alzheimer

Maladie d’Alzheimer et dépression nerveuse chez les personnes âgées

La dépression, un signe précurseur ou non de la maladie d’alzheimer ? Pour éclaircir les doutes, une consultation auprès d’un médecin s’impose, néanmoins on peut d’ores et déjà avoir une idée sur le sujet.

De quoi parle-t-on ?

A priori pour distinguer un cas, s’il s’agit d’une dépression nerveuse dans le bon sens du terme ou s’il s’agit d’un quelconque symptôme de la maladie d’Alzheimer, il faut savoir que les troubles causés par cette dernière ne se soulagent pas avec les traitements antidépresseurs. Au contraire, l’état de la personne n’arrête pars de s’aggraver si elle est vraiment atteinte de la maladie d’Alzheimer. Pour les personnes âgées de plus de 65 ans, il se pourrait que la dépression puisse être un signe de la maladie. Mais si elle se manifeste de cette façon, ceci veut dire que la personne est déjà malade depuis plus de quatre ans. En effet, la dépression résulte surtout des conséquences et des manifestations de la maladie à savoir les troubles de mémoire, les difficultés à parler, et la perte de toute orientation (espace et temps). Avec cet état, le patient devient anxieux et les signes de la dépression commencent à se manifester.

Quelles conclusions chez les personnes de moins de 65 ans ?

Pour les sujets plus jeunes, c’est-à-dire ayant moins de 65 ans, il n’est pas question que la dépression soit un symptôme de la maladie d’Alzheimer. En revanche, les gens victimes d’une SEP sont toujours dans un état plus ou moins dépressif. En général la SEP ou Sclérose en Plaques n’atteint majoritairement que les personnes allant de 25 à 50 ans. La gravité de cette maladie et sa conséquence dans la vie de ces patients font que ces derniers sont souvent dans un état dépressif. Par ailleurs, les symptômes et le début de la manifestation de la SEP sont assez similaires à ceux de la maladie d’Alzheimer.

Pour plus d’informations concernant ces maladies, vous pouvez consulter votre médecin généraliste.

Journaliste : Sonia

Sonia parlera de tout le côté médecine, incluant les questionnements sur la sexualité.

0 réponses

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>