enterrement-civil-deroulement

Enterrement civil : le déroulement ?

Reconnues par la loi du 15 novembre 1887, l’enterrement civil est de plus en plus demandée par les défunts et leur famille. Les funérailles civiles permettent aux proches de rendre un dernier hommage au défunt, même si celui-ci n’appartient à aucun culte. Voici tout ce qu’il faut savoir pour organiser un enterrement civil sereinement, à l’image de votre défunt.

Quel est le principe de l’enterrement civil ?

L’enterrement civil est un enterrement qui n’intègre pas d’aspect religieux à l’organisation de funérailles. Accompagné par une entreprise de pompes funèbres, le défunt de son vivant, ou sa famille le cas échéant, planifie le déroulement des funérailles sans aucun représentant d’une organisation religieuse, sans symbole religieux et sans rites funéraires.

Lors d’un enterrement civil, les souhaits et les valeurs du défunt priment sur les croyances religieuses et les idéologies. Aussi appelée cérémonie républicaine, la cérémonie civile est structurée dans le but de rendre hommage au défunt par des lectures, des paroles ou encore une sélection des musiques préférées de la personne disparue.

Comment se déroule l’enterrement civil ?

L’enterrement civil peut être organisé par le défunt avant son décès et appliqué par ses proches ou notifié à une entreprise de pompes funèbres dans le cadre d’une souscription à un contrat obsèques. De manière générale, le déroulement de la cérémonie républicaine est identique à celui de l’enterrement religieux, à l’exception près qu’aucun passage dans un lieu de culte n’est au programme. Pour savoir plus sur l’assurance obsèques ici.

Une cérémonie civile demande les mêmes démarches administratives qu’une cérémonie religieuse. En moyenne, elle dure entre 30 minutes et 1 heure. Cette durée varie en fonction des textes lus et des différents hommages rendus au défunt.

Après la mise en bière, le cercueil est transporté au cimetière et escorté par la famille jusqu’au lieu de l’inhumation. La cérémonie civile peut se dérouler au moment de l’inhumation. Les proches auront la possibilité de prendre la parole ou encore de déposer des objets personnels sur le cercueil du défunt.

Comment personnaliser un enterrement civil ?

Le défunt et ses proches peuvent décider des différentes étapes de l’enterrement civil. Pour ce faire, ils peuvent être épaulés par le savoir-faire et l’expérience d’une entreprise de pompes funèbres. La cérémonie civile s’adapte aux goûts et à la personnalité du défunt. Elle peut être personnalisée par la lecture de textes ou de poèmes, par la diffusion de musique appréciées par le défunt, par une décoration florale particulière ou encore par diverses prestations artistiques (chanteurs, musiciens, vidéos, etc.)

Le coût d’un enterrement civil dépend des prestations demandées. Il peut varier du simple ou double en fonction du type de cercueil choisi, de l’emplacement et des arrangements funéraires.

Quels sont les autres lieux de cérémonies civiles ?

Le lieu de la cérémonie civile diffère selon les volontés du défunt. S’il le désire, le défunt peut également choisir les endroits suivants pour sa cérémonie civile :

Au funérarium : la chambre funéraire du funérarium accueille le défunt avant son départ au cimetière ou au crématorium. La plupart du temps, le funérarium est une structure gérée par une entreprise de pompes funèbres. Le défunt est exposé dans un salon funéraire où une cérémonie civile peut être organisée.

Au crématorium : tout comme dans un funérarium, il est possible d’organiser un recueillement civil dans un espace dédié. Une fois le dernier hommage rendu, la famille est reçue dans un salon où elle peut se recueillir et se soutenir le temps de la crémation qui dure environ 90 minutes.