baisse-desir-sexuel-deux-solutions-un-probleme.png

Baisse du désir sexuel : deux solutions pour un problème

« Il ne me désire plus ». « Elle ne me regarde plus avec les yeux qui pétillent. » « Je ne sais pas si j’éprouve encore du désir à son égard. » « Elle ne me touche plus. » « L’acte est si rapide que je me demande si cela vaut encore la peine que nous le fassions. » « La rencontre sexuelle est ma bonne action de la semaine. » « Allez, zou c’est parti. De la sorte, j’aurai la paix pendant un moment. »

Voici un échantillonnage des propos tenus par de plus en plus de couples. Bien loin des problèmes érectiles et d’orgasmes, le désir n’est plus et les rapports sexuels s’amenuisent comme peau de chagrin. Au sein de votre couple, vous n'êtes pas sans éprouver une certaine frustration. Mais voilà, la sexualité est un phénomène complexe, influencé par une série de facteurs variables et différents d’un couple à l’autre. Les facteurs individuels – éducation reçue des parents, troubles affectifs, rapport douloureux, culture, âge, religion, maladie, stress et fatigue chroniques par exemple – que relationnels – manque de communication, conflits conjugaux, durée de la relation amoureuse, problèmes d’argent, manque d’intimité affective notamment – peuvent dès lors marquer le manque d’intérêt pour l’activité sexuelle.

Fort heureusement, en consultant un spécialiste, un psychologue sur Lyon, les problèmes se résolvent afin que votre couple puisse convoler de nouveau comme au bon vieux temps. Mais en attendant, entretenir la flamme est tout aussi essentiel que de maintenir le désir. C’est d’ailleurs un défi quotidien !

Du sexe : un peu, beaucoup, passionnément et pourquoi pas à la folie ?

Les câlins sous la couette permettent de vous lier en tant que partenaires. D’ailleurs, cela est encore plus important. En effet, selon des études scientifiques, il existe une corrélation entre une sexualité épanouie et la satisfaction conjugale. De plus, quel que soit votre âge, la relation sexuelle procure une certaine satisfaction pendant l’acte certes, mais elle perdure bien au-delà, jusqu’à deux jours.

Au-delà de cela, s’adonner au sport en chambre peut devenir agréable avec quelques astuces. Pour autant que vous soyez prêts à jouer le jeu. 

Ainsi, il est possible de tester de nouvelles sensations, de proposer chacun son tour de batifoler sous les draps, de se rendre à l’hôtel, de se découvrir de manière tactile au travers de baisers profonds voire d’un massage sensoriel par exemple, de dormir nu comme un ver, d’explorer et de laisser libre court aux fantasmes pour autant qu’ils soient partagés et acceptés par les deux parties, de changer ses habitudes et le faire un après-midi … le tout est de rompre la routine, les habitudes passées tout simplement. Et, contre toute attente, mieux vaut que vous gardiez vos chaussettes aux pieds. C’est certes un tue-l’amour, mais voilà, cette source de chaleur favorise la circulation sanguine et permet d’atteindre le nirvana. Cela vaut le coup d’essayer, non ?!

ejaculation precoce

Les troubles sexuels masculins les plus fréquents

Il est naturel pour chaque couple d’avoir une vie sexuelle. Cependant, discuter de ses gênes ou de ses problèmes sexuels à son partenaire est souvent tabou en France alors que son dysfonctionnement peut engendrer un impact négatif sur la relation. Bien que la majorité des maladies sexuelles touchent les femmes, nombreux sont les hommes qui ont des troubles sexuels. C’est souvent lié au dysfonctionnement de l’appareil génital masculin comme l’érection ou l’éjaculation. Toutes ses anomalies peuvent être traitées chez un médecin spécialisé. Quels sont alors les troubles sexuels les plus fréquents chez les hommes ? Lire la suite

Panne-sexuelle-c-est-peut-etre-un-manque-de-prolactine

Pannes sexuelles : les solutions existent

Les pannes sexuelles sont souvent passagères, mais les hommes les supportent mal. Lorsqu’ils en sont victimes, ils ont tendance à mettre en cause leur virilité et peuvent sombrer dans la dépression. Toutefois, il ne faut pas confondre impuissance et panne sexuelle. Si la première réclame généralement un traitement continu voire même une intervention chirurgicale, la seconde se soigne assez facilement avec un peu de volonté. Détails sur les méthodes pouvant solutionner les pannes sexuelles.

Lire la suite