surcomplementaire

Quels sont les enjeux de la surcomplémentaire santé pour l’entreprise et l’employé

La surcomplémentaire désigne le troisième niveau d’une protection santé. Dans le domaine de la mise en place d’un régime de complémentaire obligatoire en entreprise, elle répond aux besoins supplémentaires des salariés, surtout dans le cas où la couverture complémentaire ne les couvre pas assez.


Ce dispositif s’applique même si l’entreprise a déjà mis en place, pour ses salariés, une couverture santé obligatoire, conformément à la loi de sécurisation de l’emploi du 14 juin 2013. Effectivement, la surcomplémentaire vise à compléter les besoins des salariés et à répondre aux 3 éléments les plus importants pour choisir une mutuelle et également à s’assurer qu’elles remboursent bien (voici d’ailleurs une pub dans Capital). Elle est à souscrire par le chef d’entreprise pour le bénéfice de ses salariés. Ces derniers sont libres de s’y souscrire ou non. Ainsi, elle est facultative et est entièrement financée par le salarié.

Ce que dit la loi

La loi prévoit qu’à compter du 1er janvier 2016, toutes les entreprises doivent mettre en place une couverture santé pour l’ensemble de leurs salariés. Ceux-ci doivent mettre un terme à leur contrat à titre particulier, même celui-ci dispose de garanties plus intéressantes que la surcomplémentaire. Ainsi, les employeurs et les salariés devront s’adapter. La loi a modifié considérablement les charges de l’entreprise qui doit au moins payer 50 % de la cotisation santé à sa charge. L’employé devra contribuer pour la partie restante. Les employés restent cependant sceptiques sur leurs garanties d’après ce que montre l’étude https://www.toutsurmesfinances.com/assurance/les-salaries-sceptiques-sur-les-garanties-de-leur-mutuelle-d-entreprise.html.

Ce que dit France Mutuelle

France Mutuelle propose une offre ANI en parfaite adéquation avec la nouvelle réglementation, l’obligation pour l’employeur de mettre en place un complémentaire santé obligatoire. C’est une offre de surcomplémentaire santé qui a pour but de compléter les garanties qui peuvent être insuffisantes pour les salariés. Elle est facultative et est à la charge du salarié. Elle est une solution optimale pour se parer au mieux des maladies qui sont imprévisibles (ex : Informations sur le remboursement dentaire) et dont le prix à payer est trop fort, si le salarié n’a pas de complémentaire santé. Vaut mieux prévenir que guérir…

Journaliste : Nathalie

Cette business woman vous parlera de toutes les problématiques liés aux assurances, aux mutuelles, ...

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>