Les dons de sang

Le don de sang ne sera plus gratuit

Depuis les débuts d’année 2015, l’exclusivité en termes de production de plasma médical du nom de SD de l’Etablissement Français du Sang ou EFS n’est plus. Conçu à partir de dons sanguins, le SD est vraiment indispensable afin de pouvoir assurer le bon déroulement de tout traitement qui fait appel au sang. En effet, si auparavant la production n’appartenait qu’à l’EFS, il s’avère que de nombreuses entreprises vont à présent avoir la possibilité de produire ce plasma.

Cependant, selon l’avis de cet Etablissement, l’accroissement presque abusif des sociétés qui vont fabriquer le SD peut en quelques sortes diminuer la sécurité offerte par la qualité des sangs. Parallèlement à cela, l’EFS pense qu’à partir du moment où ces diverses sociétés s’adonnent à la fabrication du plasma thérapeutique, le don de sang va certainement devenir un système commercial incitant les donneurs à se manifester pour ensuite recevoir des rémunérations.

En vérité, cette décision a été prise depuis l’année dernière par le Conseil d’Etat et de fait pas vraiment le bonheur pour l’EFS. Toutefois, ce dernier a choisi de poursuivre cette production quelles que soient les intensions des autres producteurs. De toute manière, depuis un certain temps le SD ne s’utilise plus comme un complément thérapeutique mais il est à présent pris comme une sorte de médicament. Ainsi, son taux de commercialisation va probablement s’augmenter de plus en plus quoique cela puisse engendrer des risques très graves sur le plan de la santé. En France comme dans tout autre pays, le don de sang demeure gratuit aussi bien pour les receveurs que les donneurs, mais malheureusement l’EFS craint le changement de ce point de vue après la proclamation surprise du Conseil d’Etat. De leur côté, les entreprises privées qui vont se charger de la fabrication et distribution de SD tentent de fournir des alibis pour faire croire à l’EFS qu’ils n’ont aucunement l’intensions de rémunérer les donneurs ou de soutirer de l’argent aux receveurs quoi qu’il se passe. Malgré cela, l’EFS n’est pas vraiment convaincu et pour lui, cette concurrence ne va plus tarder à éliminer l’idée de bénévole du don de sang.

Journaliste : Sonia

Sonia parlera de tout le côté médecine, incluant les questionnements sur la sexualité.

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>