829_1681.jpg

L’e-cigarette, moins nocive que la cigarette à combustion ?

Ces dernières années, le vapotage a eu le vent en poupe, pour des raisons de santé ou pour une question liée au coût des cigarettes traditionnelles. Les deux idées semblent toutefois tenir la route.

Le recours à l’e-cig est une aide particulièrement indispensable pour arrêter la consommation de tabac. D’ailleurs, tout est réuni pour donner au fumeur la même sensation qu’avec une cigarette traditionnelle, fumée artificielle, arôme, dose de nicotine. Et ce sont ces éléments même qui contribuent à arrêter la cigarette classique.

En ce sens, les e-liquides sont les composants qu’il faut principalement considérer pour faciliter et réussir le sevrage. Leur choix et leur utilisation doit donc se faire de manière réfléchie.

Zoom sur l’utilisation de l’e-cig et de ses composants, notamment les e-liquides.

L’e-cig, moins toxique que la cigarette traditionnelle

La différence entre la cigarette combustible classique et l’e-cig se trouve au niveau de leurs composants. Ce qui explique le fait que la seconde est moins nocive que la première.

On remarque en premier lieu l’absence de tabac dans l’e-cigarette, première substance à l’origine des problèmes de santé avec la cigarette classique.

Pour l’e-cig, cette substance est remplacée par les arômes obtenus intégrés dans les e-liquides.

Si la fumée du tabac représente donc un danger, que ce soit pour le fumeur ou pour son entourage, avec la cigarette classique. Ce danger est presque éliminé avec l’e-cig, pour laquelle le tabac est absent et ne produisant qu’une fumée artificielle

Par ailleurs, la dose de nicotine est au choix pour les e-liquides. Renseignez-vous sur des sites spécialisés comme Calumette afin de connaître le dosage possible et faire le bon choix.

Pour dire que les substances responsables des maladies liées au tabac sont à une quantité réduite, voire absentes dans les cigarettes électroniques. Pour le vapoteur, c’est donc moins dangereux. Il en est autant pour l’inhalation passive.

La cigarette électronique pour réduire la consommation de tabac

L’e-cig donne la possibilité de varier, et de réduire, la dose de nicotine à inhaler. Ainsi, un fumeur peut, grâce au vapotage, passer d’une forte dépendance en nicotine à une consommation quasi-nulle.

Les sensations de manque ressenties au début du servage sont souvent ce qui empêche les fumeurs d’arriver au bout du processus. Avec le vapotage, ceux-ci pourront l’effectuer d’une manière progressive. Ils peuvent en effet diminuer au fur et à mesure le taux de nicotine, suivant leur état de dépendance.

Selon une étude menée par des chercheurs britanniques, présentée sur le site d’informations 20 Minutes, l’e-cig apporte une aide précieuse pour ceux qui souhaitent arrêter la consommation de tabac.

Favoriser le sevrage par le choix des e-liquides

Les e-liquides sont les substances à verser dans le réservoir de votre cigarette électronique. Ils permettent d’obtenir une sensation et un arôme particuliers lors du vapotage.

Le choix des e-liquides est donc essentiel pour un vapoteur, qu’il soit débutant ou non. Pour un jeune vapoteur, le parfum donné par ce liquide facilite sa transition vers l’e-cig et l’arrêt de la cigarette. Pour ceux qui vapotent régulièrement, varier les arômes est également indispensable. Toujours vapoter le même parfum crée en effet une sensation de lassitude, et peut amener le vapoteur à revenir vers la cigarette classique.

Pour bien choisir votre e-liquide, tâchez de vérifier sa composition lors de l’achat.

Les composants d’un e-liquide

5 substances peuvent se retrouver dans les e-liquides : la nicotine, le propylène glycol, la glycérine végétale, les arômes et l’alcool.

L’association entre ces composants diffèrent d’un liquide à un autre, d’un fabricant à un autre.

La nicotine

C’est l’un des composants que vous devez absolument observer avant de choisir votre e-liquide. La dose de nicotine détermine en effet la sensation de cigarette que vous pouvez obtenir avec votre e-cig. Elle est fonction de votre dépendance à l’égard de la nicotine.

Pour une personne à forte dépendance par exemple et qui fume dans les 13 cigarettes ou plus par jour, une forte dose touchant les 18 ou les 20 mg/ml est nécessaire pour commencer. La même chose peut se présenter pour un jeune vapoteur.

La dose de nicotine contenue dans le flacon d’un e-liquide est toujours présentée dans les informations sur le produit. Elle va de 0 à 20 mg/ml, le dosage maximal autorisé pour les pays de l’Union européenne.

Vous devez donc choisir une dose qui procure le ressenti que vous recherchez.

Le propylène glycol

Le propylène glycol (PG) est un solvant qu’on retrouve également dans l’industrie alimentaire, pharmaceutique et cosmétique. Pouvant être représenté à 80 ou 90% dans un e-liquide, il reste inoffensif pour la santé.

Le PG est utilisé pour obtenir une vapeur et donner une sensation de hit. Il est donc possible de choisir un e-liquide avec une forte dose de PG en substitut à un taux de nicotine élevé. Augmenter la dose de PG a pour effet d’accentuer la sensation dans la gorge.

La glycérine végétale

La glycérine végétale (VG) permet d’obtenir une vapeur plus dense lors du vapotage. Elle est donc recherchée par les vapoteurs qui souhaitent produire cet effet.

Avec le PG, la glycérine végétale forme la base d’un e-liquide. Sur les produits, le pourcentage de ces deux éléments est indiqué à côté de l’abréviation PG/VG.

Ces pourcentages donnent une idée du type de rendu produit.

Les arômes

La saveur d’un e-liquide est la sensation obtenue en bouche lorsque vous vapotez. Elle ne conditionne en aucun cas le hit, la puissance ressentie dans la gorge.

Les e-liquides sont proposés sous des arômes différents : fruités, gourmands, mentholés, tabacs, boissons. Vous pouvez trouver, dans chaque catégorie d’arômes, des sous-catégories qui font référence au parfum évoqué. La catégorie fruitée peut par exemple se décliner en plusieurs parfums de fruits, pomme, pêche, fraise, cassis, etc.

De même, certains fabricants les proposent sous une forme cocktail. L’idée est d’obtenir un arôme en associant deux matières premières différentes, arômes menthe et tabac par exemple, ou une association de deux fruits différents.

Un vapoteur a donc un large choix pour les arômes. Il peut s’aventurer dans les arômes gourmands donnant des goûts de bonbon, de chocolat ou de caramel. Il peut également prendre des saveurs proches de celles du tabac.

Il est important de jongler entre les différents arômes pour éviter de fatiguer les papilles.

L’alcool

L’alcool est utilisé comme solvant d’arôme dans les e-liquides. Il faut toutefois faire une distinction entre l’alcool qui est un composant et l’arôme alcool. Le premier n’influant pas sur le second.

La quantité d’alcool utilisée dans la composition n’a aucune influence sur le goût obtenu en bouche pendant l’inhalation. Si vous souhaitez obtenir une saveur whisky ou rhum par exemple, vous devez choisir ces arômes même.

Aucune règle ne définit le choix des arômes pour un e-liquide. Les seuls points à considérer sont de varier le parfum et d’opter pour un arôme que vous apprécierez.

Le choix d’un e-liquide dépend du ressenti que vous souhaitez obtenir, en tenant compte de ses différents composants.

Où acheter son e-liquide ?

Vous pouvez trouver des e-liquides sur des sites spécialisés comme Calumette. Ces sites recensent en effet différents produits issus de divers fabricants, ce qui vous laisse un large choix.

Les informations sur les marques et les produits sont également présentés sur le site si vous tenez à vous informer avant l’achat.

Journaliste : Michel

Michel, professeur de yoga à Paris, donne de précieux conseils sportifs, mais également nutritionnels.

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>