img-ejaculation-retarder-comment-l.jpg

Comment retarder l’éjaculation ?

L’éjaculation précoce est un trouble sexuel dont souffre en moyenne 1 homme sur 3. Ayant des explications diverses, la dysfonction érectile affecte l’intimité des couples. En effet, si elle crée de la frustration chez certaines femmes, elle affecte moralement la majorité des hommes, qui remettent en cause leur virilité. Alors, comment retarder son éjaculation et faire durer le plaisir sexuel ?

En utilisant la technique du « stop and go »

Comme vous pouvez le voir sur cette page du site charles.co, malgré la diversité de ses causes, facteurs de risques et conséquences, l’éjaculation précoce n’est pas sans solution.

Grâce à la technique du « stop and go » par exemple, vous pouvez maîtriser votre excitation psychique, sexuelle et corporelle. Elle consiste à interrompre vos coups de reins et à vous retirer du vagin de votre partenaire quand vous avez la sensation de ne plus pouvoir contrôler votre excitation. Dès que l’excitation retombe, vous pouvez à nouveau la pénétrer.

En adoptant certaines positions sexuelles

Certaines positions sexuelles vous permettent de contrôler la profondeur et l’angle de pénétration, et donc de maîtriser votre éjaculation. Les positions du « missionnaire » (vous sur votre partenaire), de l’Andromaque (votre partenaire sur vous) et des « petite cuillères » (vous derrière elle, mains libres, corps emboîtés), permettent par exemple de retarder l’éjaculation.

A contrario, d’autres positions comme la levrette accélèrent votre éjaculation. En effet, la vue des fesses de votre partenaire vous incite à mettre des coups de reins accélérés, lesquels favorisent une éjaculation très rapide.

L'Andromaque, pour éviter l'éjaculation précoce

En pratiquant le squeezing

Le squeezing est la capacité à reconnaître la survenue de l’orgasme et à la maîtriser. Cette technique consiste à pincer votre phallus à l’aide de votre pouce et de votre index, dès que vous sentez que vous êtes sur le point de jouir. Ce geste arrête en effet la montée du sperme, mais nécessite de vous retirer rapidement et de manière précise.

En utilisant des crèmes retardantes

Il existe des crèmes ou sprays comme le Fortacin que vous pouvez appliquer sur la tête de votre verge une vingtaine de minutes avant l’acte sexuel. Ce sont des crèmes anesthésiantes qui retardent l’éjaculation et vous aident à ressentir et donner plus de plaisir.

En dehors de ces astuces, il est possible d’éviter l’éjaculation précoce en :

  • Apprenant à contrôler votre respiration pendant les rapports sexuels
  • Utilisant les préservatifs retardants
  • Relaxant le périnée
  • Essayant la distraction cognitive
  • Faisant durer les préliminaires

En prenant des antidépresseurs et certains médicaments

Des recherches sont parvenues à la conclusion que les hommes qui sont sous antidépresseurs éjaculent difficilement. C’est pourquoi votre médecin peut vous prescrire certains médicaments à faible dose, lorsque vous souffrez de dysfonction érectile. On parle souvent de médicaments « hors étiquette », c’est-à-dire à des finalités autres que celles auxquelles elles sont à la base destinées. Au nombre de ces antidépresseurs, figurent la fluoxétine, la clomipramine, la sertraline, la paroxétine.

Il existe en outre des médicaments que vous pouvez prendre quotidiennement. D’autres en revanche sont indiqués 2 à 6 heures avant les rapports sexuels. Tel est le cas de la Dapoxétine et du Priligy comprimé par exemple. Ces médicaments à prise ponctuelle ont un effet limité dans le temps. Vous pourrez recommencer à éjaculer précocement si vous arrêtez de les prendre.

Attention toutefois, ces médicaments ne sont pas anodins et ne doivent être pris qu’en dernier recours. Avant toute chose, il est nécessaire que vous consultiez un médecin.

Journaliste : Michel

Michel, professeur de yoga à Paris, donne de précieux conseils sportifs, mais également nutritionnels.