hypersudation

Hypersudation : l’utilisation du botox

L’hypersudation ou transpiration excessive touche de nombreuses personnes et peut s’avérer très problématique pour la santé, mais également dans l’épanouissement de sa vie sociale, coup d’oeil sur un problème qui peut notamment se résoudre par l’utilisation du botox.

Qu’est-ce que la transpiration excessive ?

La transpiration excessive, hypersudation ou encore sudation excessive est un trouble qui se manifeste par une transpiration plus abondante que la moyenne notamment sous les aisselles, sur la paume des mains et la plante des pieds. Dans de rares cas, elle pourra même atteindre l’ensemble du corps. Plus que l’inconfort que génère cet excès de transpiration, des maladies pourront en résultat à cause de l’humidité excessive générée par le corps telles que des mycoses ou encore des verrues. Qui plus est, l’hypersudation est un problème qui impacte généralement la vie sociale des personnes qui en souffrent, car elles se trouvent gênées par le regard des autres et complexées par les odeurs qui pourront être dégagées. Plusieurs troubles pourront être mis en cause pour comprendre cette transpiration excessive, il pourra s’agir d’un dérèglement nerveux, d’un trouble héréditaire, mais aussi d’un symptôme lié à la ménopause, un problème thyroïdien, un lymphome, une tuberculose ou encore des effets secondaires de traitements médicamenteux (plus d’informations sur ces différentes causes sur le blog Astuce-Sante.fr). En somme, identifier la cause ne permettra pas toujours de mettre fin à une transpiration excessive. Heureusement, il existe différents moyens de lutter contre l’hypersudation.

Agir en prévention

Pour éviter la transpiration excessive, plusieurs nouvelles habitudes pourront être mises en place afin de limiter la production de transpiration. On évitera les excitants comme le café et l’alcool, ainsi que la consommation de plats épicés. Si le stress est à l’origine de grosses suées, opter pour des approches dédiées à la gestion du stress et des émotions comme la sophrologie peut être un bon moyen d’apprendre à gérer ses coups de chaud. Qui plus est, le port de matières naturelles permettra à la peau de respirer davantage que le contact avec les matières synthétiques.

Le traitement au botox

Pour lutter contre la transpiration excessive, le traitement au botox sera tout particulièrement indiqué. En effet, grâce à des injections sous les aisselles, sur la paume des mains ou sur la plante des pieds, la toxine botulique va agir sur la commande nerveuse responsable de la sudation. L’avantage du traitement au botox est qu’il ne nécessite qu’une seule session d’injection par ans et que les effets seront constatables dès la première semaine. Sans dangers et très peu douloureux, ce type de traitement présentera beaucoup plus d’avantages que la sympathectomie (un article sur le sujet ici) qui sera une intervention chirurgicale beaucoup plus définitive et plutôt indiquée dans les cas les plus extrêmes. Le traitement au botox semble donc être une excellente solution pour les personnes ayant des problèmes de transpirations et souhaitant y mettre fin sans traumatiser l’organisme.

laptop-3087585_960_720

Santé visuelle : comment choisir ses lunettes de vue ?

Une baisse de la vision, des yeux fatigués, etc. il existe plusieurs raisons qui font que vous deviez porter des lunettes de vue. Après avoir consulté votre ophtalmologue, il vous faudra maintenant vous rendre chez un opticien pour trouver la monture et les types de verre les mieux adaptés pour vos paires de lunettes. Pour vous aider, voici quelques critères à prendre en compte pour bien choisir vos lunettes de vue.

  Lire la suite

les-nouvelles-methodes-pratiquer-lhypnose.png

Les nouvelles méthodes pour pratiquer l’hypnose

Dans un précédent post, vous découvriez les bienfaits d’un coaching sportif de chez vous. Et si notre société actuelle – avec l’avènement des nouvelles technologies – vous permet de faire beaucoup de choses sans sortir de chez vous, il en est d’autres pour lesquelles vous devez en sortir. C’est le cas notamment de la santé. Mais voilà, avec les nombreux scandales sanitaires qui défraient régulièrement la chronique, prendre soin de soi devient délicat. Fort heureusement, des alternatives douces et naturelles existent. Entre la phytothérapie, la sophrologie notamment, les soins bénéfiques prodigués par la médecine douce sont de plus en plus mis en avant. Et, c’est le cas notamment de l’hypnose. Gros plan sur une alternative qui séduit de plus en plus, aussi bien auprès des professionnels hospitaliers que pour les particuliers. 

L’hypnose, comment ça fonctionne ?

Comme beaucoup, vous avez à l’esprit l’hypnose de spectacle qui est utilisée dans le but de faire rire. L’hypnose, dans le cas présent, est employée à des fins purement médicales. L’hypnose qui vient du mot grec « hupnoein » signifie « endormir ». À titre informatif, sachez qu’il existe différents types d’hypnose, qui ne diffèrent que très peu l’une de l’autre : l’hypnose classique, l’hypnose Ericksonienne, l’hypnose humaniste, la nouvelle hypnose. Quoi qu’il en soit, la personne qui pratique l’hypnose – l’hypnothérapeute – vous permet alors d’entrer dans un état de veille et de sommeil peu profond. C’est d’ailleurs le même état dans lequel vous êtes lorsque vous vous apercevez que vous êtes déjà rentré chez vous sans vous souvenir d’avoir passé du temps au volant ou encore, que vous êtes dans « la lune ». Dans tous les cas, l’hypnotiseur entre en contact avec votre inconscient pour remplacer une idée « négative » en une idée « positive », vous permettant alors de trouver une solution à l’un de vos problèmes. En résumé, l’hypnose désigne à la fois un état modifié de votre conscience et une technique thérapeutique.

Les bienfaits de cette solution ?

Comme évoqué précédemment, l’hypnose vous permet de trouver une solution à de nombreuses problématiques. En effet, elle est employée dans de nombreux cas de figure et les études mettent en avant les effets positifs.

Les troubles mineurs

Les suggestions hypnotiques vous permettent alors de modifier vos habitudes alimentaires et par voie de conséquence de vous aider à perdre du poids. En parallèle, si vous êtes stressé, l’hypnose vous permet de vous libérer du stress négatif et d’aborder alors la vie de manière plus sereine. Mais les modifications de vos perceptions peuvent aussi favoriser la relaxation. Si vous souffrez du syndrome du côlon irritable, l’hypnose vous permet de réduire les douleurs abdominales, l’anxiété, mais aussi la dépression qui peuvent y être associées. L’hypnose contribue alors à améliorer les symptômes et à diminuer la consommation de médicaments. 

L’arrêt du tabac

Comme environ 20 millions de fumeurs en France, vous êtes addict à la cigarette. Et bien sûr, vous avez mis toutes les chances de votre côté pour écraser votre dernière cigarette. Mais voilà, s’il existe de nombreuses stratégies pour arrêter de fumer, ces dernières ne furent pas très concluantes. Et, même si la cigarette électronique peut constituer un soutien pour vous aider à arrêter de fumer, à réduire progressivement votre consommation de tabac, son recours fait débat aujourd’hui. Dès lors, pour augmenter vos chances de réussite, l’hypnose est une solution avérée pour modifier votre rapport au tabac. L’occasion d’arrêter, de tenir sur le long terme, de traiter une bonne fois pour toutes votre dépendance à la cigarette.

La grossesse et l’accouchement

L’hypnose est de plus en plus en vogue pour contribuer à passer une grossesse sereine et un accouchement serein. On parle d’ailleurs d’hypnonatal. Le fait que cette technique modifie et améliore les perceptions corporelles si vous êtes enceinte crée alors un climat favorable à la gestion de la douleur du travail et de l’accouchement. Idéal donc pour vivre une grossesse paisible, se sentir rassurée et la vivre pleinement comme la plus belle période de votre vie.

Les opérations chirurgicales

Bien que les anesthésies soient sûres, il n’en reste pas moins que son recours est craint. Et c’est sans doute votre cas. Et pour cause, les anesthésies loco-régionale comme la péridurale ou les anesthésies générales ne sont pas sans risque. Fort heureusement, les techniques actuelles sont de plus en plus fiables et limitent les douleurs post-opératoires. Pour autant, l’hypnose peut se substituer à une anesthésie chimique. D’ailleurs, de plus en plus de centres dentaires et de structures hospitalières y ont recours. Dépourvu d’effets secondaires, en tant que patient vous effectuerez alors des exercices respiratoires de relaxation et serez plongé dans un état second tout au long de l’opération. Une fois fini, il ne vous restera plus qu’à reprendre conscience tout naturellement.

Les autres axes

Les avancées en matière d’hypnose sont telles qu’il est difficile aujourd’hui de dresser une liste exhaustive des consultations possibles. Notez cependant qu’en dehors de celles présentées ci-dessus, l’hypnothérapeute vous permettra de relancer votre libido, de traverser sereinement la perte d’un proche, d’améliorer vos performances sportives, d’apprivoiser vos douleurs chroniques ou encore d’en finir avec vos phobies. Pourquoi se priver d’une solution naturelle aux effets positifs ?!

comment-reussir-augmentation-poitrine-efficacement.png

Comment réussir son augmentation de la poitrine efficacement ?

A l'heure ou l'apparence n'a jamais été aussi capitale qu'en 2019, avoir recours à la chirurgie esthétique est devenu une des priorités des français. S'il est important de ne pas tomber dans le piège de la surenchère pour gommer la moindre imperfection, les nouvelles techniques mises à la disposition de tout un chacun permet d'avoir son avis sur la chirurgie esthétique. Et logiquement, l'augmentation de la poitrine est un sujet majeur. Focus sur les méthodes qui fonctionnent pour augmenter sa poitrine.

Prendre le temps de la réflexion

Si cela peut paraitre évident, il est préférable de le garder en tête. Une augmentation mammaire ne se fait pas sans avoir pris le temps de la réflexion. Ce qui sous-entend de demander conseil à votre médecin en amont et surtout d’être certaine de votre choix. Outre les contre-indications médicales possibles à envisager, il est capital d’être prête à 100% mentalement avant de se lancer dans l'aventure. Bon nombre de femmes qui n'avaient pas pris ce temps nécessaire l'ont regretté par la suite car elle n'imaginaient pas les démarches, les contraintes, les changements obligatoires pour se préparer à une telle transformation. Dernier paramètre, la chirurgie esthétique a un cout important, il faut donc budgéter cette intervention et s'assurer de pouvoir la financer.

Choisir des professionnels certifiés

Après avoir validé les étapes inhérentes à votre opération, il faut désormais trouver le chirurgien. Dans cette optique, internet peut se révéler être un précieux allié mais attention toutefois aux pièges classiques du secteur. Optez pour des cliniques et des professionnels certifiés et laissez de coté les établissements sans véritable référence. Fuyez les offres spéciales et les promotions qui vous promettent une opération pour une centaine d'euros. Enfin, restez vigilantes sur le suivi médical proposé par les différentes cliniques. En effet, ce dernier est crucial pour une augmentation mammaire réussie car il est le garant des bonnes pratiques.

wellness-1989865_960_720

Comment soigner une sciatique ?

Les douleurs liées à la sciatique sont parfois insupportables. Ces dernières sont causées par une compression de la racine intérieure. On ressent alors un inconfort qui peut partir de cette racine, parcourir la colonne vertébrale et toucher mêmes les jambes. Suite à ces douleurs, il est même parfois impossible de se déplacer car même au niveau de la plante des pieds, on peut ressentir de la douleur. Comment donc les soigner ? Nous vous disons tout sur les traitements à prendre.

Lire la suite

wellness-1989865_960_720

Ostéopathe ou kiné, pour un mal de dos ?

L’ostéopathie et la kinésithérapie sont deux domaines dont la différence est souvent difficile à établir pour les patients. En effet, il s’agit de deux pratiques qui ont recours à des méthodes manuelles, d’où la confusion qui peut faire hésiter certaines personnes. Quand certains problèmes de santé surviennent, et notamment des dysfonctionnements relatifs aux muscles ou encore aux douleurs dans l’accomplissement de certains mouvements quotidiens, le patient ne sait pas s’il doit consulter un ostéopathe ou un kiné. Nous allons parler ici d’un problème assez récurrent qui peut survenir à tout âge. Il s’agit du mal de dos. Dans le cas d’un mal de dos, qui devraient vous consulter, un ostéopathe ou un kiné ?

Lire la suite

anatomical-2261006_960_720

Apporter plus de confort aux personnes qui souffrent d’un trouble de la continence : les solutions

Selon les estimations, les troubles de la continence concernent plus de 3 millions de Français. Ces problèmes correspondent souvent à des séquelles laissées par une maladie ou un état physiologique propre au patient. Ces dysfonctionnements du système urinaire ou digestif sont à l’origine de l’isolement de certains souffrants. Heureusement, certains dispositifs ont été inventés pour éviter les situations gênantes liées à une incontinence.

Lire la suite

pourquoi-faut-il-avoir-lhuile-essentielle-dimmortelle-chez-soi.png

Pourquoi faut-il avoir de l’huile essentielle d’immortelle chez soi ?

Depuis quelques années déjà, les huiles essentielles sont très recherchées pour leurs effets sur les petits problèmes de santé du quotidien. Plus naturels, ils permettent de se substituer à certains remèdes. Or, nous sommes de plus en plus nombreux à rechercher les petites astuces de grand-mère que nous avons oubliée. L’aromathérapie permet d’utiliser les huiles essentielles des végétaux pour en extraire les substances actives. Parmi elles, celle d’immortelle est devenue indispensable dans nos armoires à pharmacie.

Un bon remède contre les coups

Tous les jours, nous sommes confrontés à tous ces petits coups sans importance, mais qui font mal et qui laissent des traces sur le corps. Il nous arrive fréquemment de nous cogner et de tomber dans notre vie quotidienne. Cela a peu d’impact sur notre santé, mais l’huile essentielle d’immortelle a des vertus apaisantes et cicatrisantes pour atténuer les petits bobos. Pour les soulager, il suffit d’en mélanger quelques gouttes à de l’huile végétale d’arnica pour soulager rapidement les douleurs et atténuer les hématomes.

Un allié des personnes âgées

Avec l’âge les os vieillissent et se fragilisent. À la longue, il est fréquent que l’on ressente ces douleurs articulaires que l’on appelle les rhumatismes. Or, il est très connu que l’immortelle soulage ou atténue les douleurs liées à l’arthrose. Les personnes âgées les utilisent donc en massage pour éviter d’avoir à prendre des traitements médicamenteux en permanence.

Pour les problèmes de circulation

L’un des problèmes de santé les plus récurrents chez les Français, ce sont les problèmes de circulation. Dans les jambes, ils peuvent favoriser l’apparition de varices notamment. Appliquer de l’huile essentielle d’immortelle permet de favoriser la circulation du sang et de prévenir les problèmes comme les phlébites par exemple. 

L’huile essentielle d’immortelle est un allié à avoir dans sa pharmacie. Néanmoins, son utilisation doit être faite avec parcimonie, car ses effets peuvent être très puissants. Il est important de se renseigner correctement auprès des professionnels avant de l’utiliser.

pillulier

Bien choisir son pilulier : Nos conseils

Le pilulier est un moyen très populaire pour organiser son traitement. De nouveaux modèles inondent le marché et il est souvent difficile de faire son choix. Faut-il cependant rester sur les modèles traditionnels ou opter pour un pilulier version 2.0 ? Chaque modèle possède une spécificité qui répond à un besoin particulier. Découvrons comment bien choisir son pilulier à partir des priorités ci-dessous. 

En fonction du traitement

Un traitement lourd entre 5 à 8 comprimés par jour à prendre matin, midi, soir et nuit, va inévitablement vous orienter vers un pilulier journalier. Sa fréquence de remplissage est son principal inconvénient. Le semainier est plus adapté si vous n’avez qu’un seul médicament à prendre 1 à 3 fois par jour et de façon régulière sur toute la semaine. Ce modèle est composé de 7 compartiments pour chaque jour de la semaine.

En fonction de l’âge et de la pathologie du patient

Les troubles cognitifs qui arrivent avec l’âge posent problème au moment de prises. Perte de mémoire ou maladie d’Alzheimer augmentent les risques d’oubli. Il est donc conseillé de s’orienter vers le pilulier électronique et programmable qui sonne à des heures précises pour signaler au patient qu’il est temps de prendre ses médicaments. Des piluliers à distribution sécurisée ou avec des cases à fermeture individualisée existent sur le marché et permettent d’éviter les surdosages médicamenteux.

En fonction des capacités motrices du patient

Les patients souffrant d’arthrose ou de la maladie de Parkinson ont souvent du mal à contrôler leurs mouvements. Il faut dans ce cas opter pour un pilulier doté d’un système d’ouverture simplifié. Pour faciliter la vie du malade ou de la personne âgée, on peut proposer des boîtes à médicaments avec des compartiments à fonds arrondis.

Seniors ou pas, malade ou pas, personne n’est à l’abri d’une petite maladresse ou d’un incident. Les modèles étanches se révèlent donc très utiles tout comme les piluliers qui intègrent un dispositif pour broyer ou couper les comprimés.

En fonction des habitudes du patient

Certains formats et dessins de piluliers sont étudiés pour faciliter leur transport. Les piluliers nomades sont adaptés aux personnes actives. Grâce à leur design très compact, il se range aisément dans un sac. Les piluliers sédentaires disposent très souvent d’un fond plat et d’une grande contenance.

En fonction de la nature du traitement

Si l’ordonnance prescrite par le médecin traitant contient des médicaments qui ne sont pas solides (comprimés), sachez qu’il existe des piluliers qui peuvent accueillir des médicaments en sachet ou en ampoule. Vous pouvez trouver un large choix de piluliers chez CaptainPharma et d’autres pharmacies en ligne.

0

Santé visuelle : comment prendre soin de ses yeux ?

De l’enfance à la vieillesse, notre vision évolue à mesure que nos yeux sont exposés à différentes stimulations et risques. Avec l’évolution des modes de vie, d’autres risques apparaissent, auxquels il faut remédier en adoptant de nouvelles habitudes. Aujourd’hui, par exemple, l’urbanisation a encouragé la vie à l’intérieur, ce qui augmente le nombre de cas de myopie. Heureusement, des solutions existent pour ces nouvelles situations afin de sensibiliser, contrôler régulièrement la vision et proposer des solutions appropriées et accessibles à tous.

Comment prendre soin de ses yeux ?

Votre vue influe sur votre performance au travail, à l’école et à la maison. Lorsque votre santé visuelle est optimale, vous réussissez mieux dans tous les aspects de votre vie. Sans oublier que la fatigue oculaire entraîne des maux de tête, de la fatigue et d’autres désagréments qui vous empêchent de vous sentir au mieux de votre forme. Prendre soin de ses yeux est devenu une nécessité, c’est pourquoi il est recommandé – en plus d’adopter certaines mesures préventives comme manger sain, maintenir un poids santé, porter des lunettes de protection et cesser de fumer – de faire un test de la vue tous les ans.

Un test oculaire régulier permet d’identifier toute indication précoce de maladie, dont certaines peuvent être traitées si elles sont détectées tôt comme la cataracte, le glaucome et la dégénérescence maculaire liée à l’âge. Un test oculaire peut également identifier d’autres problèmes, tels que le diabète et l’hypertension, pour lesquels un spécialiste de la vue peut vous renvoyer à un généraliste.

Les métiers de l’optique, c’est les métiers de l’avenir !

A cause de l’importance croissante de la santé visuelle, plusieurs formations et écoles d’optique ont vu le jour. Ces formations d’optique s’ouvrent aux jeunes ainsi qu’aux professionnels souhaitant suivre une réorientation professionnelle avec une formation d’optique adaptée.

En effet, l’emploi des opticiens devrait augmenter de 15% de 2016 à 2026, beaucoup plus rapidement que la moyenne de toutes les autres professions. La croissance de la population âgée devrait entraîner une augmentation de la demande de services de soins oculaires. Les taux croissants de maladies chroniques telles que le diabète peuvent également augmenter la demande de services d’optique car certaines maladies chroniques causent des problèmes de vision.

Des opticiens supplémentaires seront nécessaires pour remplir les ordonnances de lunettes de correction pour les personnes souffrant d’affections qui endommagent leur vue. C’est pourquoi de plus en plus d’écoles et de centres proposent des formations de plus en plus pointues pour pouvoir servir davantage de clients soucieux de leur santé visuelle.

La vision est une fonction essentielle pour apprendre, travailler, se déplacer et conduire, ainsi que pour développer et entretenir des relations sociales au quotidien. Maintenir une bonne vue est un élément important du bien-être et un facteur important pour conserver son indépendance et sa qualité de vie à mesure que nous vieillissons. Faire le choix de suivre une formation dans les métiers de l’optique, c’est choisir une profession qui peut mener à un avenir très prometteur.