materiau-tombale-choisir-pierre-quel.jpg

Pierre tombale : quel matériau choisir ?

Après un décès, plusieurs décisions doivent être prises rapidement pour accompagner le défunt dans sa dernière demeure. La construction de la pierre tombale en fait partie et il existe de nombreux matériaux pour la fabriquer. Chacun d’entre eux possède ses propres caractéristiques, ses avantages et ses inconvénients. Nous faisons le point dans cet article.

Le granit : un matériau de pierre tombale abordable

C’est le matériau le plus utilisé dans la fabrication des monuments funéraires ces dernières années. L’engouement autour du granit s’explique par ses nombreux avantages.

C’est une roche dotée d’une grande longévité de par sa résistance. Son entretien est assez simple. En effet, une fois qu’elle est polie, il suffit de la nettoyer avec de l’eau claire pour faire disparaître les taches. Une autre particularité du granit est son large éventail de couleurs. Ce matériau est également apprécié en raison de son faible coût qui allège un tant soit peu les dépenses. Vous pouvez trouver sur des plateformes comme www.funego.fr une large gamme de pierres tombales peu onéreuses à personnaliser.

Ainsi, si vous recherchez de la sobriété, vous pouvez opter pour le granit gris ou noir. Par contre, si vous souhaitez apporter une touche de douceur ou de gaieté à la pierre tombale pour honorer le caractère du défunt, vous pouvez choisir :

  • le granit rose
  • le granit rouge
  • le granit orange
  • le granit vert
  • le granit bleu

On remarque cependant que les granits clairs sont beaucoup moins durables que ceux qui présentent une couleur plus foncée. Il est alors nécessaire de faire un choix judicieux pour la fabrication de la pierre tombale.

pierre tombale

Le marbre

Il y a encore quelques années, le marbre était le matériau par excellence pour les pierres tombales. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle les professionnels de la fabrication des monuments funéraires sont appelés marbriers.

C’est un matériau noble qui confère aux pierres tombales un charme historique. Son atout réside donc dans son esthétique et son côté prestigieux. Il est disponible en noir, gris et blanc.

Cependant, il présente plusieurs inconvénients. Le marbre est assez onéreux du fait de sa rareté. Il n’est donc pas accessible à toutes les couches sociales.

Sa résistance dans le temps est également moindre comparativement à celle du granit par exemple. Cela s’explique principalement par sa porosité qui l’empêche de faire face durablement aux intempéries.

Enfin, son nettoyage nécessite quelques précautions afin de choisir les bons produits pour ne pas endommager la roche.

La pierre calcaire

Dans la construction de monuments funéraires, la pierre utilisée est une roche calcaire possédant une grande densité. Son coût est relativement moins élevé contrairement aux deux autres types de matériaux. Elle existe en rose, en gris et également en blanc.

Pourtant, plusieurs faits sont en sa défaveur. Tout d’abord, la pierre a une faible résistance aux intempéries. Ensuite, c’est un matériau difficile à entretenir, et ce, pour plusieurs raisons.

Elle présente une porosité élevée qui favorise le développement de la mousse. Celle-ci doit donc être retirée régulièrement. Dans le cas contraire, la végétation formée pourrait se glisser dans ses interstices et abîmer la pierre tombale.

Elle nécessite donc plus de prudence lors du nettoyage. Enfin, sa couleur se détériore dans le temps pour laisser place à une teinte sombre peu esthétique.

Le granit, la pierre et le marbre sont les principaux matériaux utilisés pour une pierre tombale. Opter pour l’un ou l’autre dépend de vos préférences, des caractéristiques que vous recherchez et de votre budget.

Journaliste : Michel

Michel, professeur de yoga à Paris, donne de précieux conseils sportifs, mais également nutritionnels.