micronutrition-fertilite.jpg

Fertilité et micronutrition : quel est le lien ?

Désirez-vous concevoir un bébé ? Maximisez vos chances en prenant rendez-vous avec un micronutritionniste, un professionnel de la santé ayant reçu une formation spécifique en micronutrition et compléments alimentaires. Un spécialiste des micronutriments peut repérer tous les troubles liés à la conception ou à la grossesse. Il favorisera vos chances en boostant la fertilité aussi bien pour vous que pour votre partenaire. Mais quel est le lien entre la fertilité et la micronutrition ?

Optimisation de la fertilité masculine avec la micronutrition

La fertilité masculine fait moins l’objet de discussion et pourtant le sujet est tout aussi important. Le futur père a besoin de connaitre son état micro nutritionnel pour produire des spermatozoïdes en qualité et en quantité. Alors tout acteur médical devrait avoir des connaissances en micronutrition pour aider au mieux ses patients. Certaines organismes comme Oreka-Formation.com proposent des formations en micronutrition pour avoir des connaissances approfondies et développer des compétences sur ce sujet en particulier.

Chez l’homme, la mission principale est la capacité de produire de bons gamètes. Pour ce faire, vous aurez besoin de micronutriment comme la carnitine. Elle est un micronutriment très important. Elle assure la production d’énergie au sein du spermatozoïde et cette cellule est connue pour son capital énergétique très élevé. Les plantes de mucuna et de tribulus sont également connues pour leur propriété amélioratrice de la fertilité chez l’homme.

Fertilité et micro nutrition

La structure du spermatozoïde peut être mise à mal à cause d’un grand stress. Le stress qui a un effet oxydatif sur les cellules reproductrices entraîne la dégradation de leur structure. Pour pallier cet effet, il vous faudra du zinc et du sélénium présents dans les légumes, les fruits, les épices, le chocolat noir ou le vin rouge. Vous aurez besoin aussi des polyphénols et de coenzyme Q10 présents dans la viande, le poisson et les huiles vierges de noix ou de soja.

Micronutrition : optimisation de la fertilité féminine

La fertilité féminine sera sans cesse évoquée parce qu’elle requiert le bon fonctionnement des hormones thyroïdiennes qui agissent beaucoup. Ces hormones sont produites à base d’iode, de fer et de sélénium. Voici une sélection de nutriments indispensables à la fertilité féminine.

L’iode est un nutriment souvent absent chez une femme en surpoids, une femme issue d’une longue fratrie parce que sa mère a épuisé son stock avec les premières grossesses. Son déficit peut entraîner l’absence de fécondation ou le retard dans le développement thyroïdien et cérébral de l’enfant à naître. Vous trouverez l’iode dans les produits de mer comme les huîtres, les crustacés et le poisson.

Quant au fer, il booste l’immunité de la future mère et lui évite d’être fatiguée. Souvent associé au fer, le zinc est un nutriment qui agit sur la multiplication cellulaire, son déficit fait encourir à la fécondation des risques d’échec. Les deux nutriments sont disponibles dans les produits d’origine animale. Les produits d’origine végétale sont aussi à privilégier pour le sélénium, un antioxydant qui protège des effets du stress.

Outre ces nutriments, le calcium et la vitamine D sont aussi essentiels pour préparer le bon développement de l’enfant. Ils jouent un rôle primordial dans la capacité énergétique du squelette fœtal en formation. Elles interviennent aussi dans la prévention des risques de prééclampsie.

Le lien entre la fertilité et la micronutrition est de créer les conditions favorable à la conception et au bon déroulement de la grossesse. Alors formez vous pour accompagner votre patientèle dans ce beau projet de vie.

Journaliste : Michel

Michel, professeur de yoga à Paris, donne de précieux conseils sportifs, mais également nutritionnels.