Métier d’audioprothésiste

Le métier d’audioprothésiste : que fait-il, quelles sont ses formations, dans quel cas intervient-il ?

Vous avez entendu parler de l’audioprothésiste et vous vous posez des questions sur ce personnage important de l’univers médical ? Ou bien vous aspirez à en faire votre métier plus tard ? C’est l’un des métiers les plus importants du monde de la santé puisqu’il permet d’aider les personnes qui ont des problèmes d’audition en leur permettant, dans la majorité des cas, de retrouver tout ou partie de leur audition. Mais en quoi consistent concrètement les fonctions de l’audioprothésiste ? Comment procède-t-il dans la réalisation de son travail ? Dans quel cas les patients doivent-ils aller le consulter ? Et enfin, quelle formation a-t-il suivie ? Découvrez tout ce que vous devez savoir sur l’audioprothésiste dans cet article.

Comment devenir audioprothésiste ?

L’audioprothésiste est un technicien professionnel de santé qui intervient dans le domaine de l’ORL ou Oto-Rhino-Laryngologiste. Les problèmes d’audition font partie des troubles ORL qui atteignent un nombre important de Français, enfants et adultes. Les causes de ces troubles de l’audition sont très nombreuses et dépendent de chaque cas. Ils peuvent survenir suite à des malformations congénitales, à des maladies ORL ou autres, à des accidents ou autres.

Quelle que soit la cause du trouble qui a conduit le patient à être sourd ou malentendant, il peut être résolu ou corrigé entièrement ou de manière partielle grâce au port de prothèses auditives. A titre de rappel, ces problèmes auditifs peuvent survenir suite à l’atteinte de l’une des parties de l’oreille, à savoir l’oreille interne, l’oreille moyenne et l’oreille externe.

Chaque partie a des rôles spécifiques, et c’est seulement quand elles sont en bonne santé que la transmission des signaux sonores au cerveau se fait normalement. Par contre, quand l’une de ces parties est atteinte, le patient devient malentendant et perd une partie plus ou moins importante de son audition. Les prothèses auditives font partie des solutions les plus efficientes pour corriger ces problèmes, et elles peuvent être utilisées en complément de traitements médicaux/chirurgicaux ou seules.

C’est là qu’intervient l’audioprothésiste qui prend en charge la conception et l’adaptation des prothèses auditives selon les besoins spécifiques et les particularités du patient. Les prothèses auditives peuvent être des contours d’oreilles, des appareils intra-auriculaires, ou des micro-contours. C’est l’audioprothésiste qui va définir le type de prothèse le mieux adapté au cas du patient.

Exerçant le plus souvent en libéral, c’est-à-dire dans son propre cabinet, l’audioprothésiste a pour principale fonction de constater les problèmes auditifs du patient et les évaluant, pour ensuite lui proposer des solutions pour qu’il puisse retrouver en tout ou partie l’audition. Pour ce faire, il doit également concevoir les appareils à utiliser afin de corriger les problèmes qu’il a constatés, pour enfin, les placer dans les oreilles du patient.

Quelles sont les principales compétences de l’audioprothésiste ?

L’audioprothésiste est un professionnel de la santé qui a plusieurs compétences et fonctions. Nous avons vu plus tôt qu’il a pour principal rôle de concevoir et d’installer les appareils auditifs.

Dans le cadre de ces fonctions, il suit ces quelques étapes :

  • Le choix : d’abord, l’audioprothésiste doit choisir l’appareil auditif le plus adapté au cas du patient. L’audioprothésiste procède à l’examen du patient pour constater les soucis et évaluer le degré d’atteinte de son ouïe. Pour ce faire, il va examiner toutes les parties de l’oreille du patient. Il se renseigne également sur le mode de vie du patient, sur ses habitudes et son état de santé en général. C’est après avoir pris connaissance de tous ces éléments que l’audioprothésiste va proposer les appareils qu’il juge les mieux adaptés tout en expliquant les solutions possibles une à une.

 

  • L’adaptation : ensuite, il doit bien évidemment adapter l’appareil à la taille de l’oreille du patient en prenant l’empreinte de son oreille ;

 

  • La pose de l’appareil : après la conception de l’appareil, il doit installer l’appareil et communiquer au patient toutes les informations qu’il doit savoir sur l’appareil ;

 

  • Le contrôle : après la fabrication de l’appareil pour le patient, il doit enfin procéder à des essais pour vérifier que l’appareil lui va.

 

Mais ses compétences ne se limitent pas à cela. En effet, l’audioprothésiste intervient également dans l’information des personnes quant à la protection des oreilles contre les différentes nuisances qui peuvent altérer l’audition, ainsi que dans la conception et la vente des prothèses auditives. Pour ce faire, il entre en contact avec les fournisseurs auprès desquels il va acheter les matériaux et les produits dont il a besoin pour confectionner les appareils auditifs. Il doit aussi fournir des prestations en lien avec les appareils auditifs et notamment dans la commercialisation de ces derniers.

Pour quels motifs consulte t-on l’audioprothésiste ?

Vous devez consulter un audioprothésiste quand vous avez des problèmes d’audition, notamment un acouphène, et que vous ayez besoin d’un appareil auditif pour régler le problème. Découvrez une liste de professionnels audioprothésiste sur ce site web : https://www.ideal-audition.fr/audioprothesiste.

Généralement, c’est le médecin ORL qui envoie le patient vers l’audioprothésiste quand il constate qu’il a besoin d’appareil pour retrouver son audition. Vous pouvez dans ce cas consulter un audioprothésiste qui travaille dans les centres de santé comme les hôpitaux ou dans un cabinet libéral.

Quelle formation suivre pour devenir audioprothésiste ?

L’audioprothésiste doit bien évidemment suivre des formations particulières pour mener à bien ses fonctions. Un diplôme est nécessaire pour pouvoir exercer le métier d’audioprothésiste, il s’agit du Diplôme d’Etat d’audioprothésiste. Les études supérieures en vue de devenir audioprothésiste se font en 3 années après le Baccalauréat série S.

Le bachelier doit passer un concours d’entrée qui est assez sélectif car l’effectif des étudiants reçus en première année est aux alentours de 200. Pour suivre les études, vous devez avoir des aptitudes en sciences physiques et en mathématiques. Bien évidemment, vous aurez à faire des études en audiométrie, les pathologies et l’épidémiologie de la surdité. L’audioprothésiste a l’obligation de s’inscrire au registre du commerce et aura le choix entre exercer en privé dans son propre cabinet, ou bien travailler dans un centre hospitalier.

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>