrothérapie utilise différentes techniques faisant appel aux courant électriques, tels que les vibrations, les ondes courtes électromagnétiques, ainsi que les radiations lumineuses (infrarouges et ultraviolets), notamment utilisés pour le traitement de la douleur liée à l’arthrose.

Comment l’électrothérapie agit-elle sur la douleur provoquée par l’arthrose ?

L’électrothérapie peut être utilisée dans le traitement de l’arthrose en agissant en qualité d’anti-douleur.

Les micro-courants sont employés via des électrodes qui encadrent la douleur avec pour objectifs, un soulagement rapide et efficace, un renforcement musculaire, avec une augmentation de la mobilité, une sensation de bien-être (les messages électriques vont stimuler la production des molécules naturelles de bien-être, les endorphines) ainsi qu’un « blocage » de la douleur : en effet, utilisée à certaines fréquences, les courants électriques vont stimuler les fibres nerveuses, qui vont remonter jusqu’à la moelle épinière et « bloquer » l’arrivée des influx douloureux. Pour faire plus simple, les impulsions électriques vont envoyer une information qui va bloquer le signal de la douleur et ainsi activer le système anti-douleur de notre cerveau.

Il faudra compter 5 à 15 séances de 10 à 30 minutes chacune, renouvelable 3 fois.

Où peut-on faire des séances d’électrothérapie ?

L’électrothérapie se pratique en cabinet, chez un médecin neurologue, un rééducateur fonctionnel, un kiné, à l’hôpital, dans un service de rééducation ou dans un centre anti-douleur.
Mais elle peut également être pratiquée de chez soi, car c’est une thérapie assez simple. Des sites proposent des gammes de produit grand public et pas seulement réservés aux kinésithérapeutes, comme mbha.fr.

Journaliste : Michel

Michel, professeur de yoga à Paris, donne de précieux conseils sportifs, mais également nutritionnels.

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>