-2

Les méthodes naturelles pour choisir le sexe de son enfant

« Choisir » est un grand mot, car nul ne peut choisir le sexe de son enfant à l’avance. Cependant, il est toujours possible d’augmenter ses chances d’avoir une fille ou un garçon selon ses souhaits par des méthodes naturelles. Mais avant cela, il faut connaître le fondement scientifique de ces procédés pour s’assurer de leur fiabilité.

Des notions de base à savoir sur la reproduction humaine

L’essentiel à savoir sur le sexe chromosomique

Il convient tout d’abord de rappeler que le sexe des êtres humains dépend de la dernière paire de chromosomes de son code génétique. Quand il s’agit d’une combinaison XX, on a affaire à une femme. Par contre, une paire XY correspond à un homme. Lors de la reproduction, chacun de ces chromosomes provient du gène du père et de la mère. La maman léguera obligatoirement un élément X et donc c’est le gamète mâle qui déterminera le sexe du bébé.

Le rôle du pH dans la reproduction humaine

Des études prouvent que le pH de l’utérus peut influer sur la vitesse des spermatozoïdes. Les parents peuvent avoir une fille si ce milieu est basique. Au contraire, il y a une forte possibilité de tomber enceinte d’un garçon si la glaire cervicale est plutôt acide.
Afin de donner un petit coup de pouce à la nature, la maman doit réguler le pH de son utérus. Cette tâche semble difficile. Cependant, il suffit de suivre le bon régime d’après les spécialistes.
Il faut aussi tenir compte de la durée de vie des spermatozoïdes. Les gamètes X sont plus lents et meurent rapidement. Ainsi, pour choisir le sexe de son enfant et avoir une fille, par exemple, il faut procréer le jour même de l’ovulation. La femme peut reconnaître cette période grâce à la consistance de sa glaire. En effet, celle-ci est très fluide en cette phase du cycle menstruel.

Les méthodes naturelles pour choisir le sexe de son enfant

Au vu de ces faits scientifiques, le couple peut appliquer des méthodes naturelles en agissant avant et non après la fécondation. La première règle est de choisir le bon moment pour procréer. Il faut concevoir le jour même de l’ovulation pour avoir une fille, tandis qu’il est nécessaire d’attendre un jour après ou plus pour avoir un garçon.
La prise de compléments alimentaires est également conseillée. Certains suppléments nutritifs permettent de réguler le pH de l’utérus. Les hommes sont aussi encouragés à suivre certaines cures pour favoriser la production de gamètes mâles X ou Y selon les souhaits des futurs parents. Chacun parvient donc à augmenter ses chances d’avoir un petit garçon ou une petite fille.
Afin de choisir un régime adapté, il est toujours recommandé de solliciter un nutritionniste spécialisé. Les intéressés peuvent également consulter de nombreux pages web abordant ce sujet.

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>