arreter de fumer

Quelles sont les conséquences sanitaires dangereuses de l’usage de la cigarette électronique ?

Actuellement, le fait de vapoter est devenu une nouvelle manière de fumer. Cette tendance gagne de plus en plus de fumeurs, à un tel point que les vapoteurs font partie d’un marché en pleine expansion. Face à ce succès et à la lutte contre le tabagisme, les scientifiques sont toujours au cœur d’une controverse concernant la toxicité de l’e-cigarette.

Le fonctionnement de la cigarette électronique

Le fait de vapoter est une méthode assez efficace qui minimise le risque d’inhaler des particules partiellement brûlées, qu’on peut retrouver dans le tabac. En éliminant la combustion impliquée dans la fumée de la cigarette traditionnelle, l’e-cigarette évite les dégâts au niveau des poumons causés par le goudron et ces particules brûlées dans le papier à rouler. L’usage des e-cigarettes permet également de supprimer l’inhalation des gaz toxiques comme le monoxyde de carbone, et de diminuer en même temps les risques de crises cardiaques et d’accidents vasculaires cérébraux. Cependant, même si vu de l’extérieur, le système paraît sans défaut et non nuisible pour la santé, cela dépend d’abord des éléments chimiques qui composent le liquide à l’origine de la vapeur absorbée. Vous devez savoir que les liquides utilisés peuvent varier d’un manufacturier à l’autre. Pourtant, la loi qui concerne les additifs demeure encore partiellement laxiste. Certains produits tels que le propylène glycol, ou bien le diacétyle, sont connus pour irriter les yeux et les voies respiratoires.

Les débats concernant la cigarette électronique

L’utilisation de la cigarette electronique pour limiter l’utilisation de cigarettes habituelles afin de diminuer les dangers en relation avec le tabagisme n’est qu’un mirage sanitaire. Nombreuses sont les recherches effectuées par des scientifiques exposent que le fait de réduire durablement sa consommation de tabac fumé ne diminue pas significativement les dangers pour la santé du fumeur. Le fumeur ne fait que modifier simplement son mode de fumage. En plus, les risques sont beaucoup plus importants pour certains consommateurs très faibles. Par ailleurs, de nos jours, adopter du recul est insuffisant pour affirmer que la cigarette électronique est un produit nocif. Pourtant, il est possible que le fait de vapoter soit moins risqué que fumer, mais ce moindre risque reste à confirmer et à quantifier.

En bref, l’e-cigarette est un moyen qui permet progressivement d’arrêter la cigarette. Néanmoins, il existe encore des controverses concernant ce dispositif. Il faut de ce fait effectuer d’autres études plus poussées pour garantir la non-toxicité de ce matériel high-tech.

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>