surmonter-peur-dentiste

Comment surmonter la peur du dentiste ?

Selon les chiffres, près de la moitié des Français ont peur de se rendre chez le dentiste.

Pour ces 48 % des Français, l’idée d’un rendez-vous chez le dentiste suffit à elle seule pour provoquer des angoisses et des crises de panique.

Mais le fait d’éviter le dentiste ou de reporter continuellement ses rendez-vous n’est pas sans conséquence sur l’hygiène et la santé buccale.

Cela peut même aboutir à des pathologies chroniques, nécessitant une intervention d’envergure.

Découvrez donc dans cet article comment vous pouvez surmonter la peur du dentiste.

Reconnaître et avouer sa peur

Reconnaître sa stomatophobie est la première étape pour réussir à la surmonter.

En général, les gens ont du mal à se l’avouer, prétextant une indisponibilité persistante pour ne pas honorer leur rendez-vous chez le dentiste. Or, il n’y a aucune honte à reconnaître que l’on a peur du dentiste.

En fait, c’est tout sauf un cas isolé d’après les chiffres en France. Cela devrait vous aider à reconnaître l’angoisse et la peur qui vous envahit à l’idée de vous retrouver dans le cabinet de votre dentiste.

Les dentistes sont habitués à traiter avec la stomatophobie, car encore une fois, un Français sur deux en souffre d’après les sondages.

Ils sont donc outillés pour vous mettre en confiance et vous prescrire un traitement adapté. Sur le site phobiedentiste.eu, des spécialistes vous proposent une prise en charge efficace de votre phobie du dentiste, grâce à sédation consciente MEOPA en ambulatoire ou une anesthésie générale en hospitalisation.

Prendre des médicaments

Certains médicaments aux propriétés relaxantes ou anxiolytiques sont parfaitement indiqués pour surmonter la stomatophobie.

Il vous faudrait simplement les prendre la veille de votre rendez-vous pour être zen et mieux disposé. Si vous parlez de votre phobie à votre chirurgien-dentiste, il pourrait bien vous les prescrire, quitte à les compléter avec une MEOPA une fois dans son cabinetAnsi vous n’aurez à craindre aucune douleur, même pas celles les plus légères.

Adopter un bon état d’esprit

Dans la perspective d’un rendez-vous chez le dentiste, vous devez adopter une attitude positive, en évitant de penser à tous les préjugés qui circulent sur la question. En effet, la phobie du dentiste est clairement non fondée.

Elle provient généralement de l’enfance ou d’une mauvaise expérience. Parfois, l’on a simplement hérité de la phobie d’un proche.

Car en réalité, il existe des solutions pour que vous ne ressentiez aucune douleur, notamment la sédation consciente, l’anesthésie locale ou générale.

De même après l’intervention, le dentiste vous prescrira des antalgiques et antibiotiques pour faciliter le processus de récupération.

Astuces avant la consultation

Pour aborder la consultation de la meilleure manière possible, de sorte à limiter les effets du stress ou de la peur, il est recommandé de dormir tôt la veille. Cela vous permet de passer une bonne nuit et d’être de bonne humeur le matin.

Aussi, vous devez éviter avant la consultation tout excitant, notamment le café ou les boissons énergisantes.

Vous pouvez aussi mettre vos écouteurs et écouter une musique apaisante, pendant que vous attendez votre tour dans la salle d’attente. Cela vous évite de vous focaliser sur l’ambiance du cabinet dentaire ou sur les soins potentiels.

Dîtes-vous que c’est juste une simple consultation de routine et tout ira bien.

En somme, la phobie du dentiste n’est pas une fatalité et il serait dommage de négliger vos soins dentaires pour autant. Cela vous exposerait à une dégradation de votre santé bucco-dentaire, avec des retombées comme la mauvaise haleine, des infestions, des fractures dentaires, des abcès, avec des conséquentes certaines sur votre vie sociale ou affective.

N’hésitez donc pas à vous faire aider au besoin, mais ne négligez pas vos soins dentaires !