mutuelle-senior-bien-choisir.png

Mutuelle Senior : comment bien la choisir ?

La mutuelle senior est une solution permettant aux personnes âgées de mieux faire face aux dépenses liées aux frais de santé, et ce, avant et pendant la retraite. Pour bien choisir cette complémentaire santé, suivez le guide.

Dresser le bilan de ses besoins en santé

Pour connaître ses « risques santé », il faudra se référer à ses antécédents, à son activité, à son mode de vie ainsi qu’aux différentes maladies héréditaires. Tous ces facteurs sont un point de départ pour déceler les divers potentiels problèmes de santé. 

La baisse de la vue et la surdité restent toutefois des soucis de santé pouvant apparaître. Au niveau des dents, il est possible que les seniors connaissent des déchaussements et doivent recourir à la pose de prothèses dentaires. Les frais de santé liés à ces problèmes de santé sont malheureusement très élevés et bénéficient d’un faible remboursement de la part de la Sécurité Sociale. Il est donc essentiel d’avoir une complémentaire santé pour ces dépenses. 

En plus des divers problèmes courants, il est indispensable de disposer de garanties pour le remboursement des maladies susceptibles de se dévoiler.

Étudier les garanties spécifiques de la mutuelle

Forfaits hospitaliers, aide à domicile, remboursement de prothèse auditive, cures thermales, … tels sont les exemples de garanties que l’on peut choisir au moment de la souscription d’une mutuelle santé senior. Il faudra toutefois les choisir en fonction de ses futurs besoins sanitaires. 

En ce qui concerne les médicaments, il est conseillé de se renseigner sur le mode et le délai de remboursement de ces derniers. Cela est d’ailleurs très important dans le cas où le senior est amené à consommer de nombreux médicaments. 

Faire attention aux assurances santé « pas chères »

Souscrire une mutuelle senior à petit prix est uniquement intéressant si cette dernière inclut toutes les garanties dont l’assuré a besoin. 

S’il n’y a pas de chambre individuelle en cas d’hospitalisation, par exemple, mieux vaut passer son chemin. Pour réaliser des économies sur son contrat de complémentaire santé senior, tout en bénéficiant des meilleures couvertures, la comparaison des offres est donc de rigueur.

pourquoi-choisir-une-aide-domicile.png

Pourquoi choisir une aide à domicile ?

A l'heure où les personnes âgées vivent plus longtemps, il est de plus en plus complexe pour certaines familles de devoir prendre en charge ses parents. Si certains foyers peuvent se le permettre, une grade majorité ne peut pas s'offrir ce luxe. Dans cet optique, l'aide à domicile devient rapidement une solution alternative. Gros plan sur la pratique qui fonctionne pour maintenir le lien avec les personnes âgées ou dépendantes.

Une assistance personnalisée

La dépendance d'un retraité peut très vite varier. Les besoins aussi. Selon les profils, certains vont avoir besoin d'aide pour des petites taches du quotidien comme aller faire ses courses ou promener son chien, tandis que d'autres vont faire appel à un maintien à domicile car ils nécessitent une assistance complète en terme de taches et de prise de traitement médicaux. Grace à des formules personnalisées en fonction des besoins de l’intéressé(e), la sensation de solitude et d'abandon n'existent pas pour le retraité. Divisé en quatre catégories ( aide matérielle, technique, administrative et sociale ), tous les profils peuvent s'y retrouver ponctuellement ou durablement.

Faire confiance à un tiers

Très souvent dans ce type de cas, les enfants ont un rôle prépondérant à deux points de vue. Le premier est financier car une aide à domicile a un coût et généralement elle reste aux frais des enfants de parents dépendants. Le second est plus psychologique. Être capable de laisser un tiers s'occuper partiellement ou intégralement de son père ou de sa mère demande du temps et de la confiance. Mais avec du personnel qualifié, compétent et bienveillant, cela prend une toute autre forme. Enfin, voir son parent rester chez lui, dans son environnement malgré les étapes de la vie peut aussi permettre à certains enfants de prendre le relais. Si le role principal d'un enfant est de vivre sa vie, permettre à ses parents de surmonter la vieillesse et le temps qui passe en trouvant les bonnes solutions d'accompagnement est une mission importante et valorisante

wait-marketing-methodologie-douce-augmenter-ses-ventes.png

Wait marketing : la méthodologie douce pour augmenter ses ventes

Le wait marketing est une stratégie de communication que l’on met uniquement en œuvre pendant des situations dites « d’attente ». Elle « profite » des évènements en attente pour promouvoir un produit ou un service. Voici les étapes principales à suivre lors de la mise en place de cette technique de vente.

Établissement du profil des clients cibles

L’identification des prospects ou des cibles d’un produit est la première phase du wait marketing. Durant cette étape, les marketeurs procèdent à une analyse approfondie du quotidien des clients-cibles. 

Ils établissent ensuite leur journée-type ainsi que la liste de leurs centres d’intérêt. Cette première analyse permet de déterminer le bon moment pour contacter le prospect. La mise en relation avec ce dernier s’effectue en fonction de son humeur et de sa réceptivité.

Détermination du canal de communication

Pour transmettre le message de l’entreprise, il est nécessaire de choisir un média précis. Cela revient à définir le format qui facilitera la diffusion du message. Ce dernier devra être transféré au bon moment et au bon endroit. 

En cas d’indisponibilité d’un média, il est toujours possible d’utiliser un nouveau mode de communication. Notons qu’outre la télévision et internet, d’autres supports comme les films ou les sets de table des restaurants peuvent servir de canal de communication.

Interagir « doucement » avec les prospects 

La troisième étape du wait marketing permet à l’entreprise de se mettre directement en relation avec les cibles. L’interaction avec les prospects doit se placer sous le signe du « respect ». 

Il faut éviter d’imposer aux clients la consultation d’une offre. La technique est de l’inviter à cliquer sur une promotion pouvant l’intéresser en usant de dispositifs comme les codes de réduction, un hashtag et bien d’autres encore.

Mesurer les résultats

Les résultats permettent d’évaluer l’efficacité d’une démarche en matière de wait marketing. Il est donc primordial de penser à vérifier le taux de conversion d’une action. Ce contrôle permet de faire le point sur les campagnes et d’effectuer les ajustements si besoin est.

retraite

Pour préparer sa retraite: PERP ou assurance-vie ?

L’assurance-vie est souvent utilisée pour se constituer un complément de revenus à l‘âge de la retraite. Dans cette optique, le souscripteur utilise la technique des rachats partiels programmés ou convertit, en totalité ou en partie, son capital en rente viagère.

Cependant, depuis maintenant plus de 13 ans (2004), les particuliers disposent d’un produit d’épargne spécifiquement consacré à cet objectif : le plan d’épargne retraite populaire (PERP).

Tout comme l‘assurance-vie, le PERP fonctionne sur le mode de la capitalisation : les sommes versées produisent des intérêts qui sont incorporés au capital et qui deviennent eux-mêmes productifs d’intérêts.

Son mécanisme est simple : l’adhérent effectue des versements jusqu’à l’âge de 60 ans minimum. Une fois à la retraite, il percevra chaque mois une rente fixe jusqu’à son décès.

Comparé à l’assurance-vie, le PERP a un avantage certain : dès la souscription, ce dernier bénéficie d’une fiscalité très avantageuse. En effet, les primes versées sont déductibles (dans une certaine mesure) du revenu imposable de l’assuré. Le souscripteur peut de cette façon anticiper sa retraite tout en baissant la lourdeur de son IR.

En revanche, le PERP présente des contraintes que ne supporte pas l’assurance-vie :

  • l’épargne investie sur le plan est indisponible jusqu’à la retraite : sauf cas exceptionnels, il est impossible de récupérer les sommes placées avant cette échéance ;
  • Ensuite, la sortie s’opère systématiquement sous la forme de rentes. À l’instar de l’assurance-vie, il n’est en aucun cas question de retrouver à une date donnée toutes les sommes investies ;
  • Ces rentes sont de surcroît plus fortement taxées que celles provenant de l’assurance-vie : elles sont en effet imposées comme des pensions retraites après un abattement de 10 puis 20 % alors que l’assuré qui opte pour une rente viagère bénéficie d’un abattement de 60 % (quand la rente est perçue, la première fois, avant 70 ans) ou de 70 % (quand elle est perçue, la première fois, après 70 ans) ;
  • La fiscalité d’un contrat d’assurance-vie est donc globalement plus avantageuse.

« Le capital sur le plan d’épargne populaire n’est malheureusement pas transmissible : à la mort de l’épargnant, le capital se retrouve donc inéluctablement perdu pour les légataires de la succession» explique Jean-Claude Brugneau, co-fondateur du site Cieleden.com.

Bien préparer sa sortie

La sortie d’un contrat d’assurance-vie ne doit pas se faire à l‘improviste surtout quand elle est réalisée sous forme d’une sortie unique en capital. Pour récupérer dans les meilleures conditions son épargne, il est conseillé de prendre quelques précautions:

  • si vous avez souscrit un contrat multisupport, il peut être judicieux de sécuriser progressivement l’investissement n transférant l’épargne du support dynamique vers le fonds en euros de la compagnie. Vous éviterez ainsi de perdre un partie de votre capital en cas de chute brutale des marchés financiers ;
  • si vous avez souscrit un contrat en euros (ou investi sur le fonds en euros) attendez, avant de sortir, que l’assureur procède à la distribution des bénéfices

Celle-ci s’effectue généralement le 31 décembre. Pour en profiter, il faut que votre contrat soit encore ouvert à cette date.

santé famille

3 conseils pour bien choisir sa surcomplémentaire santé

Les questions relatives aux dépenses de santé deviennent de plus en plus lourdes au niveau des finances de nos jours. Aller à l’hôpital ou tout simplement chez le dentiste représente des charges financières énormes. D’où la mise en place d’aide financière qui est destinée à réduire ces dépenses. Après la mutuelle standard et l’assurance maladie, la surcomplémentaire santé comme celle proposée par Avenir Mutuelle est une aide supplémentaire. Comment alors bien choisir ce genre de système de couverture ? Lire la suite

assurance-sante-connectee

Guide pratique pour bien choisir sa mutuelle

Contracter une mutuelle de base est devenu indispensable pour tous les citoyens français. Grâce à cette assurance, ces derniers peuvent bénéficier d’un remboursement en cas d’apparition d’une maladie. Toutefois, la liste des dépenses remboursable varie d’un assureur à un autre. C’est pourquoi il est important pour les particuliers d’effectuer un inventaire des offres des différents établissements de sécurité sociale. Cette étude permet de déterminer l’organisme convenant aux nécessités du cotisant et à son budget.

Lire la suite