Fabriquer un masque de protection en tissu 

Comment fabriquer un masque de protection en tissu ?

Depuis le début de l’année, le monde est secoué par la plus grande pandémie du XXIe siècle, la Covid 19. De ce fait, les mesures sanitaires ont été prises et le port d’un masque de protection dans les lieux publics est devenu obligatoire. Découvrez donc quelques astuces pour confectionner un masque de protection avec du tissu.

Quel tissu faut-il choisir ?

C’est le principal matériau pour confectionner un masque de protection. De ce fait, vous avez le choix entre une myriade de variétés de tissus. Mais, l’idéal est d’opter pour un tissu en coton à la trame serrée. Entre autres, vous pouvez opter pour la popeline, toile de coton ou la toile de drap. Notez que choisir un tissu peut rapidement devenir un casse-tête mais avec ceux cités, vous pouvez être rassuré de la qualité de votre masque. Pour augmenter sa fiabilité, il est important de mettre une deuxième couche de tissu. Dans ce cas, il va falloir oublier de toutes les informations qui ont défilé sur la toile.

En effet, des informations selon lesquelles vous pouvez utiliser le molleton, le sac d’aspirateurs, les tissus enduits, les lingettes ou même les filtres à café sont fausses. Ces tissus ne sont pas faits pour qu’on inhale de façon continue de l’air à travers eux et ils peuvent conduire à des problèmes respiratoires et autres. Il serait plus adéquat de doubler le tissu en coton.

La confection proprement dite

Après avoir choisi le tissu, vous pouvez faire place au plus dur, la confection du masque. Pour cela, vous devez suivre un certain nombre d’étapes afin de réussir votre masque de protection. Notez que vous aurez besoin d’au moins une trentaine de minutes pour la confection.

Dans un premier temps, vous devez couper les tissus en forme carrée de 20 centimètres de côté. Vous les assemblerez endroit contre endroit et laissez une marge d’au moins 1 centimètre afin d’y glisser les élastiques qui serviront d’attache. À défaut d’élastique, vous pouvez vous rabattre sur du ruban ou le bout d’un tee-shirt en jersey. Cela fera très bien l’affaire.

La deuxième étape consistera à passer un élastique (ou l’attache que vous auriez choisie) en haut du coupon et un autre vers le bas afin que cela puisse faire le tour de votre tête. Ensuite, vous allez coudre le tout de façon à ce que vous pussiez retourner le masque à l’endroit. Il vous faudra laisser une ouverture pour que cela soit possible. Si vous avez opté du ruban alors il vous faudra 4 bandes à coudre sur les quatre coins du masque pour pouvoir l’attacher derrière la tête.

L’option du masque en bandana sans couture

C’est un type de masque qui est devenu viral sur la toile à cause de sa facilité d’exécution et surtout du style qu’il vous donne. Avec un foulard et un élastique, vous le concevez en un rien de temps. Néanmoins, il est important de souligner que vous devez faire attention au tissu avec lequel votre foulard est conçu. Si vous pouvez respecter le type de tissu recommandé supra, vous serez protégé.

Quelques règles à absolument respecter

Pour jouir d’une efficacité maximale, il est important de respecter certaines règles avec votre masque en tissu. Entre autres, vous devez le laver à haute température, le sécher à l’air libre ou au sèche-linge et le repasser à haute vapeur et ceci avant et après son utilisation. C’est un moyen de garder votre masque de protection en bon état afin d’éviter la contamination.

Par ailleurs, avant de passer à la confection, vous devez au préalable prendre toutes ces mesures avec le tissu. Cela y va de votre sécurité.