Cancer-du-sein-une-nouvelle-technique-de-reconstruction-mammaire

10 questions sur la reconstruction mammaire

L’opération de reconstruction mammaire consiste à restaurer la forme et le volume des seins permettant aux femmes de redonner un coup de jeune à leurs poitrines et affirmer leur féminité. La reconstruction mammaire peut se faire soit par prothèse soit par lambeau grand dorsal ou même sans prothèses. Notre chirurgien esthétique spécialiste en chirurgie des seins vous propose cet article qui explique en détails cette opération.

1) Quelles sont les techniques les plus connues de la reconstruction mammaire après avoir souffert d’un cancer ?

La reconstruction mammaire fait partie de la chirurgie esthétique des seins, elle est très pratiquée de nos jours et les résultats de cette  opération esthétique sont sûres et fiables. Le chirurgien peut vous proposer 2 techniques de reconstruction mammaire, soit la reconstruction mammaire par prothèse, soit la reconstruction mammaire par lambeau. Un lambeau est un tissu vascularisé, qui est transféré d’un site donneur vers un site receveur : le sein à reconstruire.

2) Quels sont les lambeaux qu’on peut utiliser ?

Il existe plusieurs types de lambeaux : le lambeau de grand dorsal, qui provient du dos, le lambeau de grand droit abdominal (Taylor, DIEP) et d’autres lambeaux utilisés dans certains cas rares.

diep-differe01 02 03 COPY

3) Comment peut-on choisir entre la reconstruction mammaire par prothèse ou par lambeau ?

Moins lourde, la reconstruction mammaire par prothèse est proposée comme une première solution. Par contre, si la peau a été abîmée par la radiothérapie, on peut être amené à effectuer une reconstruction mammaire par lambeau. Le lambeau de grand dorsal est le plus utilisé.

4) Combien faut-il subir d’interventions ?

Dans la plupart des cas, 2 à 3 interventions sont nécessaires. Après, des interventions d’améliorations du résultat peuvent être effectuées à distance. La première intervention consiste à augmenter le volume mammaire avec une prothèse ou un lambeau. La deuxième intervention va permettre de  reconstruire l’aréole et le mamelon et à symétriser le sein controlatéral.

Reconstruction-mammaire-un-produit-interdit-par-l-ANSM

5) L’intervention de la reconstruction mammaire est-elle douloureuse ?

Il se peut que la patiente ressens quelques douleurs après la  première intervention et pour remédier à cela, des antalgiques adaptés seront alors administrés. Les interventions suivantes sont peu douloureuses, en général, et ont lieu sous anesthésie générale.

6) Combien dure le séjour à la clinique ?

La durée de séjour à la clinique est variable selon le type d’intervention envisagée. Pour une reconstruction par prothèse, elle est de 1 à 2 jours. Pour une reconstruction par lambeau, le séjour peut durer entre 4 et 5 jours.

7) Faut-il  changer les prothèses mammaires tous les 10 ans? Sinon, quelle est leur durée de vie maximale ?

Dans certains cas, la durée de vie des implants est illimitée et ne nécessite donc pas de changement. En cas de fuite ou de réaction de l’organisme à l’implant mammaire (coque), un changement peut être envisagé. Mais en moyenne, les implants mammaires ont une durée de vie de 10 ans.

augmentation-mammaire

8) Quels sont les risques ?

La reconstruction mammaire est une opération qui présente un taux de risque de complications très bas surtout, si elle est réalisée par un chirurgien qualifié en chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique dans une clinique agréée. Cependant, ces risques sont détaillés dans la fiche d’information de la Société Française de Chirurgie esthétique et plastique et vous seront expliquées en consultation. Enfin, il faut rappeler qu’une complication bien gérée ne laisse aucune séquelle, d’où l’importance du suivi post opératoire.

9) La reconstruction mammaire est-elle toujours envisageable après un cancer du sein ?

Seule la patiente peut répondre à cette question car cette opération est d’ordre esthétique et elle est réalisée, généralement, pour restituer l’image corporelle de la femme et pour atténuer les séquelles physiques causées par cette maladie horrible. La cicatrice de la mastectomie est souvent bien plus profonde psychologiquement que dans sa matérialisation physique. La reconstruction mammaire n’est pas seulement une restauration de l’intégrité physique de la femme, c’est aussi un chemin qui mène vers des jours plus sereins, vers de nouveaux projets, vers un avenir à vivre pleinement !

10) Combien coûte une reconstruction mammaire ?

Dans la plupart des cas, le prix d’une reconstruction mammaire est très variable. En effet, le prix peut varier selon gestes à réaliser, de la complexité de la reconstruction et des honoraires du chirurgien et de l’anesthésiste. Ce qu’il faut retenir est qu’un prix trop élevé n’est pas un indicateur fiable pour estimer la qualité du résultat, par contre, un prix très bas doit inciter à la prudence et il faut toujours vérifier les qualifications et compétences du Chirurgien, ses titres, son CV, son habilitation à réaliser de la Chirurgie Plastique et Esthétique auprès du conseil National de l’Ordre. Enfin, il faut savoir que les frais d’une reconstruction mammaire peuvent être pris en charge intégralement par votre mutuelle.

Enregistrer

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>