ejaculation precoce

Les troubles sexuels masculins les plus fréquents

Il est naturel pour chaque couple d’avoir une vie sexuelle. Cependant, discuter de ses gênes ou de ses problèmes sexuels à son partenaire est souvent tabou en France alors que son dysfonctionnement peut engendrer un impact négatif sur la relation. Bien que la majorité des maladies sexuelles touchent les femmes, nombreux sont les hommes qui ont des troubles sexuels. C’est souvent lié au dysfonctionnement de l’appareil génital masculin comme l’érection ou l’éjaculation. Toutes ses anomalies peuvent être traitées chez un médecin spécialisé. Quels sont alors les troubles sexuels les plus fréquents chez les hommes ?

Le dysfonctionnement érectile ou les troubles d’érection

Lors du rapport sexuel, pour que la pénétration se passe sans encombre, le pénis doit être en érection, c’est-à-dire en pleine rigidité. Seulement, bon nombre d’hommes se trouvent dans l’incapacité de jouir de cette virilité, ces gens sont atteints de trouble de l’érection. En d’autres termes, même en excitation, le pénis reste mou. En général, cette maladie est due à de nombreux facteurs tels que la fatigue, l’alcool, le stress, le problème psychologique, l’âge et l’aspect rationnel. Chez les hommes, l’impuissance peut engendrer des troubles psychologiques graves. Actuellement, il existe de nombreuses façons de soigner ce trouble sexuel grâce à l’évolution de la médecine. Évidemment, le mieux est de consulter un sexologue ou un thérapeute pour traiter ce cas. Faire des séances de thérapie peut redonner confiance en soi et peut améliorer la performance sexuelle. La discussion avec son partenaire est fortement conseillée dans le cas d’un trouble de l’érection.

L’éjaculation incontrôlée ou prématurée

Par définition, l’éjaculation prématurée est un trouble de l’excitation, c’est-à-dire l’éjaculation précoce du sperme. Tout homme ne peut gérer son éjaculation du fait que c’est parfois involontaire. Par contre, l’excitation est facile à contrôler. Le souci est que certains hommes éjaculent trop tôt avant même de commencer la pénétration, ce qui est un grand désagrément dans la vie sexuelle d’un couple. Le principe pour guérir cette maladie est la maîtrise de l’excitation afin de retarder la période de l’éjaculation. De nos jours, ce dysfonctionnement est facile à soigner. Quelques séances de thérapie chez un sexologue suffisent pour savoir gérer ou retarder son éjaculation.

L’éjaculation tardive ou difficile

Le cas est bel et bien rare, mais il existe des hommes qui ont du mal à éjaculer. Il s’agit de l’éjaculation tardive qui se définit comme une difficulté à éjaculer. Généralement, ce trouble est causé par une forte consommation d’antidépresseurs. Ce dernier ralentit l’arrivée du sperme. Un homme atteint d’une éjaculation tardive a du mal à augmenter son excitation jusqu’à un certain niveau que son éjaculation semble tardive, voire impossible. C’est un problème psychique à résoudre par soi-même. Les causes de l’éjaculation difficile sont parfois issues d’une retenue psychique. La majorité des hommes atteints de la maladie du trouble d’éjaculation tardive présente des problèmes psychologiques comme la peur du contact avec le sexe opposé par exemple.

Sources :
- Vitaemed, Dapoxetine (Priligy)
- Garder le contrôle, http://www.garderlecontrole.fr/

Journaliste : Sonia

Sonia parlera de tout le côté médecine, incluant les questionnements sur la sexualité.

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>