infections dentaires courantes

Les infections dentaires les plus courantes

L’hygiène dentaire est un facteur important qui contribue à la santé buccale en général. A défaut de bien prendre soin de son hygiène bucco-dentaire, il est possible d’attraper des bactéries buccales, qui, de leur côté, favorisent les infections virales de manière à générer différentes infections dentaires. Pour mieux cerner cet aspect de l’hygiène, découvrez les infections dentaires les plus courantes.

Les caries dentaires

Les caries dentaires représentent l’affection buccale courante. Elles sont issues d’un mauvais brossage des dents, et peuvent générer une dégradation de la denture. Leur origine résulte de l’action qu’exerce la bactérie Streptococcus mutans.

Les bactéries détruisent progressivement la dent pour générer les caries dentaires. Ainsi, les germes se développent dans la plaque dentaire pour déminéraliser email et dentine de l’extérieur vers l’intérieur, et jusqu’à la pulpe, de manière à entraîner des douleurs, voire même un abcès dentaire.

La gingivite

La gingivite est aussi une infection dentaire résultant de l’invasion des bactéries qui s’incrustent dans les interstices dentaires pour produire des toxines. En guise de réaction, les gencives gonflent et s’enflamment pour provoquer un saignement au brossage.

Il est à noter que la gingivite non traitée peut se transformer en maladies parodontales. En l’occurrence, les bactéries buccales issues de cette infection et qui atteignent les poumons peuvent être à la source d’une pneumonie.

En fait, la gingivite représente le stade précoce de la parodontite, une infection courante qui consiste à l’inflammation et gonflement des gencives.

La parodontite

La gingivite peut aussi être à la source de la parodontite, notamment dans le cas où elle s’étend en dessous du sillon gingival, en affectant os et tissus de soutien de la dent.

Cela permet la formation de poches autour des dents, générant une inflammation, ainsi qu’une perte osseuse, pouvant être l’origine de la mobilité des dents.

La parodontite, ou déchaussement des dents est aussi d’origine bactérienne. Elle peut provoquer la perte des dents sans un traitement adéquat.

La pulpite

La pulpite consiste à l’inflammation de la pulpe. Cette infection résulte principalement d’une carie avancée, entraînant des lésions pulpaires mineures qui se sont accumulées suite à des grandes obturations, ou à une restauration défectueuse, ainsi qu’à un traumatisme dentaire.

La pulpite peut évoluer vers la nécrose pulpaire, avec une douleur spontanée ou stimulée par le chaud ou le froid. Dans ce cas, la douleur peut être intense, et peut disparaître plus ou moins rapidement (d’heures à semaines).

Sans traitement adéquat, la pulpite peut provoquer une inflammation péri-apicale, accompagnée ou non d’une infection ou de parodontite apicale, voire même un abcès dentaire.

L’abcès péri-apical et les traumatismes dentaires

Une carie ou une pulpite non soignées sont à la source d’un abcès péri-apical. Cela se reconnaît avec une dent sensible à la percussion et à la mastication. Cette infection peut devenir intrabuccal et se transformer en cellulite.

Quant aux traumatismes dentaires, il s’agit d’infections pouvant léser la pulpe. Ils peuvent se manifester après la lésion ou dix ans plus tard.

Enfin, il y a également la péri-coronarite, qui consiste à l’inflammation et infection du tissu entre la dent et l’opercule de la gencive. Elle survient pendant l’éruption des dents de sagesse, notamment au niveau de la mandibule.

Les préventions contre les infections dentaires

La meilleure prévention pour éviter les infections dentaires s’avère être une bonne hygiène bucco-dentaire, et ce, dès le plus jeune âge. Une consultation dentaire au moins tous les ans représente également un moyen de s’assurer de la bonne santé de ses dents.

Pour préserver la santé de la cavité buccale et de la denture, il est impératif de respecter l’hygiène bucco-dentaire, en procédant à un brossage correct au moins deux fois par jour.

Pour ceux qui voyagent souvent, il est important de prévoir des soins dentaires à l’étranger dans son assurance maladie. Cela permettra de se faire soigner correctement en cas d’urgence, même en dehors de son pays.