Recherche du punaise dans un lit

Punaises de lit pendant le confinement : que faire ?

Une infestation pendant cette période de confinement serait la cerise sur le gâteau ! Si malheureusement vous faites parties des malchanceux et que vous constatez des lésions rouges sur votre peau et des démangeaisons, sachez qu’il existe des solutions temporaires.

    1. Quelles solutions contre les punaises de lit ?

Quand on s’aperçoit qu’on a des punaises de lit, on a le réflexe de se rendre sur badbugs.fr pour trouver les professionnels près de chez nous qui pourraient intervenir. Malheureusement, pendant cette période de confinement, il n’est pas possible de faire désinfester son habitation. En attendant le déconfinement, il existe quelques solutions, pas aussi efficaces que celles proposées par les pros, mais qui pourraient limiter l’évolution de l’infestation.

  • la vaseline : enduire les pieds du lit avec ce produit, les punaises glisseront

  • le ménage intensif : laver tous les draps et les serviettes à 90 °C puis le linge à 60 °C si possible

  • l’achat dinsecticides dans les grandes surfaces

Vous pouvez combiner plusieurs techniques, bien qu’il soit évident qu’il faille laver les draps à 90 °C. Attention tout de même aux insecticides qui pourraient avoir des effets secondaires sur la santé (femmes enceintes, enfants en bas âge, animaux de compagnie…).

    1. Comment reconnaître les punaises de lit ?

Les punaises de lit ont certaines caractéristiques particulières :

  • elles sont visibles à l’œil nu

  • elles sont brunes, voire presque rouges lorsqu’elles sont gorgées de sang

  • elles sont ovales et mesurent entre 4 à 7 mm

  • elles se déplacent à la même allure que les fourmis et ne volent pas

  • elles vivent environ 6 mois et peuvent survivre jusqu’à un an si elles se mettent en état de dormance

  • leurs œufs sont blancs, de la taille d’une tête d’épingle, disposés en grappes

  • les œufs mettent 10 à 14 jours pour éclore

    1. Quels symptômes ?

Généralement, les punaises de lit piquent durant la nuit sur les zones du corps non couvertes comme le dos, les jambes, les bras et le cou. Les piqûres de punaises provoquent des lésions rouges, parfois semblables à de l’urticaire, lorsque la personne piquée fait une réaction allergique à la salive déposée quand la punaise pique.

Journaliste : Michel

Michel, professeur de yoga à Paris, donne de précieux conseils sportifs, mais également nutritionnels.