0

Complément alimentaire : zoom sur la supplémentation en picolinate de chrome

Le picolinate de chrome est un complément alimentaire composé de la synthèse de l’élément chrome. Essentiel à notre métabolisme, cet oligo-élément a pour mission de réguler l’arrivée du sucre dans le sang et de maintenir un taux glycémie normal. En cas de manque d’insuline, chargée de stocker et de réguler le sucre dans le pancréas, le corps a besoin de davantage de chrome. Si le chrome fait défaut, le sucre non utilisé rejoint les cellules de graisse, causant diabète et surpoids. En outre, le facteur stress accroit les besoins du corps en chrome.

Lire la suite

physiotherapy-567021_960_720

Des solutions naturelles pour apaiser un mal de dos

Maladie, mauvaise position au travail ou fatigue, plusieurs raisons peuvent provoquer un mal de dos. Certains optent pour un chiropracteur pour les soigner, et d’autres ont tendance à recourir aux médicaments industriels. Certes, ce sont tous des solutions efficaces, mais parfois trop coûteux. Dans ce sens, il existe de nombreux moyens naturels pour traiter les maux de dos, qui sont tout aussi efficaces et sans avoir à dépenser une fortune.  Les traitements naturels peuvent, en effet, atténuer les douleurs, qu’il s’agisse d’un relaxant ou d’un anti-inflammatoire. Ils agissent généralement sur les contractures musculaires et sur les problèmes d’arthrose. Les bienfaits des méthodes naturelles pour soigner un mal de dos chronique sont reconnus. Voici alors quelques solutions sans médicaments qui peuvent faire la part belle aux plantes.

Lire la suite

yoga-2176668_960_720

Aperçu sur les bienfaits de la sophrologie

La médecine moderne a souvent tendance à négliger l’état émotionnel des patients. Pourtant, la survenance de certaines maladies dépend directement de ce facteur. C’est dans ce contexte que la sophrologie a vu le jour. Cette discipline compte soulager les maux tout en apaisant l’esprit. Rassemblant des techniques de méditation et des concepts provenant de différentes cultures, cette approche permet de retrouver le bien-être de manière durable.

Lire la suite

abdominal-pain-2821941_960_720

Comment stopper une diarrhée ?

Mal fréquent, mais très désagréable, la diarrhée est un trouble digestif qui peut avoir de fâcheuses conséquences et qu’il convient donc de traiter rapidement. Particulièrement inconfortable, elle peut en plus entraîner une déshydratation si elle perdure et si elle n’est pas prise en charge au plus tôt. Son traitement est plutôt aisé et souvent efficace rapidement grâce à des médicaments comme le Smecta qui offrent un soulagement et un retour à un transit intestinal normal dans des délais très raisonnables.

Lire la suite

un-kit-motoriser-fauteuils-roulants.png

Un kit pour motoriser les fauteuils roulants

En fonction de la perte d’autonomie, il est parfois difficile de se déplacer dans les meilleures conditions avec ce fauteuil roulant. Il faut alors agir sur les roues avec les bras pour qu’il puisse avancer, mais cela demande une certaine condition physique qui peut se dégrader à cause d’un handicap ou d’une maladie. Il peut donc être judicieux d’acheter un équipement spécifique, car en étant équipé d’une de ces motorisations, le fauteuil sera beaucoup plus facile à déplacer et à orienter. Il est possible d’acheter un fauteuil prêt à l’emploi, il possède donc déjà un moteur. En parallèle, vous pouvez dénicher un fauteuil classique que vous aurez l’occasion d’équiper.

Une simple assistance électrique

Vous transformez votre fauteuil en une version électrique grâce à ce kit très facile à mettre en place. Il s’adapte à toutes les références puisque vous avez un bloc moteur, des roues motrices ainsi que des batteries. Si vous n’êtes pas un bricoleur très chevronné, il sera tout à fait possible de faire appel à un professionnel qui installera le kit de motorisation dont le prix est différent en fonction des caractéristiques. Vous devez prévoir aux alentours de 1000 euros pour un tel produit qui se glisse à l’arrière du fauteuil roulant.

Une motorisation beaucoup plus complexe

Vous avez donc le bloc moteur qui peut se glisser à l’arrière de votre fauteuil roulant, mais pour diverses raisons, il est parfois nécessaire d’opter pour une autre solution avec une motorisation beaucoup plus conséquente. Vous avez donc une sorte de petit scooter qui peut être adapté avec facilité à votre appareil. Vous aurez donc un guidon avec un panier pour les courses et une roue assez imposante pour l’avant. Généralement, cet ensemble est réservé pour les déplacements à l’extérieur puisqu’il est assez encombrant. Le prix est aussi un peu plus élevé, il faut prévoir aux alentours de 5000 euros.

0

Tout savoir sur le logiciel scientifique SIGAPS

Les indicateurs bibliométriques sont à l’heure actuelle de plus en plus utilisés afin de porter une évaluation sur une équipe de recherche et par la suite de définir les stratégies de publication à adopter durant les prochaines années. Parmi ces indicateurs se trouve le SIGAPS ou système d’interrogation, de gestion et d’analyse des publications scientifiques.

Lire la suite

pexels-photo-249348

Défibrillateur dans les lieux publics : quel intérêt ?

Les maladies cardiaques sont de plus en plus fréquentes de nos jours et qui dit arrêt cardiaque dit défibrillateur. Du coup le défibrillateur est d’une importance capitale et son besoin se fait aussi ressentir dans les lieux publics.

Le défibrillateur qu’est-ce que c’est ?

Le défibrillateur est un appareil connu de tous mais en réalité peu savent réellement ce que c’est puisqu’il n’est utilisé que dans les hôpitaux et centres de santé. En effet, le défibrillateur est un appareil à usage strictement médical donnant la possibilité de vérifier si l’activité cardiaque est effective.

C’est-à-dire qu’il permet de vérifier que le cœur d’une tierce personne en état d’inconscience bat toujours et en cas d’arrêt cardiaque, de faire passer dans le corps de ce dernier un tension électrique assez importante et non létale en vue de relancer l’activité cardiaque : c’est la défibrillation.

A ce jour, il existe deux types de défibrillateurs simples d’usage et adaptés au public à savoir le défibrillateur automatique externe dont le nom en jargon médical est DAE et le défibrillateur semi-automatique qui marche à l’aide de boutons.

Comment utiliser un défibrillateur et dans quel cas ne pas l’utiliser ?

De prime abord, il est très fondamental de rappeler qu’un défibrillateur ne s’utilise qu’en cas d’arrêt cardiaque et non sur une personne dont le cœur bat. Le défibrillateur est normalement contenu dans un boitier et est muni d’électrodes qui vont permettre d’administrer le choc électrique en les collants directement sur la peau.

Ils sont généralement collés contre la poitrine tout juste après l’allumage du défibrillateur. Dans le cas d’un défibrillateur semi-automatique, la décharge électrique est amorcée tout juste après avoir appuyé sur un bouton.

Par ailleurs il est à noter que certaines précautions doivent être prises lors de l’utilisation d’un défibrillateur pour ne pas s’électrocuter sois même dans la foulée. En effet, pendant la défibrillation, il faut veiller à ce qu’il n’y ait pas de contact physique direct entre la victime et celui qui doit lui faire la défibrillation ; aussi il est très déconseillé d’utiliser le défibrillateur sous la pluie.

Défibrillateur dans les lieux publics, quel intérêt ?

Le cœur est un organe vital  qui peut être sujet à beaucoup de dysfonctionnements qui peuvent l’empêcher de remplir son rôle comme il se doit. Et malheureusement dans la majorité des cas les secours n’arrivent pas toujours à temps pour apporter de l’aide aux victimes. D’autant plus qu’on sait qu’un arrêt cardiaque peut survenir à n’importe quel moment, à n’importe quel endroit.

L’installation des défibrillateurs dans les lieux publics est donc une alternative bien efficace et rapide pour relancer l’activité cardiaque en attendant l’arrivée des secouristes ou des pompiers et en même temps cela réduit le nombre de décès par arrêt cardiaque.

La proximité du matériel de secours est donc très importante pour la réanimation, c’est à cet effet que la présence d’une armoire à défibrillation est requise. les armoires pour ranger les défibrillateurs sont une réelle protection contre les intempéries, contre les chocs et aussi contre les agressions extérieures qui sont tous autant de facteurs contribuant à la détérioration des défibrillateurs qui doivent normalement sauver des vies.

hypersudation

Hypersudation : l’utilisation du botox

L’hypersudation ou transpiration excessive touche de nombreuses personnes et peut s’avérer très problématique pour la santé, mais également dans l’épanouissement de sa vie sociale, coup d’oeil sur un problème qui peut notamment se résoudre par l’utilisation du botox.

Qu’est-ce que la transpiration excessive ?

La transpiration excessive, hypersudation ou encore sudation excessive est un trouble qui se manifeste par une transpiration plus abondante que la moyenne notamment sous les aisselles, sur la paume des mains et la plante des pieds. Dans de rares cas, elle pourra même atteindre l’ensemble du corps. Plus que l’inconfort que génère cet excès de transpiration, des maladies pourront en résultat à cause de l’humidité excessive générée par le corps telles que des mycoses ou encore des verrues. Qui plus est, l’hypersudation est un problème qui impacte généralement la vie sociale des personnes qui en souffrent, car elles se trouvent gênées par le regard des autres et complexées par les odeurs qui pourront être dégagées. Plusieurs troubles pourront être mis en cause pour comprendre cette transpiration excessive, il pourra s’agir d’un dérèglement nerveux, d’un trouble héréditaire, mais aussi d’un symptôme lié à la ménopause, un problème thyroïdien, un lymphome, une tuberculose ou encore des effets secondaires de traitements médicamenteux (plus d’informations sur ces différentes causes sur le blog Astuce-Sante.fr). En somme, identifier la cause ne permettra pas toujours de mettre fin à une transpiration excessive. Heureusement, il existe différents moyens de lutter contre l’hypersudation.

Agir en prévention

Pour éviter la transpiration excessive, plusieurs nouvelles habitudes pourront être mises en place afin de limiter la production de transpiration. On évitera les excitants comme le café et l’alcool, ainsi que la consommation de plats épicés. Si le stress est à l’origine de grosses suées, opter pour des approches dédiées à la gestion du stress et des émotions comme la sophrologie peut être un bon moyen d’apprendre à gérer ses coups de chaud. Qui plus est, le port de matières naturelles permettra à la peau de respirer davantage que le contact avec les matières synthétiques.

Le traitement au botox

Pour lutter contre la transpiration excessive, le traitement au botox sera tout particulièrement indiqué. En effet, grâce à des injections sous les aisselles, sur la paume des mains ou sur la plante des pieds, la toxine botulique va agir sur la commande nerveuse responsable de la sudation. L’avantage du traitement au botox est qu’il ne nécessite qu’une seule session d’injection par ans et que les effets seront constatables dès la première semaine. Sans dangers et très peu douloureux, ce type de traitement présentera beaucoup plus d’avantages que la sympathectomie (un article sur le sujet ici) qui sera une intervention chirurgicale beaucoup plus définitive et plutôt indiquée dans les cas les plus extrêmes. Le traitement au botox semble donc être une excellente solution pour les personnes ayant des problèmes de transpirations et souhaitant y mettre fin sans traumatiser l’organisme.

laptop-3087585_960_720

Santé visuelle : comment choisir ses lunettes de vue ?

Une baisse de la vision, des yeux fatigués, etc. il existe plusieurs raisons qui font que vous deviez porter des lunettes de vue. Après avoir consulté votre ophtalmologue, il vous faudra maintenant vous rendre chez un opticien pour trouver la monture et les types de verre les mieux adaptés pour vos paires de lunettes. Pour vous aider, voici quelques critères à prendre en compte pour bien choisir vos lunettes de vue.

  Lire la suite