Hypnotiseurs connus

Hypnotiseurs connus : quelle est leur histoire ?

Discipline fascinante aux mille vertus, l’hypnose est un ensemble de pratiques thérapeutiques utilisées pour créer un état modifié de conscience. Existant depuis le 18e siècle, elle a pu se frayer un chemin dans l’histoire et dans le milieu de la médecine. Ainsi, grâce à certains hypnotiseurs qui ont su démontrer son importance pour l’homme, l’hypnose a connu une évolution colossale.

Qui étaient alors ces hypnotiseurs ? Afin d’en savoir plus sur les grands précurseurs de l’hypnose, nous vous dressons le portrait des hypnotiseurs qui ont marqué l’histoire.

Franz-Aton Mesmer

Créateur de la théorie du magnétisme animal ou mesmérisme, Franz-Aton Mesmer est un docteur en médecine qui a obtenu son diplôme à l’université de Vienne. Né en mai 1734 en Allemagne, il fut le premier hypnotiseur à tenter d’expliquer le phénomène hypnotique. Inscrit parmi les meilleurs hypnotiseurs connu, il avait une approche d’étude très particulière. Selon lui, le corps humain est composé d’un fluide magnétique qui pouvait se servir à des fins thérapeutiques. Pour y arriver, il utilisait des baquets et des baguettes de fer aimanté.

Malheureusement, Franz-Aton Mesmer se voit refuser une accréditation pour sa théorie du magnétisme animal. En effet, pour certains de ses pairs, le mesmérisme était perçu comme du charlatanisme. Cependant, le concept de magnétisme animal a persisté dans le temps et a fini par être adopté par certains médecins. Franz-Aton Mesmer perd la vie le 5 mars 1815 à l’âge de 80 ans.

Ivan Pavlov

Né le 14 septembre 1849 en Russie, Ivan Pavlov est le célèbre médecin et physiologiste Russe qui a découvert le réflexe pavlovien. Selon lui, certains stimulants sonores provoquent des réactions automatiques et involontaires de l’organisme de l’homme. Sa théorie connut un grand succès, et Ivan Pavlov devint lauréat en 1904 du prix Nobel de la physiologie ou médecine.

Depuis lors, sa technique d’approche a été reprise par plusieurs autres hypnotiseurs après lui et est encore utilisée aujourd’hui en hypnose thérapeutique. Ivan Pavlov meurt tragiquement le 27 février 1936 à l’âge de 36 ans.

James Braid

Né en 1795 en Écosse, James Braid est un chirurgien écossais. Connu et reconnu pour ses différents travaux sur l’hypnose, il orientera ses recherches sur l’induction hypnotique. L’introduction hypnotique étant une technique de l’hypnose qui consiste à détendre le corps et l’esprit du patient avant une séance d’hypnothérapie. Elle permet donc de faire entrer le patient dans un léger état de transe en s’appuyant sur certaines techniques de relaxation.

De plus, James Braid fait partie des premiers hypnotiseurs à avoir essayé l’anesthésie sous hypnose dans le cadre d’une amputation. Il décède en mars 1860 à l’âge de 64 ans.

Alfonso Caycedo

Neuropsychiatre et professeur en psychiatrie, Alfonso Caycedo a donné vie à la sophrologie. Né en novembre 1932 en Colombie, il a basé son approche et son étude sur les états de conscience modérés.

Ainsi, pour Alfonso Caycedo, l’hypnose est un moyen efficace et moins violent pour traiter certains problèmes neurologiques. Il crée alors en 1959, la Société espagnole d’hypnose clinique et expérimentale. Il meurt le 11 septembre 2017 à l’âge de 84 ans.

Avec le temps, plusieurs autres hypnotiseurs ont vu le jour. Ils suivent les traces de leurs prédécesseurs et utilisent leurs connaissances pour aider les personnes dans le besoin. C’est le cas par exemple d’Axel Zouaoui, un hypnothérapeute diplômé de l’École Centrale d’hypnose (E.C.H).

Très compétent dans son domaine, il met à profit ses connaissances afin d’aider ses patients à gérer leurs problèmes. Ainsi, ils les accompagnent dans leurs quêtes vers la quiétude et la paix intérieure grâce à l’hypnose.

Tous ces hypnotiseurs et bien d’autres encore ont marqué l’histoire et ont contribué à l’évolution de l’hypnose.