traditional-chinese-3666183_960_720

Pourquoi faire régulièrement une prise de pouls ?

Une mesure aussi simple telle que prendre ses pouls s’avère indispensable pour prévenir un accident vasculaire cérébral. En effet, ce geste permet de repérer l’arythmie cardiaque, un facteur de risque à ce type d’urgence médicale. Les accidents vasculaires cérébraux (AVC) peuvent provoquer chez le patient, une paralysie partielle, des engourdissements, une trouble de la parole ou de la vision. Vous n’avez pas besoin de consulter votre médecin pour prendre votre pouls. Un oxymètre peut le faire à votre place.

Pourquoi et comment prendre son pouls ?

On prend son pouls pour vérifier si les battements de notre cœur sont réguliers tel le tic-tac d’une horloge. Si ce n’est pas le cas, on fait face à un battement irrégulier ou que le cœur s’emballe. Vous devez ainsi vous faire examiner immédiatement par un médecin pour éviter que cela ne s’aggrave. Si le cœur bat irrégulièrement, il peut s’agir d’une fibrillation atriale ou fibrillation auriculaire, un facteur multipliant par cinq, le risque d’AVC. Cette pathologie est également à la source d’accidents avec des séquelles plus lourdes. Pour détecter ce cas à l’avance, vous devez prendre votre pouls. Pour cela, il vous suffit de poser un ou deux doigts au niveau de votre cou, juste en dessous de l’oreille (pouls carotidien). Vous pouvez aussi procéder de la sorte au niveau du creux du poignet donc au niveau du bracelet-montre (pouls radial).

Quel lien entre arythmie cardiaque et accidents vasculaires cérébraux ?

La fibrillation atriale (FA) est le trouble du rythme cardiaque le plus fréquent. En France, cette pathologie touche environ 750 000 personnes. Le FA se reconnait par l’incapacité du cœur à se contracter de manière efficace, ce qui entraine une stagnation du sang et la formation de caillots au niveau des cavités. Ce sont ces caillots qui vont ensuite boucher un vaisseau sanguin, causant ensuite, un AVC. Pour prévenir l’apparition de cette maladie, vous pouvez également faciliter votre prise de pouls en sollicitant un appareil spécialement dédié à cet effet : l’oxymètre.

Oxymètre : utilité et avantages

L’oxymètre de pouls est un appareil permettant de mesurer la quantité d’oxygène circulant dans les artères, en continuité. On parle alors de saturation artérielle en hémoglobine (molécule transportant l’oxygène vers les tissus). Dans sa fonction, l’hémoglobine transporte l’oxygène et on dit qu’elle est « saturée en oxygène ». L’oxymètre est ici utilisée pour mesurer le rythme cardiaque ainsi que le taux d’oxygène transporté par le sang.

Lors de cet examen non invasif, l’utilisation d’un oxymètre ne nécessite aucune injection ni prélèvement sanguin. Les cas suivants peuvent cependant, fausser les mesures de la prise de pouls : hypotension artérielle, hypothermie, troubles du rythme cardiaque, capteur de l’appareil mal positionné, vernis à ongles, patient trop en mouvement et cas d’anémie. En utilisant l’oxymètre, vous devez également faire attention à la taille du doigt ou de l’orteil. Dans le cas où celui-ci est trop gros par rapport au capteur, il peut arriver que la lumière ne soit pas détectée. Cela peut également endommager le capteur. Pour une utilisation multiple (néonatale, pédiatrique, adulte…), il faut que l’appareil soit doté d’excellents capteurs. Tout patient anesthésié est encouru par l’hypoxémie. Ainsi, il faut utiliser un oxymètre de pouls avant le début d’anesthésie. De plus, cette étape fait partie de la “checklist de sécurité chirurgicale” établie par l’organisation mondiale de la santé en médecine humaine. L’appareil est facile et rapide à installer et devrait donc être utilisé pour tous les patients dès que le niveau de sédation le permet, et devrait continuer jusqu’au réveil. Le suivi de la fréquence cardiaque et de la saturation en continue par le signal sonore est utile lors de l’induction, surtout pour les patients à risque.

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>