personnel hospitalier

La gestion du personnel médical et hospitalier

Les hôpitaux sont au centre de la préoccupation de tous : le gouvernement, par exemple dépense des milliards d’euros pour offrir la meilleure qualité de soins à la population. Pourtant, il ne s’agit ni plus ni moins que d’une entreprise comme les autres disposant de sa propre administration et de ses personnels. Ainsi, afin d’améliorer son service, un hôpital doit se réorganiser, utiliser des outils adaptés à l’instar d’un logiciel de gestion du personnel.

Un hôpital : un établissement de santé

personnel hopitalL’hôpital est par essence un établissement dans lequel un personnel soignant prend en charge des patients qui ne peuvent pas être soignés chez eux. Mais, pour mener à bien sa mission, un hôpital dispose d’un personnel médical et paramédical pour accueillir et surveiller en permanence les patients, d’un personnel ayant reçu une formation pour assurer l’hygiène, et enfin, d’un personnel qualifié (médecins spécialistes) et de matériels nécessaires à des soins plus poussés (Bloc opératoire…).
Cependant, le fonctionnement d’un hôpital a toujours été sujet à diverses modifications notamment avec l’instauration des pôles d’activités à partir de l’année 2000 puis celle de la loi « Hôpital, Patients, Santé et Territoires » (HPST) en juillet 2009. D’une reforme à une autre, le système de gestion et de conduite des hôpitaux devient trop complexe.

La sécurité : une éthique

Un patient qui tombe de son fauteuil en gériatrie, un malade qui tombe de son lit en pneumologie… Ce sont les conséquences directes d’une mauvaise organisation non sans l’engagement de la responsabilité de l’établissement. Pourtant, le rôle du conseil de surveillance est dans ce sens de se prononcer sur la stratégie de l’établissement, celui du directeur de s’occuper de la gestion et de la conduite générale de l’hôpital, celui du directoire de préparer et d’approuver les projets du centre et celui des organes représentatifs et consultatifs (la Commission Médical d’Établissements ou CME, le Comité Technique d’Établissements ou CTE…) d’agir comme une instance représentative du personnel.
Actuellement, de plus en plus d’établissements de santé adoptent une politique de gestion managériale de leur structure à l’aide d’un logiciel de gestion du personnel. Cela permet principalement de rationaliser l’organisation de l’enseigne voire de créer des nouveaux postes (Gestionnaire des lits…) et d’assurer des nouveaux services (« Hôtels hospitaliers », hospitalisation à domicile…).

Journaliste : Michel

Michel, professeur de yoga à Paris, donne de précieux conseils sportifs, mais également nutritionnels.

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>