se-mettre-pain-sans-gluten.png

Se mettre au pain sans gluten

Aujourd'hui, de plus en plus de personnes optent pour le sans gluten. Cette démarche demande de revoir complètement son alimentation, mais cela en vaut-il vraiment la peine lorsque l'on n’est pas atteint de la maladie de coeliaque ? Manger du pain sans gluten peut-il aider à être en meilleure santé du fait que parfois cette substance peut provoquer des troubles digestifs ?

Est-il possible de vivre sans le gluten ?

La santé d'une personne sur cinq en Europe est susceptible d'être améliorée par un régime sans gluten. Le pain fait partie intégrante de notre alimentation. Il apporte des glucides, des fibres, des vitamines et des minéraux. Le modèle traditionnel renferme du gluten, une protéine qui n'est pas toujours digeste chez certaines personnes. Il existe aujourd'hui des pains confectionnés avec des farines alternatives : sarrasin, châtaigne, riz, maïs. Les farines spéciales sont en général plus chères que celle conçue avec du blé. Le pain sans gluten est difficile à réaliser, car cette substance donne à la pâte son élasticité et l'aide à monter. 

Pourquoi manger du pain sans gluten ?

À l'origine, le régime sans gluten n'est destiné qu'aux personnes souffrant de la maladie de coeliaque. Aujourd'hui, il est devenu très tendance. C'est la nouvelle alternative pour perdre du poids et retrouver sa vitalité. Le pain sans gluten peut souvent remplacer le pain industriel de mauvaise qualité en forte teneur en glucides. Il peut trouver sa place dans un régime, mais on ne peut pourtant pas parler d'un produit light qui aide à mincir. Le pain est une bonne source de vitamines, s’en priver peut engendrer des carences. La version sans gluten que l'on trouve dans les commerces et en boulangerie est de bonne qualité, on peut donc aisément en consommer si l'on veut améliorer la digestion. Que ce soit du pain traditionnel ou le sans gluten, ce produit est indissociable de l'alimentation française.

un-complement-alimentaire-un-bronzage-100-naturel.png

Un complément alimentaire pour un bronzage 100 % naturel

L’été se rapproche à grands pas, vous devez préparer votre corps pour cette nouvelle séance de bronzage. Après un hiver assez rude et froid, votre peau peut développer une certaine sensibilité, d’où l’intérêt de choisir des compléments alimentaires.

Deux propriétés intéressantes pour ce complément

Pendant plusieurs mois, vous avez enfilé des blousons, des bonnets, des écharpes, des gants, des manteaux et des pulls en laine pour vous protéger du froid et échapper aux maux de l’hiver. Désormais, vous avez besoin de soleil, mais votre peau est sans doute fragilisée puisqu’elle n’a pas été frôlée par les rayons UV depuis l’année dernière. L’Omégaline solaire est un complément alimentaire qui vous permet : 

  • D’optimiser votre bronzage pendant l’été
  • De lutter contre les désagréments du vieillissement

Bronzer sans provoquer un vieillissement de la peau 

Quelques composants naturels sont proposés comme l’huile de bourrache, des extraits d’algues ou encore du carotène. Votre peau est préparée, vous n’aurez donc pas ce coup de soleil désagréable pour votre santé et votre confort. Autrefois, les compléments n’offraient pas le résultat escompté avec des teints orangés. Les spécialistes du monde de la beauté ont travaillé sur la composition des produits, vous aurez donc un joli teint et surtout un bronzage 100 % naturel. De plus, ils possèdent une formule anti-oxydante qui vous protège contre le vieillissement de la peau.

Le régime et le bronzage, les deux incontournables de l’été

Nous connaissons les ravages du soleil sur la santé, il est préférable d’adopter de bonnes habitudes. Avec l’Omégaline solaire, vous préparez votre peau, mais vous devez également gommer les kilos superflus emmagasinés au cours de l’hiver. Pour que vos vacances d’été soient réjouissantes, un petit régime est le bienvenu. Vous serez ainsi prêt à vous pavaner sur la plage avec votre silhouette de rêve et votre teint lumineux alors que vos collègues auront une peau blanche comme la neige.

-1

Livraison repas : une astuce pour manger plus sainement au bureau

Manger au bureau est souvent un casse tête ! Faute de temps ou de restaurants adéquats, de nombreux salariés mangent sur le pouce ! Or manger sainement permet de travailler dans de meilleures conditions. Voici pourquoi la livraison de repas est la solution la plus adaptée ! De plus contrairement au cliché, ce choix n’est pas plus cher qu’un restaurant classique.

Lire la suite

le-top-astuces-minceur.png

Le top des astuces minceur

Que l’on soit un homme ou une femme, s’il est bien une chose que l’on aimerait bien se débarrasser ce sont bel et bien, de ses poignées d’amour, de ce petit ventre bedonnant ou encore de cette masse qui entoure les cuisses, qui pend des bras. Bref, on cherche tous à perdre du poids, mais pas n’importe comment. Dès lors quelles sont les clés pour maigrir durablement et obtenir rapidement des résultats visibles ? Gros plan sur ces astuces pour mettre toutes les chances de son côté et faire pencher autrement la balance. 

Les règles de base pour perdre du poids

Il ne doit être un secret pour personne que pour maigrir il est impératif de réduire ses apports en calories. Et pour cela, il est important de veiller à ce que ces derniers correspondent à ses propres besoins, sa morphologie, son sexe, son âge sans oublier son rythme de vie. Pour le reste, à l’aide de quelques règles simples, le tour est joué !

Recourir aux brûleurs de graisse

Sans tomber dans l’excès, le recours à des aliments brûleurs de graisse naturels est bien utile pour atteindre son objectif minceur. D’autant que la plupart sont de véritables alliés pour être et demeurer en bonne santé. 

Le citron est un antibactérien naturel qui agit tout au long du processus de la digestion, mais qui aide également à brûler les graisses. Rien de tel qu’un verre d’eau citronné le matin pour démarrer la journée du bon pied.  Le café vert est un excellent brûleur de graisse. La cannelle quant à elle, est une épice parfumée, mais surtout un antioxydant naturel. Elle permet alors de maîtriser son taux de glycémie ce qui permet par voie de conséquence de contrôler la concentration de graisse dans l’organisme. Le basilic, lui, permet certes de parfumer délicieusement les mets, mais aussi d’agir comme brûleur de graisse. Des huiles essentielles au thé vert en passant par les omégas 3, le guarana par exemple, il existe de nombreux produits naturels pour maximiser ses chances d’amincissement en accélérant la lipolyse

Faire trois repas par jour

Mieux vaut manger à heures fixes et ne pas sauter de repas. Le petit déjeuner est essentiel et se doit d’être plus copieux que le dîner. Il est également important de ne pas grignoter ou manger en dehors des repas. En cas de petite faim, mieux vaut boire un grand verre d’eau, un thé sans sucre par exemple. Bien entendu, il est parfois difficile de ne pas se laisser tenter lorsque l’on a un petit creux. Qu’à cela ne tienne ! Fort heureusement, il existe des aliments coupe-faim que l’on peut consommer pendant un repas et qui caleront sans mal jusqu’au prochain. Le fromage blanc – de préférence 0% – la pomme, les amandes et les noix, le maïs soufflé nature, le blanc d’œuf, le son d’avoine, le konjac, la banane, l’agar-agar, le fucus, les lentilles, la levure de bière sont parfaits pour satisfaire notre appétit lors d’un repas et éviter, le grignotage entre les repas.   

Manger sain

Exit l’excès de matière grasse, de sucre et de sel. Pour éviter d’être tenté, il est préférable de faire attention en faisant ses achats. Les boissons alcoolisées, les sucreries, les gâteaux apéritifs, les viennoiseries, mais aussi les boissons gazeuses par exemple resteront bien entendu sur les étals du supermarché. En parallèle, une attention particulière devra être également portée sur les produits industriels qui renferment la plupart du temps des graisses cachées, du sucre, du sel, des additifs parfois même dangereux pour la santé. Pour s’y retrouver, rien de tel que de faire le tri dans les aliments de consommation, d’identifier les meilleurs et de faire les bons choix grâce à l’appli YUKA. Bien entendu, rien ne vaut également le fait-maison.

Manger équilibré et varié

Ensuite, il est impératif de respecter les bonnes pratiques alimentaires en consommant notamment des féculents – pâtes, riz, pommes de terre ou encore du pain – à chaque repas. Les féculents procurent un sentiment de satiété, mais apportent également toute l’énergie et les fibres nécessaires pour le bon fonctionnement de l’organisme. Le fait de préférer des viandes maigres, de privilégier les volailles, les poissons et les crustacés à la charcuterie par exemple est primordial. Il convient également de consommer des légumes à volonté, et ce, sous toutes leurs formes. Sans oublier bien sûr de consommer deux fruits par jour. 

Faire preuve de motivation

« À cœur vaillant, rien d’impossible ». En respectant les règles nutritionnelles tout en restant déterminé et en ne cédant pas aux mauvaises tentations, rien n’est impossible dans la perte de poids. À plus forte raison si cette démarche trouve un équilibre entre envies et besoins. En effet, les petits écarts sont bien entendu permis tant qu’ils restent exceptionnels. Car l’important est de continuer à éprouver du plaisir en mangeant. Tout en gardant un maximum de plaisir à partager un repas, en se fixant des objectifs à sa portée sur le long terme quant à sa perte de poids et en pratiquant une activité physique régulière, il est alors possible de maigrir durablement et sereinement. Et, pour celles et ceux qui ont besoin de rester motivés et/ou d’être motivés, pourquoi ne pas recourir aux services d’un coach minceur ?! Bien plus qu’un conseiller, cela peut être un guide qui permet alors de progresser et d’atteindre de nouvelles performances selon ses propres besoins.

tout-savoir-glutamine.png

Tout savoir sur la glutamine

Complément alimentaire très prisé des adeptes de la musculation, la glutamine permet la prise en masse musculaire

Il s’agit aussi d’un produit efficace dans le cadre de la récupération musculaire. Mais, ces derniers temps, ce complément alimentaire est sujet à des critiques des pratiquants de la musculation. 

Il est, en effet, jugé moins efficace quand il s’agit de l’amélioration proprement dite des performances et de la récupération.

Produit pour booster le taux de glutamine sanguin et musculaire 

L’organisme peut déjà fournir ce type d’acide aminé. Chez les gens normaux qui ne pratiquent pas de la musculation, il est donc inutile d’y investir de l’argent. 

Les pratiquants de cette discipline ont recours à ce complément alimentaire seulement pour favoriser les précurseurs de la production de glutamine.

Acide aminé responsable de l’énergie des entérocytes, la glutamine, une fois administrée, attaque rapidement les parois des intestins. En ce sens, la glutamine est idéale pour lutter contre les intestins irrités.

Elle agit également sur les bactéries pour les nourrir. Ainsi, seule une petite quantité de glutamine sera absorbée par le sang et utilisée par l’organisme. 

La glutamine est, par contre, un produit intéressant pour les adeptes de la musculation ayant affaire à des problèmes intestinaux

En nourrissant les bactéries qui vivent dans les parois intestinales, le complément alimentaire joue aussi un rôle important sur le maintien du système immunitaire.

Complément alimentaire à multiples bienfaits 

La glutamine est reconnue surtout par ses vertus apaisantes. Elle réduit, en effet, la fatigue musculaire tout en protégeant l’utilisateur contre les effets négatifs de l’acide lactique.

Ce complément alimentaire est aussi tout ce dont un pratiquant de la musculation a besoin pour booster son système immunitaire.

Il constitue également le principal responsable de l’augmentation du taux d’hormones de croissance à la suite d’un effort. Il s’agit donc d’un produit efficace sur la construction rapide des muscles

La glutamine favorise, par ailleurs, la synthèse des protéines et du glycogène chez les sujets souhaitant bénéficier d’une récupération rapide

Grâce à la glutamine, on peut participer à des entraînements sans se sentir trop fatigué

le-camembert-fleuron-gastronomie-francaise.png

Le camembert, fleuron de la gastronomie à la française

La gastronomie française ne serait pas ce qu’elle est si elle ne comptait pas le fromage. Avec environ 1 500 fromages différents répartis selon huit familles – fromage frais ou blanc, pâtes molles à croûte fleurie/lavée, pâtes persillées/pressées cuites/pressées non cuites, de chèvre ou dits fondus – environ deux millions de tonnes produites chaque année dont le tiers consommé à l’étranger, la filière du fromage français se porte bien. D’ailleurs, la France reste de loin le premier pays producteur de fromage. Chaque Français en consomme d’ailleurs environ 26 kilogrammes par an. Entre plaisir, émotion et vitalité, la consommation de fromage présente bien des atouts pour la santé. Gros plan sur le fromage qui occupe la première place du podium : le camembert. 

Le camembert en cuisine

Le déguster, le savourer

Le fromage est une véritable institution dans notre pays et parmi le plateau géant qu’elle représente, il en est un qui remporte tous les suffrages : le camembert. Fleuron de la gastronomie française, le camembert froid se dévoile aux papilles gustatives sur un morceau de pain – à la saveur douce et à la croûte croustillante comme le sont le pain brié et la baguette bien cuite – en sandwich avec une belle tranche de jambon ou encore de manière plus audacieuse dans une salade verte avec des cerneaux de noix. Dégusté tiède avec des lamelles de pommes, il émoustille alors les papilles les plus délicates des fins gourmets.

Le camembert fait également sensation lorsqu’il est chaud. Enfourné dans son écrin de bois sans le papier, la croûte légèrement percée, un filet de miel au-dessus, coulant à souhait au sortir du four, il se déguste alors avec du pain d’épices, une bonne salade, un cake ou encore une quiche. Il peut également être rôti ou frit pour tenter avec audace des expériences gustatives sans nulle autre pareille. 

L’accompagner

Et, pour apprécier ses arômes, escorter le plus célèbre des fromages français, les spécialistes recommandent un vin blanc souple – vin d’Alsace, de Loire, de Bourgogne, Bordeaux, Vouvray voire le Champagne – pour relever toute sa vivacité. Pour les inconditionnels du vin rouge, mieux vaut s’orienter vers des cépages tendres et fruités à l’image des vins de Bordeaux, du Val de Loire notamment. Mais pour les plus grands adeptes de bonne chère, les épicuriens en herbe en quête d’authenticité, le cidre brut de Normandie – qu’il convient de déguster à l’image du vin- ou le calvados contrastent à la perfection avec la légère amertume du camembert. Quoi qu’il en soit, la consommation d’alcool est bien entendu interdite aux mineurs et aux femmes enceintes – dans ces cas précis, mieux vaut se tourner vers un excellent jus de pomme – et chacun se doit de consommer avec modération et parcimonie les boissons alcoolisées. 

Finalement, le camembert s’échappe du plateau pour agrémenter tous les plats, proposer des accords de saveurs sans fin, selon les goûts et les envies de chacun.

Le camembert une composition unique, une appellation

Devenu le symbole de la France avec la baguette de pain et le béret, le camembert est un fromage élaboré à partir de lait cru de vache dont la pâte molle est légèrement salée et la croûte, fleurie. Il contient des vitamines – A, B2, B3, PP, D, E et B12 notamment – et est assez riche en sel, en calcium et en phosphore. En effet, une seule portion de trente grammes de camembert couvre 20% des apports journaliers conseillés pour un adulte en calcium, 15% de l’apport en phosphore et 20% concernant le sodium. En parallèle, sa teneur en matières grasses est comprise entre 16 et 22%.

Il est originaire d’un petit village éponyme situé dans l’Orne en Basse-Normandie. Depuis 1982, le camembert bénéficie d’une appellation d’origine contrôlée(AOC) en France mais aussi d’une appellation d’origine protégée (AOP) au sein des pays de l’Union européenne. Seuls donc les producteurs qui respectent un cahier des charges minutieux peuvent alors proposer un fromage sous l’appellation « camembert ». 

Une origine mystérieuse basée sur une légende

Également appelé « clacos » ou « claquos », on l’appelle souvent « calendos » en argot. Si la manière de le nommer est sans équivoque pour tous, il en est tout autrement sur son origine. Assez controversée, toujours est-il que la légende raconte qu’en 1791 fuyant les républicains, un prêtre du nom de Charles-Jean Bonvoust dévoile le secret de fabrication d’un fromage briard à celle qui l’aide à s’échapper, en l’occurrence Marie Harel. Suivant les conseils avisés de ce dernier, elle se lance dans la fabrication d’un fromage qui n’est autre que le camembert. Ses descendants poursuivent alors à leur tour la fabrication de ce fromage. 

Et, ce n’est que sous le règne de Napoléon III que le Camembert se fit connaître du tout Paris puis de la France. Pour l’anecdote, c’est à lui que l’on doit son nom qui l’appela ainsi en raison du village où il l’avait tant apprécié. Ce dernier lors d’un séjour goûta au fromage et l’eut tellement apprécié, que tant et si bien il en fit livrer à son Palais, aux Tuileries à Paris. 

Par la suite, le camembert ne devient populaire que durant la Première Guerre mondiale où il entera en particulier dans la composition des rations militaires.

trois-cures-dont-pourriez-avoir-besoin-apres-fetes.png

Trois cures dont vous pourriez avoir besoin après les fêtes

L’hiver est toujours une saison difficile à passer. En ce début d’année 2018, le froid et les épidémies sont bel et bien au rendez-vous. Pour booster ses défenses immunitaires ou sa forme après les fêtes, les Français entament généralement plusieurs types de cures. Voici celles qui sont généralement les plus utilisées.

La cure de vitamine C

Après les fêtes de fin d’année, nous ressentons généralement beaucoup de fatigue. Après avoir fait la fête, mangé durant d’interminables repas, embrassé des proches plus enrhumés les uns que les autres, c’est le moment de rebooster notre tonus. Quoi de plus efficace que la cure de vitamine C pour se redonner un bon coup de fouet et commencer à s’occuper de ses bonnes résolutions ? Certaines boutiques comme Cell’innov sont spécialisées dans les cures naturelles à base de fruits, sous forme de gélules, d’ampoules ou de flacons à goutte.

Pallier la carence de magnésium

Bien souvent, la fatigue apparaît après un surcroît d’activité, mais parfois, elle résulte d’une carence dans notre corps. Lorsque notre magnésium est insuffisant par exemple, c’est ce que nous ressentons. Nous sommes beaucoup moins productifs et avons tendance à être irrité plus facilement. Le stress ressenti au travail comme dans la vie de tous les jours du fait d’une carence de magnésium peut influer sur la qualité du sommeil et accentuer l’état de fatigue à nouveau. Pour éviter de plonger dans ce cercle vicieux, il est important de réagir très vite.

Le ginseng pour booster ses capacités

Il s’agit d’une plante connue pour ses bienfaits sur notre organisme. Premièrement, il permet de redonner la forme à une personne fatiguée. Deuxièmement, il agit sur le système cérébral pour stimuler ses capacités intellectuelles. Très prisé des étudiants durant les périodes d’examens à l’université, le Ginseng est également beaucoup utilisé sous forme de cure après les fêtes de fin d’année pour reprendre le travail plus sereinement.

idees-recues-regimes

Quels sont les aliments à privilégier pour une perte de poids ?

Une mauvaise alimentation est souvent à la base de la prise de poids. On pense souvent bien manger, mais en fait, on se fait du tort et lorsque l’on s’en rend compte, le mal est déjà fait. Toutefois, il est possible de retrouver une ligne corporelle de rêve. Dans cette perspective, le sport joue un grand rôle, mais l’on ne doit pas négliger certains aliments qui impactent énormément sur la perte de poids. La consommation de ses aliments permet de réduire les risques de surpoids et d’obésité.

Lire la suite