proche-occupe-maison-deces-qui.jpg

Décès d’un proche : qui s’occupe de la maison ?

En plus du chagrin, le décès d’un proche suscite de nombreuses interrogations chez les membres de sa famille. L’une de ces préoccupations concerne généralement la gestion du logement de la personne décédée. Il existe aujourd’hui diverses solutions pour vider une maison à la suite du décès d’un proche, comme faire appel à une société de débarras.

Faire appel à une entreprise de débarras pour s’occuper de la maison

Il n’est généralement pas aisé de débarrasser une maison après la perte d’un parent. Le processus étant délicat, il est préférable de contacter une entreprise spécialisée dans le débarras pour s’occuper des biens du défunt. Pour gérer la maison d’un proche décédé, vous pouvez faire appel à Aquitroc, une société de débarras réputée dans ce secteur. Cette alternative vous permet de bénéficier de plusieurs avantages. Tout d’abord, l’entreprise intervient pour déterminer le volume qui devra être débarrassé et l’accessibilité du domicile. Ensuite, elle se charge de vous fournir un devis gratuit.

Elle peut intervenir pour n’importe quel type d’habitation : maison individuelle, studio, villa, manoir, château, ferme, appartement, etc. Forte de son expérience, une entreprise de débarras répond à tous vos besoins. Elle s’occupe de dégager les meubles encombrants et autres affaires dont vous voulez vous débarrasser. En cas de nécessité, les professionnels se chargent également du débroussaillage (nettoyage) de terrain, de l’enlèvement des épaves… Ils vous libèrent donc de toutes les tâches pénibles liées au logement laissé vacant. Soucieux de votre bien-être, ces professionnels vous restituent tous les objets (bijoux, photos de famille, documents, effets personnels…) que vous souhaitez conserver.

Le fait de contacter une entreprise de débarras vous permet de rendre la maison beaucoup plus séduisante qu’elle ne l’était. Ainsi, elle devient plus attractive aux yeux des potentiels acquéreurs. La mise en vente de la maison vous permettra alors de faire des bénéfices non négligeables.

entreprise de débarras

Que devient la maison après le débarras ?

Après avoir vidé la maison du défunt, il se pose la question de savoir ce qu’il faut faire de celle-ci. Face à cette interrogation, il existe deux cas.

La présence d’un testament

Lorsque le défunt laisse un testament, il est capital de tenir compte de ce dernier pour déterminer l’avenir de la maison. Le testament peut spécifier que la maison ne doit pas être vendue, mais plutôt être laissée comme un don spécial. S’il n’y a pas une prescription précise concernant la maison, ce qu’il faudra faire de celle-ci dépend des héritiers et de l’exécuteur testamentaire. Ils peuvent donc traiter la maison selon leur volonté personnelle.

L’absence de testament

S’il n’y a pas de testament, il faudra alors appliquer les règles de succession ab intestat. Dans la plupart des cas, la maison est mise en vente. Les bénéfices qui découleront de cette vente sont alors répartis entre les bénéficiaires selon les proportions fixées par la loi. Avant la mise en vente sur le marché, il est important d’obtenir une subvention d’homologation. Cette dernière permet de conclure le processus légal de vente. Dans certaines situations, il est possible que l’un des bénéficiaires veuille recevoir la maison en héritage. Face à ce cas, il faudra trouver un accord entre tous les bénéficiaires.

Journaliste : Michel

Michel, professeur de yoga à Paris, donne de précieux conseils sportifs, mais également nutritionnels.