Rhinoplastie

Rhinoplastie : comment ça fonctionne ?

La rhinoplastie est une intervention chirurgicale déjà très pratiquée en France. Il s’agit d’une opération de chirurgie esthétique qui vise à remodeler le nez pour le rendre plus harmonieux. Les résultats d’une telle opération ne sont pas garantis et il faut en prendre bien conscience avant de se lancer. Il est donc essentiel de la confier à un chirurgien plasticien capable et réputé.

Lire la suite

les-cheveux-gras-une-cure-choc-en-venir-bout.png

Les cheveux gras, une cure choc pour en venir à bout

Cheveux luisants, lourds, collés sur le crâne dès le lendemain du shampoing, ce n’est pas très agréable. Cette situation concerne aussi bien les hommes que les femmes, mais heureusement les cheveux gras ne sont pas une fatalité. En connaissant bien ce qui provoque un tel état de fait, il existe des solutions pour y remédier. Vous avez donc une gamme de produits contre les cheveux gras qui est très efficace. 

Les cheveux gras, qu’est-ce que c’est ?

Le cuir chevelu est protégé par un film hydrolipidique. Il est constitué de sébum et de sueur qui vont le protéger de toutes les agressions extérieures et de la déshydratation. Les cheveux gras sont dus à un dérèglement des glandes sébacées. Le sébum, une substance grasse assure la lubrification, la protection des cheveux contre le dessèchement, la pollution. Lorsque malheureusement il y a trop de sébum, celui-ci étouffe la racine et va alourdir considérablement les cheveux. Ils vont devenir huileux, lourds et être gras très vite après le shampoing. Le stress, la nervosité, une grande fatigue, une alimentation déséquilibrée peuvent favoriser les cheveux gras.

Comment traiter les cheveux gras ?

Il faut dans un premier temps opter pour un shampoing adapté, ultra doux au PH neutre. On peut avec ce genre de produit se laver les cheveux tous les jours. Des shampoings traitants peuvent être utilisés une à deux fois par semaine. Un masque à l’argile est aussi une solution, à appliquer uniquement au niveau du cuir chevelu. Des lotions régulatrices existent si les cheveux sont très gras, elles vont réguler l’excès de sébum. Vous avez les cheveux gras, pas de panique, il suffit juste d’adopter les bons produits. Cheveux bouclés, fins, gras, colorés, ils méritent que vous leur procuriez des soins spécifiques. Dormez suffisamment, mangez équilibré, faîtes une cure de compléments alimentaires anti-cheveux gras à base de zinc et de vitamine B6. Il y a toujours une solution pour en venir à bout.

image-privilegier-coloration-ammoniaque-pourquoi.jpg

Pourquoi privilégier la coloration sans ammoniaque ?

La coloration capillaire sans ammoniaque a le vent en poupe, et pour cause, ses composants ne sont pas nocifs. Autrement dit, les risques d’allergies sont moindres, voire nuls ! D’ailleurs, les produits capillaires naturels et respectueux de l’environnement s’imposent de plus en plus sur le marché. Les utilisateurs misent désormais sur les produits pour cheveux sains, comme la coloration sans ammoniaque, et s’attendent à retrouver cette qualité en salon.

L’ammoniaque : qu’est-ce que c’est ?

L’ammoniaque est une solution aqueuse qui entre notamment dans la composition des produits capillaires. Ce composé chimique se démarque par son odeur et par ses propriétés. En effet, l’ammoniac est particulièrement efficace pour colorer ou décolorer la fibre capillaire. Ce composant joue le rôle de catalyseur et accélère l’absorption des colorations pour les cheveux. Par contre, il ne faut pas omettre les effets secondaires, rougeurs, eczéma ou démangeaisons. Certains utilisateurs et professionnels de la coloration ne supportent plus son odeur forte voire irritante, qui est souvent la cause de troubles respiratoires. L’alternative serait de recourir à des produits dépourvus d’ammoniaque, comme les colorations végétales.

Les colorations sans ammoniaque : quels sont les avantages ?

La coloration sans ammoniaque est avant tout privilégiée parce qu’elle est moins agressive et s’avère plus douce pour les cheveux. En effet, il est prouvé que l’ammoniaque abîme la fibre capillaire sur le long terme. Le recours aux colorations végétales pour cheveux semble plus approprié et présente de nombreux avantages.

Les colorations végétales, donc dépourvues d’ammoniaque, ne contiennent ni conservateurs, ni produits chimiques nocifs. Elles permettent notamment de teindre les cheveux blancs ou de décolorer les fibres capillaires.

Les produits capillaires sans ammoniaque sont à la fois pratiques et faciles à utiliser. Vous trouverez les colorations mousse qui recouvrent efficacement les premiers cheveux blancs. Sinon, vous pouvez appliquer un shampoing repigmentant qui nourrit et recharge carrément la couleur des cheveux. Résultats, les cheveux blancs sont camouflés et la fibre capillaire est nourrie intensément. Les experts en colorations végétales comme L’Envolée des Couleurs ont même prévu des soins spécifiques comme le Bôm Soin, le masque d’argile purifiant ou encore la coloration végétale des cheveux-nacres.

Comment prolonger la coloration naturelle ?

Les adeptes des colorations sans ammoniaque usent des meilleures astuces pour prolonger leur coloration. Vous pouvez notamment utiliser des produits dédiés aux cheveux colorés afin de les préserver et garder la couleur plus longtemps. Les soins nourrissants pénètrent au cœur de la fibre, comme les masques, les soins après-shampoing ainsi que les soins sans rinçage.

Pour maintenir les effets de la coloration sur le long terme, pensez à lever le pied sur les lisseurs et les sèche-cheveux. Même si ces appareils sont incontournables, ils ont tendance à faire gonfler la cuticule. Autrement dit, la couleur des cheveux devient de plus en plus fade. Pour prévenir les méfaits de ces appareils, pensez à appliquer un produit thermo protecteur avant de réaliser le brushing.

Pour booster la coloration, une petite astuce consiste aussi à utiliser un soin pigmentant. Bien évidemment, ce produit n’a pas le même rôle qu’une coloration proprement dite. Il fait surtout office de boosteur de couleur.

La coloration végétale : pourquoi l’adopter ?

Comme son nom l’indique, la coloration végétale est à l’opposé des colorations classiques (avec ammoniaque). D’ailleurs, de nombreux coiffeurs professionnels proposent systématiquement une coloration végétale tendance 100% naturelle. En effet, les composants tinctoriaux tels que les baies, les fruits, la sève, les écorces, les racines, les feuilles sont privilégiés. Comptez également sur les plantes ayurvédiques qui sont souvent plébiscitées pour concevoir des colorations sans ammoniaque. C’est notamment le cas du henné qui permet d’obtenir une couleur naturellement rouge et nettement plus brillante.

Les plantes colorantes : quels sont leurs effets ?

Pour obtenir des colorations végétales efficaces, les spécialistes ont recours aux fameuses plantes tinctoriales et ayurvédiques. Ces dernières proviennent de pays comme l’Inde et mélangées à des poudres végétales et 100% naturelles. Mine de rien, les colorations végétales offrent un très large panel de teintes : cuivré (intense, doux), blond doré cuivré, blond nacré, blond miel, ébène, châtain froid, marron chocolat, rouge profond…

Quels sont les résultats de la coloration végétale ?

La coloration végétale est une excellente alternative aux colorations avec ammoniaque. Pensez à respecter le temps de pause pour obtenir de très bons résultats. La coloration végétale couvre entièrement les cheveux et leur apporte une brillance optimale. Il va sans dire que les fibres capillaires sont plus souples, gainées et plus brillantes.

Il n’existe aucune contrainte particulière au recours à la coloration végétale. Ce soin convient aussi bien aux personnes aux cheveux lisses qu’aux femmes ayant les cheveux crépus. Les résultats sont tout aussi visibles sur les rousses que sur les brunes ou sur les blondes. Bien évidemment, les colorations végétales sont particulièrement recommandées aux personnes qui souffrent d’allergie ou qui suivent des séances de chimiothérapie.

Comment choisir sa coloration végétale ?

Si vous êtes une adepte des colorations chimiques, vous risquez d’endommager vos fibres capillaires en appliquant ces produits de manière régulière. Pour y remédier, optez pour une teinte proche de votre couleur d’origine. En d’autres termes, si vous êtes brune, misez plutôt sur une coloration marron chocolat, marron foncé… Oubliez la couleur blond platine qui risque d’endommager vos cheveux.

coloration cheveux

Comment appliquer la coloration végétale ?

L’application de la coloration végétale requiert une certaine technique. Pour pouvoir l’appliquer dans votre salon de coiffure, des spécialistes proposent des formations régulières partout en France. Les équipes de coiffeurs et de spécialistes fournissent de précieux conseils qui vous permettront de soigner vos cheveux afin que la coloration puisse durer plus longtemps.

En utilisant des colorations à base de plantes, vous contribuez aussi à la préservation de l’environnement. Les formules sont dépourvues de produits chimiques et les composants naturels sont privilégiés pour leurs vertus. Les colorations sans ammoniaque sont de plus en plus en vogue et leurs bienfaits sur les cheveux sont prouvés.

Maquillage permanent

Maquillage permanent : notre guide pour franchir le pas

Ces dernières années, le maquillage permanent a le vent en poupe. En effet, de plus en plus d’individus se tournent vers ce type de maquillage. Cependant, force est de constater que nombreuses sont encore celles qui redoutent ou qui ignorent complètement l’existence de ce genre de maquillage. En ce qui vous concerne, vous avez déjà entendu parler du maquillage permanent, mais vous hésitez encore à vous lancer dedans. Vous n’osez pas sauter le pas car de nombreuses questions vous taraudent l’esprit et restent encore sans réponses. Pour vous aider au mieux à prendre la bonne décision, voici un mini-guide pratique qui pourrait vous être utile.

Lire la suite

trois-erreurs-ne-pas-commettre-avoir-une-belle-peau.png

Trois erreurs à ne pas commettre pour avoir une belle peau

S’il est bien un point que nous avons toutes en commun, c’est le désir d’avoir une belle peau. D’ailleurs, beaucoup d’hommes n’hésitent pas à investir dans les produits cosmétiques aussi pour préserver le capital jeunesse de leur peau. Pourtant, nous sommes encore beaucoup trop nombreuses à faire des erreurs dans notre rituel de beauté au quotidien, dont voici les principales.

Utiliser du lait démaquillant

Nous avons tous connu le fameux lait démaquillant dont on se badigeonnait la peau allègrement dans les années 1980. Force est de constater qu’elles sont très grasses et qu’elles obstruent les pores de notre peau. La nuit, il faut la laisser respirer. Aujourd’hui, la plupart des femmes préfèrent utiliser une eau micellaire. Beaucoup moins agressive, elle est issue d’un procédé chimique qui la rend ultra pure pour enlever les impuretés sans abîmer l’épiderme. Si vous appliquez une crème de nuit ensuite, celle-ci sera d’autant plus efficace.

Laver son visage trop souvent

L’épiderme produit une légère couche de graisse pour se protéger naturellement des agressions extérieures comme la pollution, la poussière, la transpiration ou le vent. Se nettoyer la peau quotidiennement est indispensable pour éliminer les impuretés accumulées tout au long de la journée. Néanmoins, il faut veiller à ne pas faire de lavage intensif qui perturberait l’équilibre de la peau. C’est pour cette raison que tous les dermatologues préconisent d’utiliser un savon doux adapté à la peau du visage.

Faire trop de gommages

Le gommage est une technique qui consiste à exfolier la peau pour retirer les impuretés et les peaux mortes résiduelles. Faire un gommage une fois par semaine permet à la peau de se régénérer plus facilement. Cependant, beaucoup d’entre nous avons tendance à en abuser au point d’en faire pratiquement tous les jours. Or les grains que l’on trouve dans les crèmes exfoliantes peuvent irriter la peau si on l’utilise trop souvent. C’est donc un soin à utiliser avec modération.

Mécanisme du parfum

Mécanisme du parfum : comment conduit-il à une émotion sensorielle ?

Les odeurs ont joué un rôle de premier plan dans les formes de communication les plus primitives. Étant le système sensoriel le plus développé dans une grande partie du règne animal. Tandis que chez l’homme, ce sens est devenu moins important que la vue et l’ouïe, qui se sont adaptées aux besoins pour le développement du langage. L’adoption de la position verticale a également été fondamentale dans ce changement. Néanmoins, l’odorat a continué à jouer un rôle déterminant dans nos expériences sensorielles (réactions agréables ou désagréables) et dans notre comportement affectif.

Lire la suite

Orthodontiste définition

Qu’est-ce qu’un orthodontiste ?

Beaucoup de gens utilisent indifféremment les termes dentiste et orthodontiste. Les deux professions ont certes des similitudes, mais l’orthodontie est un type spécifique de soins dentaires. Ces spécialistes traitent certains types de problèmes dentaires. Vous n’aurez peut-être jamais besoin de voir un orthodontiste. Cependant, si vous le faites, vous devez comprendre exactement ce qui vous attend.

Lire la suite

dentist-2530990_960_720

Stomatophobie : c’est quoi ?

La stomatophobie est la peur des dentistes ou des travaux dentaires. Cette phobie affecte des personnes de tous âges et est souvent associée à d’autres phobies, telles que: iatrophobie (peur des médecins), ou trypanophobie (peur des aiguilles) et même de l’agoraphobie (peur d’être dans une situation où l’évasion serait difficile ou impossible ).

Lire la suite

pose-vernis-permanent-reussir.png

Pose de vernis permanent : comment la réussir ?

La femme, coquette ou pas, se doit d’être belle. C’est pourquoi la pose de vernis permanent visant à embellir ses ongles doit être parfaite. Voici comment faire ! 

Rassembler les équipements nécessaires

On ne peut réussir la pose de vernis sans avoir à disposition tout le matériel nécessaire. Il importe, par exemple, de se munir de lime-ongle et d’une repousse-cuticule. Il faut ensuite trouver la base de vernis ainsi que le Nail cleaner qui, comme son nom l’indique, servira à nettoyer l’ongle. La spatule sera en outre utile pour rectifier ou enlever le vernis qui déborde. Enfin, la lampe LED qui fixe rapidement le vernis ainsi que le top coat à appliquer au-dessus seront aussi incontournables. 

Préparer les ongles

Cette étape consiste à donner aux ongles une forme appropriée : arrondie ou carrée. Utilisez une lime pour obtenir le résultat voulu. N’oubliez pas de pousser les cuticules avant d’appliquer le vernis permanent. En revanche, le ponçage est à éviter du fait qu’il agresse et abîme les ongles. Le mieux est de privilégier la lotion cleaner. 

Procéder à la pose

Une fois que tous les éléments cités ci-dessus sont prêts et que l’étape de la préparation est achevée, on peut désormais passer à la pose. Commencez par la base et faites en sorte qu’elle soit bien appliquée jusque dans les extrémités des ongles. Les couches trop épaisses sont déconseillées pour bannir le risque de décollement. Appliquez maintenant le vernis permanent de votre choix et finissez par le top coat. Entre-temps, utilisez la lampe LED UV pour vous aider à mieux fixer le produit. 

Bien entendu, vous pouvez vous référer à un professionnel de la manucure si vous avez peur de rater la pose du vernis. Ce dernier dispose effectivement du savoir-faire, de l’expérience et des équipements indispensables pour garantir un rendu parfait. Prenez juste le temps de lui expliquer vos attentes afin qu’il puisse vous satisfaire.