url

Les solutions innovantes contre la perte d’audition

La perte d’audition est un problème important, qui a un fort impact sur la qualité de vie. Près de 6 millions de Français seraient concernés. Il existe heureusement de nombreuses solutions pour y remédier. En voici quelques exemples.

Les aides auditives « externes »

Accessoires d’écoute

Il existe différents degrés de surdités et donc différentes solutions pour y remédier. La première chose à faire est de passer par un oto-rhino-laryngologue (ORL) qui fera un état des lieux et orientera le patient, si cela est nécessaire, vers un audioprothésiste. L’arrivée du numérique à la fin des années 90 a apporté de nombreuses solutions innovantes pour lutter contre la malaudition. Il y a les nombreux objets connectés qui apportent la possibilité d’une meilleure audition. Le traditionnel casque auditif par exemple, permet d’écouter la télé ou un fond sonore à sa convenance. Des écouteurs sur mesure sont également possibles, ils sont agréables à utiliser, car adaptés à sa morphologie. Les radios ou les réveils sont d’autres objets du quotidien facilitant la vie.

Aides auditives

Dans la catégorie des objets « futés », l’audioprothésiste GrandAudition propose des lunettes auditives avec une branche des lunettes disposant d’une aide auditive invisible. Les boucles d’oreilles auditives permettent aussi de dissimuler une aide dans un beau bijou. La perte d’audition se fait alors discrète.

Il existe aussi des aides auditives externes plus classiques, mais tout aussi efficaces et discrètes. Si le classique contour garde d’image du sonotone de nos grands-parents, il est aujourd’hui moderne et discret. D’ailleurs, il se décline en version mini contours, très discrets et miniaturisés. L’embout auriculaire est placé dans le creux de l’oreille avec un fil transparent et de dispositif soigneusement caché derrière l’oreille.

Les aides auditives « internes »

Pour plus de discrétion, il est également possible d’avoir recours à des aides auditives internes, totalement dissimulées dans le conduit auditif. On appelle ces dispositifs des « aides auditives intra auriculaires ».

Sur le principe de l’oreillette utilisé par les présentateurs TV, l’aide intra auriculaire est très certainement l’aide auditive externe qui se voit le moins. Une empreinte en silicone de l’oreille est réalisée et l’appareil est réalisé sur mesure, pour être placé dans l’oreille de façon naturelle, sans aucune gêne. L’appareil intra auriculaire est conseillé pour les pertes auditives de moyennes et légères intensités.

Enfin, pour les pertes auditives importantes, il est également possible de passer par la case chirurgie. La médecine moderne est capable de nos jours de poser des appareillages internes, fonctionnant par conduction osseuse. C’est une opération lourde, qui ne sera conseillée qu’en dernier recours, sur des cas particuliers, avec perte d’audition sévère ou totale, et où les autres solutions ont été un échec. On parle alors de prothèse auditive, implantables ou semi-implantables, et il en existe 3 sortes : les prothèses auditives d’oreille moyenne, l’implant cochléaire et l’implant à ancrage osseux. Ces équipements sont à l’oreille ce que le Pacemaker est au coeur.

Un bon audioprothésiste saura donner des conseils pour la solution la mieux adaptée à une perte d’audition ainsi que les possibilités les plus innovantes qui existent aujourd’hui.

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>