Risques psychosociaux obligations employeur

Risques psychosociaux : quelles sont les obligations de l’employeur vis-à-vis des salariés ?

Selon l’article L.4121-1 du code de travail, l’employeur est tenu d’assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale de ses salariés. Il doit alors prendre les mesures nécessaires pour que ces derniers ne s’exposent pas aux risques de maladie physique et mentale. Les risques psychosociaux sont nombreux au sein d’une société et elles sont à l’origine de stress, d’anxiété ou encore de dépression pour un employé si des dispositions ne sont pas prises à temps pour les prévenir ou tout simplement les éviter.

La prévention

Un employeur peut être poursuivi pour une obligation de protection de santé physique et mentale en alternative à un harcèlement moral qui n’aboutit que rarement. En effet, il doit mener des actions préventives en évaluant les risques qui peuvent avoir des effets sur les employés.

D’ailleurs, cette évaluation doit apparaître dans le document unique de l’entreprise. Il ne s’agit pas que des risques générés par le travail en soi, mais surtout du management ou de l’organisation en interne. Mettre de la pression est une chose parce que votre société a besoin de gagner en productivité, mais avez-vous pensé à son impact sur le mental de chaque collaborateur ? Un style de management non flexible ou encore un abus de pouvoir avéré doit être remis en cause pour prévenir ces risques psychosociaux.

La formation et l’information

Les risques psychologiques sont très dangereux autant pour le salarié que pour la société parce qu’ils peuvent conduire jusqu’à un suicide. Organiser des sessions de formation en faveur des employés est un moyen de déceler rapidement les origines et permet également à chacun de se tenir loin de ces risques-là.

La sensibilisation des collaborateurs à travers une formation SSCT agréée pour connaître les modalités des droits de santé, sécurité et condition de travail permettraient d’éliminer ses risques ou du moins trouver le moyen de s’en débarrasser. Cette étape fait également partie d’une action de prévention, mais aussi curative au cas où, certains salariés sont déjà touchés.

Si ces derniers sont déjà identifiés, des campagnes de sensibilisations pour les aider à faire face à ce genre de risque et également à titre de soutien psychologique s’avère être nécessaire : formation sur la manière de gérer le stress, l’épanouissement au travail, gestion de temps, l’organisation personnelle au travail….

Prendre des mesures adaptées avec une bonne organisation

Les différents niveaux d’exigences, des conditions de travail précaire, les influences hiérarchiques qui tendent au favoritisme, les mauvaises interactions sociales peuvent constituer des risques psychosociaux pour un employé.

L’entreprise doit alors revoir ses priorités en termes de management et mettre à la disposition de ses salariés les moyens qui leur permettent d’être épanouis et motivés au travail. Il se doit alors d’éliminer les risques depuis sa source si c’est possible ou tout simplement d’éloigner ses employer de ces derniers. Il doit aussi concevoir des conditions de travail adapté avec les moyens adéquats aussi bien en termes de compétences que d’équipements de travail.