personnes-autonomie-maintien.jpg

Maintien à domicile des personnes âgées en perte d’autonomie

Lorsqu’ils atteignent un certain âge, les seniors sont confrontés à une perte d’autonomie. Plusieurs signes peuvent vous alerter quand un de vos proches fait face à ce type de situation. La solution idéale est de permettre le maintien de la personne âgée concernée à son domicile tout en lui assignant un auxiliaire pour une assistance adéquate. Quels sont les risques auxquels sont exposés les seniors en perte d’autonomie lorsque les bonnes dispositions ne sont pas prises ?

Personnes âgées en perte d’autonomie : risque d’accident et téléassistance

Une personne âgée en perte d’autonomie est beaucoup plus exposée aux risques d’accident. Ces personnes doivent donc être entourées et accompagnées dans les tâches de la vie quotidienne pour leur sécurité. Une autre alternative est possible pour le maintien à domicile des personnes âgées en perte d’autonomie : il s’agit de la téléassistance. C’est un dispositif qui permet aux personnes vivant seules de pouvoir contacter en urgence des assistants qui pourront décider d’une marche à suivre pour venir en aide à la personne à tout moment. Les personnes sont équipées d’un bracelet ou d’un collier muni d’un déclencheur avec lequel ils peuvent directement être mis en contact avec des assistants, même s’ils ne peuvent pas se déplacer jusqu’au téléphone.

Les accidents dont peuvent être victimes les seniors en perte d’autonomie sont nombreux et variés. Ils peuvent par exemple se blesser dans le cadre de la réalisation d’une activité que leur état ne leur permet plus. L’accident peut également arriver suite à une chute dans les escaliers ou dans une autre situation à risque. Dans ce cas, vous devez craindre un risque de fracture qui pourrait entraîner une invalidité.

Une détérioration de la santé par manque de soin

La perte d’autonomie peut également être responsable de la dégradation de la santé d’une personne âgée. En effet, lorsqu’un senior perd de l’autonomie, il peut avoir de plus en plus de mal à s’occuper de lui-même. Une telle prise de conscience peut le pousser à ne plus prendre soin de sa personne. Il sera alors spectateur impuissant de la dégradation de sa santé.

De même, une personne âgée en perte d’autonomie aura tendance à changer ses habitudes alimentaires. Vous devez savoir qu’au-delà d’un certain âge, l’intérêt pour la nourriture peut diminuer petit à petit. Dans ce sens, une personne âgée éprouvera presque de la réticence à se nourrir correctement. Elle peut dans certains cas manger à n’importe quel moment de la journée ou ne plus le faire du tout. Cela peut par ailleurs résulter d’une incapacité à se déplacer pour faire les courses.

Maintien à domicile des personnes âgées

Une baisse de l’hygiène des personnes âgées à domicile

Une bonne hygiène passe par la réalisation de travaux ménagers. Ces derniers exigent cependant que certains efforts physiques soient fournis. Ce sont des tâches dont l’exécution peut s’avérer difficile pour une personne âgée en perte d’autonomie. La faiblesse au niveau des articulations et des muscles peut empêcher chez un senior en perte d’autonomie la réalisation de ces travaux.

Si c’est premièrement l’hygiène de la maison qui est affectée, son hygiène corporelle peut rapidement en subir les conséquences. Faire sa toilette de façon journalière alors peut se révéler d’une grande complexité. Une assistance s’avère dans ce cas indispensable.

Une isolation sociale

Une personne en perte d’autonomie peut finir par s’isoler des autres. Ayant de plus en plus de difficulté à se déplacer et à tenir une conversation sur le long terme sans se fatiguer, elle aura tendance à s’éloigner progressivement de son entourage. Par ailleurs, l’incontinence urinaire peut pousser un senior à s’isoler. Elle peut éprouver de la gêne à en être victime en public.

Journaliste : Michel

Michel, professeur de yoga à Paris, donne de précieux conseils sportifs, mais également nutritionnels.