mohamed ould bouamato

Coronavirus : Mohamed Ould Bouamatou fait un don d’un milliard d’ouguiya

A l’instar d’autres fortunes du continent, le milliardaire mauritanien Mohamed Ould Bouamatou se porte au chevet de l’Afrique, qui fait face au coronavirus depuis quelques semaines. Le président de la Fondation pour l’égalité des chances en Afrique annonce un appui financier de l’ordre d‘un milliard d’ouguiya, soit un peu plus de trois millions de dollars US pour renforcer la lutte contre cette pandémie.

En réponse au chef de l’Etat mauritanien, Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani, qui avait annoncé la création d’un fonds national de solidarité sociale « ouvert aux contributions volontaires », Mohamed Ould Bouamatou a débloqué un milliard d’ouguiya soit un peu plus de trois millions de dollars US contre le coronavirus. Cet argent, apprend-t-on, provient des fonds illégalement saisis par l’ancien président Mohamed Abdel Aziz, qui l’a contraint à l’exil, il y a dix ans. Ce fonds sera mis à la disposition du gouvernement mauritanien, qui s’en servira pour financer de nombreuses actions. Il s’agit notamment de l’acquisition de médicaments et de matériel, de l’appui à 30.000 familles pauvres, de la prise en charge par l’Etat des taxes douanières ou encore du soutien aux importations de denrées de première nécessité (blé, huile, lait en poudre, légumes et fruits).

Les patrons mauritaniens se mobilisent

Au lendemain de cette contribution, Mohamed Bouamatou a appelé les patrons africains à sauver le continent du coronavirus en déliant les bourses. « Donnez aux hôpitaux, aux soignants, à la recherche, aux ministères de la Santé », a-t-il exhorté. Il a par ailleurs souhaité « la création d’un fonds de solidarité à l’échelle africaine qui devra répondre aux exigences de bonne gouvernance, de disponibilité des fonds, de la souplesse et de la flexibilité nécessaires en période de crise ».

Dans le sillage de cette déclaration, d’autres hommes d’affaires ont annoncé d’importants dons. Soit en solo comme l’a fait Mohamed Ould Nougueid, magnat mauritanien du secteur bancaire, qui a versé un milliard d’ouguiya. Soit ensemble à l’instar des membres de l’Union nationale du patronat de Mauritanie (UPNM) dirigée par Zine El Abidine.

La Banque mondiale et le FMI au chevet de l’Afrique

La Mauritanie peut également compter sur l’aide internationale pourvue à l’Afrique. En effet, la Banque mondiale a annoncé, le 3 mars, un plan d’urgence de 12 milliards de dollars en appui aux efforts des pays africains contre la pandémie. Quant au Fonds Monétaire International (FMI), il a promis 50 milliards de dollars, le 4 mars dernier. Les ministres des Finances africains ont estimé, la semaine dernière, que le continent avait besoin d’un plan de relance de 100 milliards de dollars – dont 44 milliards de dollars en dispenses de service de la dette – pour faire face au nouveau virus.

Aux dons des institutions internationales, s’ajoutent les initiatives privées. Parmi elles, celles du milliardaire chinois Jack Ma, propriétaire du géant du e-commerce Alibaba. Il a mis à la disposition de l’Afrique plus de 5 millions de masques médicaux et 1 million de tests de dépistage du Covid-19.

Journaliste : Michel

Michel, professeur de yoga à Paris, donne de précieux conseils sportifs, mais également nutritionnels.