Mal de dos

Mal de dos : ce que vous devez retenir

Encore appelé mal du siècle, le mal de dos touche au moins 80 % de la population française. Si les causes de ces douleurs sont assez nombreuses, il faut dire que les solutions pour en venir à bout le sont aussi. Pour les prévenir et pour vous en débarrasser, il convient de connaitre ses origines, ses formes et évidemment quelques solutions utiles.

Les causes du mal de dos

Le mal de dos n’est pas une maladie, mais un ensemble de symptômes ayant de multiples causes. Elles peuvent être graves, banales, chroniques, mécaniques, etc. Les causes les plus connues sont : la sédentarité, le manque d’exercice, les défauts de postures. En dehors de celles-là, les mouvements brutaux, les efforts excessifs et les tensions musculaires peuvent aussi être à l’origine du mal de dos.

Quand elle est provoquée par un fait banal, la douleur ne dure généralement que quelques heures, voire un ou deux jours. Il faut dire que l’intensité et la durée de la douleur dépendent de ce qui la cause.

Les principaux types de maux de dos

Les maux de dos sont répartis en trois grandes catégories. Il s’agit notamment des douleurs cervicales qui se situent en haut du dos ; des douleurs dorsales qui se localisent au milieu du dos et enfin des douleurs lombaires, celles du bas du dos.

Les douleurs lombaires sont les plus fréquentes et sont souvent sans gravité. Chez certaines personnes, elles sont chroniques et ponctuelles chez d’autres. Quand la douleur est aigüe, on parle de lombalgie aigüe. Dans ce cas, la douleur peut s’étendre sur 4 semaines au moins et occasionner beaucoup d’inconfort. En fonction de sa cause et du mode de vie de celui qui en est sujet, elle peut disparaitre ou s’améliorer d’elle-même.

Les douleurs cervicales surviennent souvent des suites d’un torticolis, d’une entorse cervicale et à cause de l’arthrose. Les douleurs dorsales sont quant à elles assez rares. Elles peuvent être d’origines nerveuses ou musculaires.

Les solutions pour soulager le mal de dos

Pour traiter la douleur, il faut au préalable faire attention à vos habitudes. En dehors de cela, vous pouvez faire recours à la médecine douce avec l’aide d’un correcteur de posture du dos.

La première solution consiste à rester mobile. Puisque la sédentarité peut entretenir le mal de dos, il ne faut surtout pas arrêter de vaquer à vos occupations quotidiennes. Il faut aussi penser à adapter son environnement de travail. Vous pouvez par exemple modifier la hauteur de votre plan de travail, ou redresser le dossier de votre siège. N’oubliez surtout pas de pratiquer des activités physiques pour prévenir l’apparition de la douleur.

La deuxième comprend l’ostéopathie, la chiropractie, l’acupuncture et la kinésithérapie. Toutes ces spécialités permettent de soulager la douleur. Il faut opter pour l’une ou l’autre en fonction de ses préférences et du type de mal de dos. Notez que la pratique d’exercices d’étirements prévient et réduit les courbatures ainsi que les tensions musculaires.

La dernière, donc le correcteur de posture du dos, sert à corriger la posture peu importe la position adoptée. Il s’agit d’une ceinture dorsale qui soutient le dos en lui donnant la posture adéquate. Au fil du temps, la posture imposée par le correcteur devient un réflexe naturel et on peut progressivement réduire son utilisation.

En somme, il faut savoir que la cause et le type d’un mal de dos varient selon chaque individu. Il est important d’avoir une bonne hygiène de vie pour ne pas trop souvent en être victime. Cependant, si la douleur devient chronique ou qu’elle dure trop longtemps, n’hésitez pas à consulter un médecin.