img-sexotherapie-pourquoi.jpg

Sexothérapie : pour qui ? Comment ? Pourquoi ?

Plus de la moitié de la population a déjà eu des troubles sexuels. Dans certains cas, ces problèmes peuvent nécessiter une séance de sexothérapie. Voici tout ce qu’il faut savoir sur la sexothérapie.

Quelle formation pour devenir sexologue ou sexothérapeute ?

La sexothérapie n’est pas vraiment encadrée en France. Elle peut être effectuée par un sexologue ou un sexothérapeute. Le diplôme de sexologue n’est pas inscrit dans le cursus médical français. Vous pouvez l’obtenir en faisant un parcours interuniversitaire.

Pour exercer en tant que sexologue, vous devez posséder un diplôme de psychologie ou de médecine générale. C’est primordial, car le sexologue est amené à prescrire des médicaments.

Le métier de sexothérapeute est encore plus ouvert. Vous n’avez pas besoin de formation ni de diplôme. Toutefois, afin d’avoir une certaine crédibilité auprès des patients, il est conseillé de suivre divers modules de formation. Optez pour des formations qui traitent des troubles psychologiques et sexuels. Vous pouvez suivre des cours sur la victimologie, sur la sexualité et sur la psychologie clinique.

Les méthodes utilisées pour régler les problèmes lors de séances de sexothérapie ne sont pas toujours conventionnelles. Par exemple, si vous visitez ce site, vous pouvez trouver une formation adaptée pour la pratique de la sexothérapie, l’hypnose ou encore les thérapies brèves.

Qu’il s’agisse du métier de sexologue ou de sexothérapeute, il est très important d’avoir le sens de l’écoute et l’esprit ouvert.

À qui s’adresse une séance de sexothérapie ?

La sexothérapie s’adresse à tous, personne en couple comme célibataire. Vous pouvez y assister seul ou avec votre partenaire. Les séances sont surtout conseillées aux personnes qui font face à des dysfonctionnements dans leur vie sexuelle.

Comment se déroule la thérapie ?

Une sexothérapie se déroule en 4 phases. Celles-ci sont d’une durée plus ou moins longue en fonction de chaque cas.

  • 1ère phase : c’est la phase d’échange entre le thérapeute et le patient (ou les patients). Il exprime ses inquiétudes et ses troubles. Au cours de cette phase, le spécialiste évalue le nombre de séances nécessaires au patient pour surmonter ses problèmes.
  • 2e phase : le spécialiste tentera de trouver les origines des troubles du patient dans son histoire personnelle (croyance, éducation, traumatisme).
  • 3e phase : le spécialiste peut commencer par prescrire un traitement pour aider à surmonter les troubles sexuels du patient. Il peut s’agir de remèdes ou d’exercices.
  • 4e phase : cette dernière étape permet de faire le point.

Sexothérapie

Les avantages de la sexothérapie

La sexothérapie peut vous aider à résoudre divers problèmes sur le plan sexuel.

Il peut s’agir de préoccupations liées au fonctionnement sexuel ou de difficultés que vous éprouvez dans vos rapports intimes. Dans le cadre d’une sexothérapie, vous pouvez retrouver une sexualité épanouie. Vous pouvez également bénéficier d’avantages tels que :

  • régler les problèmes relatifs au désir sexuel ou à l’excitation,
  • régler les problèmes concernant l’orientation sexuelle,
  • apprendre à surmonter des comportements sexuels impulsifs ou compulsifs,
  • surmonter les troubles de l’érection,

Enfin, la sexothérapie peut aussi vous aider à surmonter divers problèmes relatifs à la sexualité tels que l’éjaculation précoce, la difficulté à atteindre l’excitation sexuelle, l’anorgasmie (absence d’orgasme), les rapports sexuels douloureux, etc.

Journaliste : Michel

Michel, professeur de yoga à Paris, donne de précieux conseils sportifs, mais également nutritionnels.