nos-conseils-reussir-coup-sur-mariage

Les 3 règles d’or pour réussir un mariage à petit prix

La plupart des mariages coûtent très cher, et de nombreux couples finissent par dépasser très largement le budget qu’ils s’étaient fixé au départ. Mais un mariage, pour qu’il soit réussi, doit-il forcément être hors de prix ?

Dans cet article, nous souhaitons vous donner trois conseils précieux pour réaliser un mariage à petit prix qui restera pour autant dans tous les esprits, et pour longtemps  notamment grâce à une déco mariage pas cher.

Lire la suite

gamme linge de lit uni .jpg;maxh=878,maxw=1470

5 conseils pour entretenir votre linge de maison

Vous misez beaucoup sur le linge de maison dans l’organisation de votre décoration intérieure ? Prenez du temps pour bien l’entretenir parce que cela en garantit la durée de vie. Même si votre linge de maison est de qualité premium, un bon entretien est toujours de rigueur pour qu’il garde sa belle apparence initiale. Voici 5 conseils de base pour un linge de maison impeccable malgré le temps qui passe.

Lire la suite

enfant-triste

Aider et soutenir l’enfant en deuil lorsque l’on est parent

Les enfants ne réagissent pas tous de la même manière devant la mort et face à la situation de deuil. Il varie selon leur degré de développement psychique et leur âge. Il n’est pas rare que les parents se figurent leur enfant trop « petit » pour véritablement saisir la situation, et par conséquent, préfèrent ne rien dire. Cependant, les enfants, aussi jeunes soient-ils ressentent intensément et profondément que les « grands » qui l’entourent ne sont pas pareil que d’habitude, qu’il est en train de se produire quelque chose d’important.

On peut imaginer que c’est une façon de « protéger » l’enfant en le gardant éloigné des événements qui arrivent brutalement. Mais finalement, cette attitude est le meilleur moyen d’augmenter les peurs de l’enfant.

Françoise Dolto, célèbre psychiatre, conseillait de parler aux enfants – même aux tout petits et de leur expliquer ce qui venait de se passer avec des mots simples.

« Tu vois mon cœur, la maman de ta maman vient de mourir, et je suis extrêmement peiné … mais toi tu es là, avec moi, et ça, ça me rend heureuse. »

À noter : Pour les parents qui auraient du mal à parler de la mort à leur enfant, pensez à demander si la personne défunte n’avait pas souscrit une convention obsèques. En effet, certains contrats prévoient dans leurs prestations un accompagnement familial pour vous aider à gérer ce genre de situation (en savoir plus).

Éclairer l’enfant en deuil

Généralement, les enfants comprennent toujours bien plus de choses que ce que les proches peuvent imaginer. Néanmoins, il est important qu’ils entendent les faits de vive voix et si possible de la bouche de ses propres parents, ou au moins d’un des membres de son entourage proche.

Même s’il ne peut pas aussi jeune appréhender la dimension inéluctable de la mort, il a besoin d’éclaircissement et d’explications qu’il conviendra dans de nombreux cas et à la demande de l’enfant de bien souvent répéter.

L’enfant de 6 à 12 ans environ, recherche le plus possible à être rassuré lors du décès d’un proche.

Dans certains cas, il arrive que l’enfant se sente responsable du décès de ce proche. Un petit garçon de 8 ans, sous la punition de sa maman avait lancé dans un élan de colère : « je voudrais que tu meurs ! »

Le soir même, sa maman venait à mourir dans un accident de voiture. L’enfant avait éprouvé un terrible ressentiment de culpabilité.

Important : Dans ce genre de situation, il est nécessaire d’emmener l’enfant consulter un professionnel pour l’aider à chasser ce ressenti.

Bien heureusement, ce genre de situation n’arrive que très rarement, cependant il s’avère être moins rare que de mauvaises pensées trottent dans la tête de l’enfant, en particulier durant ses colères se concluants par des punitions.

Si par la suite, le parent en question vient à mourir, alors l’enfant ressentira très souvent cette culpabilité. Car oui, entre 5 et 8 ou 9 ans, il croit encore aux « pouvoirs magiques » de ses pensées.

Il aura besoin de se sentir sécurisé après le décès d’un proche, plus particulièrement à l’heure du dodo. Il aura alors souvent certaines exigences courantes et symptomatiques :

  • Le droit de veiller plus tard le soir ;
  • Ne pas dormir seul dans son lit ;
  • dormir avec ses parents, un frère ou une sœur.

Le sommeil durant ces périodes de troubles est souvent très agité : l’enfant se réveil, fait des cauchemars etc. C’est tout à fait normal, il ne faut donc pas s’inquiéter.

Ce qu’il convient de faire

Si l’enfant est dans une phase d’extrême fragilité, il apparait évident de céder à ses demandes les premiers temps…mais pas trop longtemps !

Idéalement, il est préférable qu’il dorme dans son propre lit (et seul). Les parents peuvent allumer la lumière et veiller avec lui un peu plus longtemps dans sa chambre en lui comptant ces histoires préférées. Le but est surtout d’éviter d’installer une forme de dépendance pour qu’il puisse rapidement s’endormir à nouveau tout seul.

Enfin, stimuler l’enfant est aussi quelque chose d’important. Faire en sorte qu’il s’adonne à la peinture, au dessin etc. Tout ce qui peut encourager l’expression de ce qu’il ressent au fond de lui. Il n’y a pas de imite !

Lorsque l’enfant arrive au stade de l’adolescence, il connait une période délicate de sa vie. Il tente de devenir autonome paradoxalement à son besoin fort de dépendance.

Il chasse l’autorité et manque souvent de stabilité. Aussi, ce sont ces âges ou l’adolescent se pense immortel, invulnérable. Voilà pourquoi quand la mort survient dans sa vie, il est particulièrement atteint.

Il est très difficile pour lui de s’exprimer, de partager sa souffrance. Bien souvent, il se refusera même de le faire. Il peut en passer par un décrochage scolaire, ou pire, commencer à expérimenter drogues et alcool. Souvent, l’entourage peine à savoir si ce comportement est dû au décès ou tout simplement à une « simple crise d’ado ».

À vrai dire, il est souvent très difficile d’en être sûr. Cependant, il convient de rappeler que le décès est une chose particulièrement traumatisante et difficile à surmonter pour l’adolescent et qu’il aura grand besoin de compréhension, d’écoute et de disponibilité.

Pour continuer votre lecture : https://www.cairn.info/revue-laennec-2003-1-page-21.htm

accident

Comment bricoler sans danger ?

D’après les statistiques, 30 000 Français requièrent des soins médicaux parce qu’ils se sont blessés pendant leurs petits et grands travaux de bricolage. Bref, près de 12 % des accidents domestiques traités aux urgences. En prenant quelques précautions, ces situations peuvent être pourtant évitées.

Le bricolage est une activité à risque

Dans justement l’optique de limiter les accidents, des blogs comme Bricoleur Pro ou Le site du Bricolage ont été créés exprès pour donner de bons conseils aux personnes qui se lancent dans cette activité manuelle. Bricoler n’est en effet pas sans danger. Les blessures peuvent tout simplement aller d’une simple égratignure à de lésions graves qui sont malheureusement souvent handicapantes voire même mortelles. Et le pire est que ces incidents sont dans la majorité des cas dus à une mauvaise manipulation et l’utilisation d’outils non adaptés.

Mais sont aussi mise en cause la méconnaissance et/ou à l’ignorance des règles de sécurité de base. Qui plus est, ironie du sort, les accidents arrivent généralement lors d’interventions mineures comme le remplacement d’une prise, la tonte de la pelouse, ou encore la pose de nouveaux rideaux. En effet, à force d’accomplir ces gestes maintes et maintes fois, l’on oublie quelquefois de prendre les précautions nécessaires.

Et c’est d’autant plus préoccupant, puisque l’on met aussi en danger la vie des personnes de notre entourage, particulièrement les enfants, sans oublier les animaux domestiques. Résultat l’on se retrouve à l’hôpital avec une mutilation d’un ou plusieurs doigts, l’amputation d’un bras, un traumatisme crânien, une brûlure au troisième ou quatrième degré, une intoxication à cause d’ingestion de produits toxiques…

Prudence est mère de sureté !

C’est pourquoi, quand bien même l’on n’est qu’un bricoleur occasionnel, il est indispensable de maîtriser les gestes et les techniques de base. De plus, l’apprentissage peut se faire gratuitement sur internet par l’intermédiaire des blogs spécialisés. Des vidéos tutoriels sont également très nombreux sur You Tube et Dailymotion. Par ailleurs, des règles de conduite sont scrupuleusement à respecter avant, pendant et après chaque bricolage, même s’il s’agit de petits travaux.

Avant de commencer, il faut systématiquement penser à s’équiper des accessoires de sécurités élémentaires que sont les chaussures, les gants, les masques, ainsi que le casque. L’espace où l’on va bricoler doit-être également dégagé et sécurisé. Par la suite, s’assurer que l’outillage avec lequel on va travailler est non seulement en bon était, mais surtout parfaitement adapté à la tâche. Et dans le cas où l’on est en face d’un outil que l’on n’a jamais manipulé, se référer minutieusement à la notice d’utilisation.

À titre d’exemple, les gauchers n’utiliseront que les outils qui leur sont destinés. Les appareils électroportatifs comme la ponceuse, la perceuse et scies électriques doivent être bien maîtrisés par leurs utilisateurs. Se référer aux notices. L’échelle et l’escabeau font partie des premières causes d’accident. Pour éviter les chutes, n’achetez que les modèles certifiés à la norme EN 131. C’est un bon gage de leur robustesse et de leur solidité. Enfin, une fois les travaux terminés, pensez à ranger sans plus attendre les outils dans leur caisse.

MYPEBQRDSUGCKWHNJVTAZXF

La dératisation est maintenant obligatoire pour les propriétaires

En termes de dératisation Nice n’est pas épargnée par la loi. En effet, depuis un arrêté de 1976, faire la chasse aux rats est devenu une obligation pour les propriétaires, sous peine d’amendes ! Ce sont les services préfectoraux qui se chargeront de vous rappeler à l’ordre si, en tant que propriétaire d’un lieu, vous n’appliquez pas les mesures que le règlement prescrit. Alors, comment le propriétaire niçois doit-il s’y prendre pour faire face à la menace de ces rongeurs ?

Lire la suite

5881d607e8b38-adobestock-55353726.72ffa1c999c3ab5b02a7f1d5d696155a

La téléassistance : un moyen pour assurer la sécurité des seniors à domicile

Chaque personne ne peut assurer à elle seule toutes les tâches de la vie quotidienne. La garde des enfants, le ménage, le jardinage et notamment l’assistance des personnes âgées nécessitent une collaboration avec les membres de la famille ou des professionnels. Pour ce faire, les experts ont mis en place dernièrement la téléassistance pour aider les individus à s’occuper des seniors.

Lire la suite

chat

Précaution à prendre avant d’adopter un chat

Quelques dispositions sont à considérer avant d’adopter un chat ou tout autre animal comme le précise le blog Animal Hebdo. En effet, cette petite boule de poils est un être vivant qui va vous donner du fil à retordre, mais qui vous apportera aussi beaucoup d’affection.

La cohabitation

Il n’est pas envisageable de laisser un chat dormir en dehors de la maison, du moins la nuit. Le jour, il pourra se prélasser dans le jardin ou profiter de la chaleur du soleil sur le toit. La nuit, il doit avoir sa propre couchette à l’intérieur de la maison avec un coussin et une petite couverture. Il faut lui attribuer un coin dans une pièce pour qu’il puisse s’installer.

Le chat ne se contente pas de dormir toute la journée, c’est un animal qui aime jouer et il faut prévoir dans ce cas des jouets spéciaux pour chat et un espace dans lequel il pourra se dégourdir les pattes.

L’hygiène et la santé

Le chat ne restera pas inactif. Il aime explorer tous les coins et recoins de chaque pièce de la maison et il va probablement tomber sur des produits chimiques tels que des produits d’entretien. Dans cette situation, il est impératif de mettre tous ces produits hors de sa portée. Par exemple, ranger ces produits dans des étagères fermées.

Il faut prévoir également un petit espace vert. Le chat a besoin de manger de l’herbe, cela l’aide à digérer les poils qu’il avale et l’herbe lui apportera les fibres nécessaires à son transit intestinal. Par la même occasion, un chat aura besoin d’une gamelle et un contenant pour boire de l’eau. Un chat a tendance à griffer tout ce qui attire son attention et cet exercice permet de raccourcir en même temps ses griffes. Pour ménager les canapés et les rideaux, il faudrait envisager de se procurer un griffoir pour chat.

Cet animal comme tous les autres aura envie de faire ses besoins. Pour cela, il faut installer une litière quelque part où il pourra tranquillement le faire. Il est important de faire la toilette à son chat très régulièrement et il faut penser à acheter des savons ou des shampoings spéciaux pour chat et éventuellement des produits antipuces. Avoir un chat propre est bénéfique pour le chat et pour son propriétaire. Par ailleurs, avant d’adopter un chat, il faut s’assurer de ne présenter aucune allergie, soi-même ou un membre de la famille. Un vétérinaire pourra vérifier en cas de doute.

Les races de chat domestique

Voici une liste des races de chat les plus appréciées : le Maine coon, c’est un chat doux et paisible. Le chat Persan est un chat calme et très gentil. Le chat Birman par contre est un chat-chien connu pour sa beauté, il est discret et très affectueux.

Un chat a une durée de vie moyenne de 15 ans. Il a besoin qu’on prenne soin de lui et qu’on s’amuse avec lui. Pour qu’il soit en bonne santé et vive jusqu’à 20 ans maximum, il faut se sentir capable de suivre ces recommandations avant de décider à adopter un chat.

la_medecine_du_travail_dans_le_collimateur_de_la_loi_el_khomri_dr

Quelques informations à prendre en compte avant de recruter un médecin

Les normes sanitaires obligent quelques sociétés à se constituer une infirmerie et à embaucher un médecin. Le recrutement d’un médecin reste cependant une tâche délicate. Puisque la santé du personnel sera entre ses mains, il va de soi que le chef d’entreprise devra recruter un praticien qualifié. Reconnaitre les qualifications de ces professionnels est toutefois difficile. C’est pour cette raison que de plus en plus de personnes confient cette embauche à des agences spécialisées.

Lire la suite